Gare de Châtelet - Les Halles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châtelet.
Page d'aide sur les redirections « Châtelet les Halles » redirige ici. Pour l'album de Florent Pagny, voir Châtelet les Halles (album).
Châtelet - Les Halles
Image illustrative de l'article Gare de Châtelet - Les Halles
Vue d'ensemble des quais de la gare
Localisation
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 1er
Coordonnées géographiques 48° 51′ 41″ nord, 2° 20′ 47″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP, SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) (RER)(A)(B)(D)
Voies 7
Quais 4 centraux
Transit annuel 26 017 693 voyageurs (2015) (RER A et B)
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Historique
Mise en service
Correspondances
Métro (M)(1)(4)(7)(11)(14) (Châtelet)
(M)(4) (Les Halles)
Bus RATP (BUS) RATP 21 38 47 58 67 69

70 72 74 75 76 81 85 96

Noctilen (N) N11 N12 N13 N14 N15 N16

N21 N22 N23 N24

N122 N144 N145

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Châtelet - Les Halles

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Châtelet - Les Halles

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Châtelet - Les Halles

La gare de Châtelet - Les Halles est une gare ferroviaire française située dans le 1er arrondissement de Paris.

Elle est mise en service en 1977 par la Régie autonome des transports parisiens (RATP). C'est une gare intégralement souterraine et située en plein cœur de la capitale, desservie par trois lignes du réseau express régional d'Île-de-France (RER) et offrant une correspondance avec cinq lignes de métro.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de Châtelet - Les Halles est située au point kilométrique (PK) 22,20 de la ligne A du RER, entre Auber et Gare de Lyon.
Elle est aussi située au PK 2,42 de la ligne B du RER, entre Gare du Nord et Saint-Michel - Notre-Dame, et de la ligne D du RER, entre Gare du Nord et Gare de Lyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare est ouverte le 9 décembre 1977 en étant desservie par les RER A et B[1].

Le 27 septembre 1987, le RER D dessert lui aussi la gare.

Lors de la construction de la gare, du centre commercial et du jardin public dans les années 1970, l'élaboration s'est faite :

Fréquentation[modifier | modifier le code]

En 2015, selon les estimations de la RATP, donc au titre des lignes A et B du RER, la fréquentation annuelle de la gare est de 26 017 693 voyageurs[2].

Selon la RATP, il s'agit de la gare souterraine qui reçoit le plus de voyageurs et de trains au monde[3].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La gare se trouve au-dessous du centre commercial du Forum des Halles et de La Canopée. Elle forme avec les stations de métro Châtelet et Les Halles un vaste réseau souterrain. Le couloir de correspondance avec la station de métro Châtelet est équipé de trois tapis roulants parallèles de plus de 150 mètres de long[4].

La gare est équipée de guichets RATP à plusieurs accès, parfois en commun avec ceux du métro, d'une boutique SNCF (comportant des automates « grandes lignes ») et de nombreuses boutiques dans les couloirs de correspondance et la plate-forme située au-dessus des quais. Un accueil RATP et un poste de police sont également implantés sur cette plate-forme.

Sculpture en bronze « Énergies » de Pierre-Yves Trémois, 1977.[Quoi ?]

Quais[modifier | modifier le code]

Schéma des lignes de RER et des quais desservis.

Les voies ferrées des trois lignes du réseau express régional sont toutes orientées parallèlement à un axe nord-ouest - sud-est présentant un angle d'environ cinq degrés par rapport à un axe nord-sud. Les sept voies desservent quatre quais : les deux quais centraux sont réservés aux trains de la ligne D tandis que les quais situés sur les bords latéraux est et ouest sont réservés aux trains des lignes A et B. Pour ces dernières, la correspondance peut s'effectuer sur le même quai selon les destinations. La voie de la ligne A en direction de la gare de Lyon et la voie de la ligne B en direction de Saint-Michel - Notre-Dame sont ainsi toutes les deux situées sur le quai est. Inversement, la voie de la ligne B en direction de la gare du Nord et la voie de la ligne A en direction d'Auber sont toutes les deux situées sur le quai ouest. Alors que les voies de la ligne B longent de part et d'autre celles de la ligne D, les voies de la ligne A sont situées sur les côtés est et ouest. Sur chaque quai, les trains roulent dans la même direction. Ainsi, dans les emprises de la gare, les trains en direction de la gare du Nord roulent du sud-est au nord-ouest et ceux en direction de Saint-Michel du nord-ouest au sud-est.

Agencement souterrain des différentes lignes de métro et RER de Châtelet — Les Halles.

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains des lignes A, B et D du RER. Elle est ainsi directement accessible depuis de nombreuses gares d’Île-de-France.

La gare de Châtelet - Les Halles est desservie à raison (pour chaque sens) :

  • sur la ligne A, de 15 trains par heure aux heures creuses du lundi au vendredi et de 24 à 30 trains par heure aux heures de pointe ces mêmes jours, de 12 trains par heure le samedi et le dimanche et de 8 trains par heure en soirée tous les jours ;
  • sur la ligne B, de 12 trains par heure aux heures creuses, de 20 trains par heure aux heures de pointe et de 8 trains par heure en soirée, tous les jours ;
  • sur la ligne D, de 6 à 8 trains par heure aux heures creuses du lundi au samedi, de 4 trains par heure le dimanche, aux heures de pointe de 12 trains par heure et en soirée de 2 à 4 trains par heure.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare permet la correspondance avec cinq lignes de métro, et constitue, avec les 3 lignes de RER, le nœud central du réseau de transport en commun d'Île-de-France. Aux deux extrémités de la gare, les correspondances sont établies de la façon suivante :

En surface, sur les voies publiques à proximité, la gare est desservie par les lignes 21, 38, 47, 58, 67, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 81, 85 et 96 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N11, N12, N13, N14, N15, N16, N21, N22, N23, N24, N122, N144 et N145 du réseau de bus Noctilien.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Projet[modifier | modifier le code]

Le principal problème de la gare est constitué par les accès effectués par le centre commercial du forum des Halles. Ces accès ralentissent la pénétration et la fluidité de la circulation : le meilleur exemple est le principal accès dénommé par certains le « tube ». Sur cet accès, très long, l'éclairage est faible, l'éclairage de secours est a minima et aucune issue de secours n'est prévue à l'intérieur.

La gare souterraine fait en conséquence l'objet d'une requalification majeure dans le cadre du projet de réaménagement urbain du quartier des Halles[5] avec la réalisation de la Canopée par Patrick Berger et Jacques Anziutti.

Les points principaux en sont :

  • la création d'un nouvel accès via la porte Rambuteau du Forum des Halles. L'accès, qui relie la salle d'échange au niveau –3 du Forum est accessible depuis 2014[7] ;
  • le prolongement du système d’escalators des portes Berger et Rambuteau du niveau –3 au niveau –4 démultipliant et facilitant les déplacements entre le centre commercial et la salle d'échanges ;
  • l'agrandissement et la rénovation de la salle d'échanges : suppression du faux plafond, amélioration de l'éclairage et de l'information et adjonction d'une galerie latérale.

Les travaux ont commencé en 2011 sans interruption majeure du trafic. La mise en service de la salle d’échanges restructurée et rénovée a eu lieu en 2017[8], avec un an de retard sur le planning initial[9].

À proximité[modifier | modifier le code]

La gare ayant été construite en même temps que le centre commercial du forum des Halles, ce dernier est donc bien desservi par le RER et par le métro. Il est équipé d'un pôle cinéma comprenant la bibliothèque François-Truffaut, le Forum des Images et l'UGC Ciné Cité Les Halles (27 salles de cinéma, le plus grand multiplexe français, qui est le complexe de cinéma européen le plus accessible par les transports en commun et le plus fréquenté), d'une piscine couverte de 50 m × 20 m, bordée d'une serre tropicale, de nombreuses enseignes dans des domaines aussi divers que l'habillement, le sport, les jeux vidéo, la restauration rapide, les livres…

Culture[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

La gare est le théâtre de la scène du braquage par Richard Bohringer de convoyeurs de fond du RER B dans le film Subway de Luc Besson sorti en 1985.

Musique[modifier | modifier le code]

Le flot incessant de voyageurs anonymes passant par cette gare pour se rendre au travail ou pour aller s'amuser dans Paris a inspiré la chanson Châtelet les Halles interprétée par Florent Pagny.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Diagnostic patrimonial de l’architecture des années 1975-2000 : Les constructions souterraines, Les transports (RATP) » [PDF], sur Mairie de Paris (consulté le 15 avril 2017), p. 25 (p. 1 du PDF).
  2. « Trafic annuel entrant par station du réseau ferré – CHATELET-LES-HALLES-RER », Données publiques - RATP, (consulté le 17 octobre 2016).
  3. Pôle RER Châtelet - Les Halles sur le site de la RATP
  4. « A travers Paris à grande vitesse », sur rixke.tassignon.be, (consulté le 3 août 2015) : « tapis roulants de 153 m de long ».
  5. [PDF] STIF - Réaménagement du pôle RER Châtelet - Les Halles, consulté le 27 septembre 2011.
  6. Ouverture de la grande porte Marguerite de Navarre sur pôlerer-châteletleshalles.fr (consulté le 7 mai 2017).
  7. Châtelet - Les Halles : un nouvel accès Porte Rambuteau pour le pôle RER, sur le site ratp.fr. Consulté le 4 février 2014.
  8. site du projet, consulté le 13 janvier 2017.
  9. RATP - Pôle RER Châtelet - Les Halles, archivé sur wikiwix, consulté le 27 septembre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
La Défense
ou Cergy-le-Haut
ou Poissy
ou Rueil-Malmaison
Auber (RER) (A) Gare de Lyon Noisy-le-Grand - Mont d'Est
ou Torcy
ou Marne-la-Vallée - Chessy
Le Vésinet - Le Pecq
ou Saint-Germain-en-Laye
Auber (RER) (A) Gare de Lyon La Varenne - Chennevières
ou Boissy-Saint-Léger
La Plaine - Stade de France
ou Aulnay-sous-Bois
ou Aéroport CDG 2 TGV
ou Mitry-Claye
Gare du Nord (RER) (B) Saint-Michel - Notre-Dame Denfert-Rochereau
ou Laplace
ou Robinson
ou Massy - Palaiseau
ou Orsay-Ville
ou Saint-Rémy-lès-Chevreuse
Orry-la-Ville - Coye
ou Creil
Gare du Nord (RER) (D) Gare de Lyon Corbeil-Essonnes (par Ris-Orangis)
Goussainville Gare du Nord (RER) (D) Gare de Lyon Melun (par Combs-la-Ville)
Villiers-le-Bel - Gonesse Gare du Nord (RER) (D) Gare de Lyon Malesherbes (par Évry - Courcouronnes)
ou Melun (par Corbeil-Essonnes)