Żydowska Organizacja Bojowa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Organisation juive de combat.
Affiche clandestine de l'OJC

L'Organisation juive de combat ou OJC (Żydowska Organizacja Bojowa ou ŻOB en polonais) est une organisation militaire juive fondée en 1942 dans le ghetto de Varsovie pour résister à l'occupation nazie. C'est elle qui organisa est lança le soulèvement du ghetto de Varsovie entre le 19 avril et le 16 mai 1943.

L'OJC, organisation à finalité militaire, est issus du regroupement de cinq organisations politiques juives : Hachomer Hatzaïr, le Parti ouvrier polonais, Dror (en), Poale Zion et le Bund. On estime que dans le ghetto l'OJC comptait 500 combattants. Il est cependant à noter que les sionistes révisionnistes liée à Vladimir Jabotinsky refusèrent de rejoindre l'OJC et fondèrent leur propre organisation de combat la ŻZW.

Les représentants de ces organisations à l'état-major de l'OJC sont : Mordechaj Anielewicz pour Hachomer Hatzaïr, Michal Rejzenfeld pour le Parti ouvrier polonais, Icchak Cukierman pour Dror (en) (qui était également agent de liaison avec l’AK), Herz Berlinski pour Poale Zion et Marek Edelman pour le Bund.

Membres de l'organisation[modifier | modifier le code]

  • Mordechaj Anielewicz (1919-1943), membre de Hachomer Hatzaïr et chef de l'organisation jusqu’à son suicide le 8 mai 1943.
  • Chaja Halina Belchatowska (1919-2002), membre du Bund, combattante.
  • Janek Bilak (1920-1944), militant du SKIF et du Tsukunft, combattant, mort fusillé par les Allemands lors de l’insurrection de Varsovie.
  • Jurek Blones (1924-1943), militant du Tsukunft, commandant d’une des divisions de l’OJC, mort au combat.
  • Jakub Celenski dit Celek (?-1986), militant du Bund, agent de liaison.
  • Icchak Cukierman dit Antek (1915-1981), dirigent du Dror (en), membre de l’état-major de l’OJC, agent de liaison avec l’AK.
  • Marek Edelman (1919-2009), membre du Bund et chef de l'organisation à partir du 8 mai 1942.
  • Leon Feiner (en), dit Miecszyslaw Berezowski, Mikolaj (1888-1945), membre de la direction clandestine du Bund et de l’OJC hors du ghetto.
  • Bronka Feinmesser-Warman (1919-202), agent de liaison.
  • Zosia Reina Frydman (1918-), agent de liaison.
  • Zymunt Zalman Frydrych (1911-1943), militant du Bund, instructeur de l’organisation de combat du Bund, mort au combat.
  • Mira Fuchter ou Fuuchrer (1920-1943), militante de Hachomer Hatzaïr, agent de liaison, fiancée de Mordechaj Anielewicz.
  • Luba Gawisar (1924-), agent de liaison.
  • Eliser Geller (1918-1943), commandant du secteur central lors de l’insurrection, mort en déportation à Auschwitz.
  • Zosia Fajgele Goldsztajn ou Goldblat, agent de liaison, chargé de la distribution de la presse clandestine, morte fusillé.
  • Mordek (Mordechaj) Growas (1921-1943), militant de Hachomer Hatzaïr, commandant de la division du secteur central, mort dans le maquis.
  • Pnia Grynszpan-Frymer (1923-), combattante.
  • Henoch Gutman (1919-1943), militant du Dror (en), commandant du groupe du secteur des brossiers.
  • Ytshak Katzenelson (1886-1944), combattant, mort à Auchwitz.
  • Michal Kelpfisz, dit Tadeusz Mecner (1913-1943), responsable de l’armement, combattant dans le secteur des brossiers.
  • Cywia Lubetkin (en), dite Celina (1914-1976), militante du Dror (en), combattante lors de insurrection du ghetto puis lors de celle de Varsovie.
  • Alina Margolis-Edelman (1922-2008), agent de liaison.
  • Wladka Fajele Peltel-Miedzyrzecka (1922-), membre de la résistance du Bund, agent de liaison l’OJC.
  • Melach Perelman (1921-1943), membre du SKIF puis du Tsukunft, membre de la résistance bundiste, agent de liaison de l’OJC.
  • Kazik Ratazer aujourd’hui Simcha Rotem (en) (1924 - ), combattant, agent de liaison, combattant dans le secteur des brossiers.
  • Henoch Rus (?-1943), un des principaux promoteurs de la fusion de toutes les organisations juives dans l’OJC, mort au combat.
  • Marysia Sawock (1905-1996), agent de liaison polonais de l’OJC.
  • Adam Berek Sznajdmil (1904-1943), membre du Bund, commandant avant-guerre de la milice des jeunes du Bund, membre de la direction du Bund dans le ghetto, et son représentant au QG de l’OJC, mort au combat.
  • Bronek Boruch Szigel (1919-), militant bundiste, combattant dans le secteur central du ghetto puis dans le maquis.
  • Myriam Szyfman, responsable des colporteurs.
  • Inka Swidowska (1917-1993), agent de liaison.
  • Wladyslaw Swietochwski, agent de liaison polonais de l’OJC, charger des sorties hors du ghetto.
  • Kiriasefer, médecin dans le ghetto, il rejoint l’OJC dans le maquis des forêts de Wyszkov.
  • Izrael Chaim Wilner (en) dit Jurek ou Arie (1917-1943), moniteur de Hachomer Hatzaïr, représentant de l’OJC hors du ghetto et agent de liaison avec l’AK, combattant de l’OJC.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marek Edelman, Mémoires du ghetto de Varsovie, Éditions Liana Levi, 2002.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Marek Edelman, La Vie malgré le ghetto, Paris, Éditions Liana Levi, 2010.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Bernard Goldstein, L'ultime combat. Nos années au ghetto de Varsovie, Éditions Zones, 2008. Avant-propos de Marek Edelman. Texte intégral en ligne

Références[modifier | modifier le code]