Spanglish (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Spanglish (homonymie).

Spanglish ou Spanglish: j'en perds mon latin![1] au Québec, est un film américain réalisé par James L. Brooks, sorti en France le 3 mars 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film commence avec Cristina Moreno qui postule à l'Université de Princeton. Elle raconte l'histoire de son enfance dans sa dissertation de collège.

Flore Moreno (Paz Vega) est une pauvre mère célibataire mexicaine qui est embauchée en tant que femme de ménage par une riche famille américaine composée de John (Adam Sandler) et Deborah Clasky (Téa Leoni), leurs enfants Bernice (Sarah Steele) et Georgie (Ian Hayland), et la mère de Deborah, Evelyn Wright (Cloris Leachman). John est chef cuisinier dans un restaurant populaire, Deborah est une ancienne femme d'affaires convertie en mère au foyer, et Evelyn est une ancienne chanteuse de jazz.

Flor parle très peu l'anglais. Elle ne mentionne pas qu'elle a une fille, Cristina (Shelbie Bruce). John Evelyn, Georgie et Bernice sont très agréables, Deborah, cependant, est crispée, son comportement contrariant souvent les deux familles.

L'été arrive, et Flor est nécessaire 24/7 à la résidence d'été des Claskys de. Impossible de bien communiquer en anglais, Deborah trouve un voisin pour traduire. Flor révèle qu'elle est incapable de respecter ces heures, car elle a une fille, donc Cristina est invité à séjourner chez eux.

Cristina traduit pour sa mère. Elle impressionne Deborah, qui commence à la traiter comme sa fille, emmène Cristina faire du shopping, se faire coiffer, l'inscrit dans une école privée, et montre son amour plus que ce qu'elle fait avec le sensible Bernice.

Flore devient malheureuse quand Cristina est influencée par Deborah, en partie parce qu'elle veut que Cristina reste en contact avec ses racines mexicaines et les valeurs de la classe ouvrière, mais également parce que Deborah dépasse les limites. Flore s'oppose aux actions de Deborah. John s'excuse.

Flore perd son sang-froid quand elle découvre que John a donné plus de 600 $ en espèces à Cristina pour une petite tâche. Elle le menace de partir mais John la convainc de rester pour Cristina.

Flore commence à apprendre l'anglais afin de mieux communiquer. Elle se rapproche de John, qui éprouve des difficultés avec le comportement égocentrique de Deborah. Evelyn, alcoolique, se rend compte que sa fille a une aventure avec quelqu'un et que son mariage est en péril. Elle supplie Deborah de mettre fin à l'affaire, lui disant qu'elle n'aura jamais un autre homme aussi bon que John.

Deborah avoue à John qu'elle l'a trompé. John sort et emmène Flore faire un tour dans sa voiture. Ils vont à son restaurant, où il cuisine pour Flore et pour qu'ils profitent de la «conversation de leurs vies", étant amoureux l'un de l'autre.

Flor part et prend sa fille à la maison, bouleversant Cristina, qui s'entendait bien avec les Claskys. Sur le chemin du retour, elle dit à Cristina qu'elle ne peut plus aller à l'école privée non plus, bouleversant Cristina encore plus, elle crie au milieu de la rue en disant à Flore qu'elle ne peut pas lui faire cela à elle, et que sa vie est ruinée. Flore perd patience avec Cristina. Elle demande ensuite à sa mère de la laisser respirer. Flore explique à sa fille qu'elle doit répondre à la question la plus importante de sa vie, à un très jeune âge : «Est-ce que ce que tu veux est devenir quelqu'un de différent de moi ?" Cristina considère cela sur leur trajet de retour en bus, et elles se réconcilient et s'embrassent.

Le film se termine avec Cristina à l'âge adulte, des années plus tard, qui reconnaît que sa vie repose fermement et heureusement sur ​​le simple fait qu'elle est la fille de sa mère.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : Version Française = VF[réf. nécessaire] et Version Québécoise = VQ[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du film » sur Cinoche, consulté le 18 décembre 2014
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 18 décembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]