Tramway d'Alicante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tramway d'Alicante
(es)TRAM Metropolitano de Alicante
Image illustrative de l’article Tramway d'Alicante
Logo du tramway d'Alicante

Situation Bandera d'Alacant.svg Alicante Drapeau de l'Espagne Espagne
Type Tramway, métro léger, train léger, train de banlieue
Entrée en service 1999
Longueur additionnée des lignes 111 km (2013)[1]
Lignes 6 (2020)
Stations 71 (2020)[1]
Fréquentation 12.091.192 (2019)[2]
Écartement des rails 1 000 mm
Exploitant FGV
Réseaux connexes Renfe

Image illustrative de l’article Tramway d'Alicante
Plan du réseau

Le tramway d'Alicante (en espagnol : TRAM Metropolitano de Alicante et en valencien : TRAM Metropolità d'Alacant) est l'appellation commerciale de certains services de transport par chemin de fer de la région métropolitaine d'Alicante-Elche et de la Costa Blanca comprise entre Alicante et Dénia, dans la Communauté valencienne, en Espagne[3]. Cette appellation commerciale est gérée par les Ferrocarrils de la Generalitat Valenciana, entreprise publique de la Généralité valencienne chargée des chemins de fer à voie étroite et des tramways qui parcourent le territoire de la Communauté valencienne[3].

Les services du TRAM combinent : le tramway de surface, tant sur voie de tramway que sur voie ferroviaire ; le métro léger, qui roule tant en surface que sous terre dans le noyau urbain et métropolitain ; le train léger, train diésel ou train-tramway roulant tant en surface que sous terre dans le noyau urbain et les banlieues à des vitesses pouvant atteindre 100 kilomètres à l'heure jusqu'aux agglomérations proches de la région métropolitaine d'Alicante-Elche et à d'autres plus éloignées.

La ligne 1 du TRAM est une ligne de chemin de fer qui relie Alicante à Benidorm et qui reliera Dénia à l'aéroport d'Alicante-El Altet en traversant Alicante dans un tunnel adapté et électrifié. La section Benidorm-Dénia n'est pas électrifiée et les quais sont hauts. À partir de la ligne 1 du TRAM, ont été créés divers services et liaisons de tramway qui utilisent les voies ferrées pour réduire le temps de parcours et qui s'intègrent en tramways dans les centres-villes et sur les avenues. Divers services doivent aussi être créés sur la ligne Alicante-Benidorm pour desservir les stations de banlieue, comme la ligne 3 du TRAM et la future lígne 5.

Histoire[modifier | modifier le code]

Édifice de l'ancienne gare ferroviaire Alacant – La Marina

Jalons :

  • 1986 : Constitution des FGV (Ferrocarrils de la Generalitat Valenciana) après le transfert des compétences sur les lignes à voie étroite de la communauté au gouvernement valencien. Parmi ces lignes, il y a la liaison Alicante-Dénia, base du projet du TRAM.
  • 1999 : Implantation d'un tramway à l'essai pour relier le terminus Alicante - La Marina de la ligne Alicante-Dénia à la station Puerta del Mar. Il a tant de succès qu'en 2001, débute l'élaboration d'un projet d'extension à toute la ligne.
  • 2003 : En août, inauguration des premiers kilomètres de la nouvelle ligne qui relie la station Puerta del Mar à El Campello en 25 minutes, ce qui fait d'Alicante la cinquième ville à implanter un réseau de transport en commun, après Madrid, Barcelone, Valence et Bilbao, et la première à introduire le train-tramway en Espagne.
  • 2007 : Le TRAM inaugure les lignes 1, 3 et 4, ainsi que la ramification et le tunnel du Mercado. Prolongation des lignes 1 et 3 jusqu'à Villajoyosa et Venta. Un an plus tard, la ligne 1 est prolongée jusqu'à Benidorm.
  • 2009 : Le , inauguration de la boucle qui prolonge la ligne 4 par le quartier alicantin de la plage de San Juan.
  • 2010 : Le , inauguration de la ligne 4L et de la station Luceros, qui devient la tête de la ligne 4.

Réseau actuel[modifier | modifier le code]

Parcours souterrain[modifier | modifier le code]

Sections souterraines (en rouge) dans la région d'Alicante
Portillons automatiques à l'entrée de la station MARQ, sous la place Doctor Mas Magro

Du tunnel qui commence au centre d'Alicante, seul le tronçon MARQ-Luceros, d'une longueur de 1 200 mètres, est en service. Le , est inaugurée la station Luceros[4]. La vitesse maximale permise dans le tunnel est de 65 km/h tant pour les tramways que pour les trains-tramways. Le commence la construction d'un tunnel de 1,3 km qui parcourra la Serra Grossa pour doubler le tronçon entre le tunnel de l'avenue Villajoyosa et la station La Isleta, afin d'augmenter les fréquences et de réduire les temps de parcours.

Données sur le réseau[modifier | modifier le code]

Vue de l'arrêt Sergio Cardell, œuvre d'Estudio de Subarquitectura qui gagna le prix d'architecture jeunesse à la [[IXe Biennale espagnole d'architecture et d'urbanisme]] en 2007, sur la ligne 4 du TRAM

Les lignes les plus fréquentées sont la 3, avec 140 000 usagers par mois, suivie de près par la 1, avec 130 000, et de loin par la 4, avec 50 000 à 55 000 voyageurs par mois, puis par la 9, avec 45 000 à 50 000.

Longueur du réseau (2009)[2]
Total En tunnel De surface Voie unique Voie double
141,160 km 1,018 km 98,970 km 80,695 km 19,745 km

Lignes en service[modifier | modifier le code]

Ligne Terminus Longueur[2] Stations Véhicule Quai Fréquence[5]
Lígne 1 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L1.svg
Luceros ↔ Benidorm 43,210 km 20 (8 partagées) train-tramway 80 m 30 min
Ligne 2 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L2.svg
Luceros ↔ San Vicente del Raspeig 9 km 14 (3 partagées) tramway 65 m 15 min
Ligne 3 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L3.svg
Luceros ↔ El Campello 14,095 km 17 (8 partagées) tramway

train-tramway

80 m 30 min
Ligne 4 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L4.svg
Luceros ↔ Plaza de la Coruña 10,039 km 18 (7 partagées) tramway 65 m 30 min
Ligne L5 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L5.svg
Puerta del Mar ↔ Plaza de la Coruña 8,7 km 17 (15 partagée) tramway 65 m 30 min
Ligne 9 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L9.svg
Benidorm ↔ Dénia 50,831 km 18 (1 partagée) autorail 80 m 60 min
TOTAL, réseau en exploitation (6 lígnes) 127,175 km 71

Sur la section commune aux lignes 1, 2, 3, 4 et 5 la fréquence varie d'un passage aux cinq minutes à un passage aux douze minutes.

Lignes à l'étude[modifier | modifier le code]

Ligne Terminus Longueur Stations Véhicule Quai
La Vila Joiosa ↔ Algar (à l'étude) ?? km 14 tramway 80 m
Ligne 6 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L6.svg
Villafranqueza ↔ Muchamiel (à l'étude) ?? km ?? ?? ?? m
Ligne 7 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L7.svg
Station Central ↔ Elche (à l'étude) ?? km ?? ?? ?? m
Ligne 8 du TRAMTRAM - Alicante Logo-L8.svg
Parque Temático ↔ Benidorm Centro (à l'étude) ?? km ?? ?? ?? m
TOTAL, lignes à l'étude ou à l'état de projet (5 lignes) ?? km ??

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Série 4100[modifier | modifier le code]

Rame 4106 en service

La série 4100 comprend 9 rames de 3 éléments livrées en 2007 et numérotées 4010 à 4109 pour les motrices de tête, 6101 à 6109 pour les remorques centrales et 4150 à 4159 pour les motrices de queue[6].

  • Ligne : Ligne 1 et, ponctuellement, ligne 3 ;
  • Tension : 750 V ;
  • Puissance : 840 kW ;
  • Prise de courant : Pantographe ;
  • Vitesse maximale : 100 km/h ;
  • Poids : 57 t ;
  • Longueur : 37,01 mètres ;
  • Nombre d'unités dans le parc : 9 ;
  • Capacité : 315 voyageurs.

Les trains-tramways construits par Vossloh, ont une capacité de 303 passagers et une vitesse maximale de 100 km/h. Ils peuvent circuler en exploitation mixte, c'est-à-dire en tramways en milieu urbain et en trains en banlieue ou en région métropolitaine.

Bombardier (série 4200)[modifier | modifier le code]

Le tramway du type Flexity Outlook à la station Alicante - La Marina
Tram N°4238 sur l'Avenida Costablanca

Une série de 30 rames du type Flexity-Outlook est livrée par Bombardier a la FGV en 2006 et 2007. Ces rames sont partagées entre le réseau de Valence et celui d'Alicante. Valence reçoit 19 rame et Alicante 11. La série est numérotées 4201 à 4230. Les rames circulant à Alicante sont les suivantes: 4201 à 4203, 4205, 4210 à 4214, 4223 et 4230.

Une deuxième série de 14 rames du même type sont livrées par Bombardier en 2011 et 2013 pour la ligne 2 et portent les numéros 4231 à 4244[7].

  • Ligne : Lignes 2, 3, 4 et 4L ;
  • Tension : 750 V ;
  • Puissance : 420 kW ;
  • Prise de courant : Pantographe ;
  • Vitesse approx. : 70 km/h ;
  • Poids : 41 t ;
  • Longueur : 32,366 mètres, 64,4 mètres en double autorail ;
  • Nombre d'unités dans le parc : 11 en 2007 et 14 en 2011 soit un total de 25 ;
  • Capacité : 277 voyageurs, 554 en double autorail.

Les tramways Flexity Outlook de Bombardier sont entrés en service à la fin de mai 2007. Ils desserviront progressivement les nouvelles lignes en construction. On peut actuellement les voir sur la ligne 3, de la station Mercado à la station El Campello, et la lígne 4. On s'attend aussi à voir augmenter progressivement la fréquence de passage sur la ligne grâce au nouveau matériel roulant et ouvrir plus tard à la circulation de nouveaux tronçons et embranchements.

Depuis , ces tramways circulent en paires sur la ligne 3 aux heures de pointe.

Autorail MAN (série 2500)[modifier | modifier le code]

Autorail MAN (série 2500) desservant la ligne 9, à la station La Marina
Rame 2505-2506 en gare de Benidorm

Ces Autorails résultent de la transformation de 12 éléments de la série 2300, qui composent 6 rames à deux éléments. Elles sont numérotées 2501-2502, 2503-2504, 2505-2506, 2507-2508, 2509-2510, 2511-2512

  • Lignes : Ligne 9 ;
  • Vitesse maximale permise : 80 km/h ;
  • Vitesse minimale continue : 16 km/h ;
  • Longueur entre crochets d'attelage : 17,5 mètres ;
  • Hauteur : 3,67 mètres ;
  • Largeur : 2,57 mètres ;
  • Poids : 54 t ;
  • Nombre de moteurs de traction : 2 ;
  • Puissance par moteur : 245 kW ;
  • Nombre d'unités dans le parc : 6 ;
  • Capacité : 259 voyageurs.

A partir de la fin 2005, Sunsundegui a rénové six des huit autorails diesels MAN qui circulent entre Benidorm et Dénia et les a modernisés et adaptés à l'appellation commerciale TRAM.

Citylink (série 5000)[modifier | modifier le code]

En 2017, six rames Stadler du type Citylink sont commandées par FGV. D'un design similaire aux 4100, les rames commandées sont bimodes. Livrées en 2019, elles sont destinées au remplacement des autorails 2500[8]. Ces rames sont numérotées 5001 à 5006[9].

  • Lignes : Ligne 9 ;
  • Vitesse maximale : 100 km/h ;
  • Tension : 750 VDC - DE (diesel électrique);
  • Longueur entre crochets d'attelage : 37,510 mètres ;
  • Hauteur : 3,80 mètres ;
  • Largeur : 2,55 mètres ;
  • Hauteur du plancher: 0,375 mètres et 0,900 mètres;
  • Nombre de moteurs de traction électrique : 4 ;
  • Puissance par moteur électrique : 4x145 kW ;
  • Nombre de moteurs de traction diésel : 2 ;
  • Puissance par moteur diésel : 390kW ;
  • Nombre d'unités dans le parc : 6 ;
  • Capacité : 303 voyageurs[10].

Limón Express[modifier | modifier le code]

Une voiture et deux locomotives du train touristique Limón Express à la gare de Benidorm

L'Anglais David A. G. Simpson eut l'idée de mettre en service le premier train touristique de l'Espagne, le Limón Express. Dans la gare de Benidorm se trouvaient d'anciennes voitures de à voyageurs circulant auparavant sur la ligne Carcagente-Dénia (qui était alors fermée en partie et qui le fut totalement peu après) promues à la destruction[1].

Le projet novateur réussit : les voitures furent repeintes[11]. Dix voitures à plate-forme de la séries CC-200 et deux voitures de la série ZZ-200, construites dans les années 1920 et 1930 et tractées par des locomotives Alsthom (aujourd'hui Alstom) diesels composaient le Limón Express. Le train circula entre Benidorm et Gata de Gorgos du 1er juin 1971 au .

Après avoir déraillé jusqu'à cinq fois dans les dernières années, le train était encore garé à l'abandon à la gare station de Benidorm, deux ans après à cause du mauvais état des bogies, bien qu'il fusse censé rouler à nouveau dès le début de l'année 2007.

Un autre problème se posait : il fallait adapter la liaison touristique au nouveau réseau électrifié du TRAM en modifiant le parcours, le train ne pouvant plus partir de Benidorm, principale source de sa clientèle, la majeure partie de celle-ci ayant toujours été des étrangers et surtout des Britanniques[12],[13].

Dépôts et ateliers[modifier | modifier le code]

Les Dépôts et les ateliers du TRAM Metropolitano de Alicante, d'une superficie d'environ 65 000 m2, se trouvent dans la municipalité d'El Campello, à proximité du péage de l'autoroute espagnole AP-7 où commence l'autoroute espagnole A-70. Leur construction, qui débuta en avril 2005, nécessita l'investissement de près de 30 000 000 euros.

L'inauguration eut lieu le en présence du conseiller García Antón et du maire d'El Campello, Juan Ramón Varó. Les installations fixes y permettent le remisage des convois, le nettoyage du matériel roulant et l'entretien et la réparation des divers éléments des véhicules[14].

Avaries[modifier | modifier le code]

  • Depuis l'an 2000, six accidents graves, dont la moitié à El Campello, en six ans[15].
  • Le , le Trenet déraille à El Campello et renverse divers véhicules garés sans faire de blessés[16].
  • Le , déraillement d'une voiture du train-tramway près d'Altea[17].
  • Le , suspension temporaire du service entre les stations Mercado et El Campello parce qu'un camion-grue a arraché en partie la caténaire à un passage à niveau[18].
  • Déraillement du TRAM sur la liaison Benidorm-Altea ()[19].
  • Le déraillement d'un trenet près de la station Calpe fait trois blessés légers le [20].
  • Le , la chute de tension provoquée par un freinage d'urgence cause l'effondrement du système électrique et des retards sur le réseau du TRAM[21].
  • Les éboulis et le manque d'énergie électrique causent une interruption du service sur deux tronçons du réseau des FGV[22].

Développement futur[modifier | modifier le code]

Le réseau du TRAM se développera au sud pour desservir des quartiers comme Babel, La Florida ou Ciudad Asís, ainsi que d'autres communes comme Elche, Il est aussi prévu de le prolonger jusqu'à l'aéroport d'Alicante et peut-être de développer une nouvelle ligne jusqu'à San Blas et Villafranqueza. Selon l'étude réalisée par l'organisation patronale alicantine Coepa par l'entremise de l'Institut des études économiques de la province d'Alicante (Ineca), l'économie annuelle découlant de l'implantation du tramway dans cette province peut s'élever à plus de 30 millions d'euros[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Datos de la red, FGV.
  2. a b et c (es)Datos de la red, FGV.
  3. a et b (es)Ferrocarrils de la Generalitat Valenciana, « ¿Qué es FGV? ».
  4. (es)La estación de Luceros se inaugura hoy entre protestas y huelgas, 18 juin 2010. Consulté le 5 janvier 2012.
  5. (es)Horarios TRAM.
  6. https://www.listadotren.es/motor/series.php?id=345
  7. https://www.listadotren.es/tranvias/series.php?id=12
  8. (en)« [ES] Stadler to deliver six CityLink tram/trains to FGV in Alicante »,
  9. https://www.listadotren.es/motor/series.php?id=539
  10. https://www.stadlerrail.com/media/pdf/cttfgvl90418e.pdf
  11. (es)Tranvía Portal, 22 janvier 2006.
  12. (es)Diario Información, El Limón-Exprés lleva ocho meses parado a la espera de ser reparado, 20 janvier 2006. Reproduit par Tranvía Portal. Consulté le 7 janvier 2012.
  13. (es)Omar Felgentreter, El «Limón Express» sigue abandonado tras dos años pese a estar licitada su reparación : El primer tren turístico de España se deteriora en la estación de Benidorm, 30 avril 2007. Consulté le 7 janvier 2012.
  14. (es)Ayuntamiento de El Campello, El conseller García Antón y el alcalde Varó inauguran las cocheras y talleres del TRAM cuyas obras han costado 30 millones de euros, 29 mars 2007. Consulté le 7 janvier 2012.
  15. (es)La verdad d'Alicante, Seis siniestros graves, la mitad de ellos en El Campello, en los últimos seis años, 30 décembre 2006. Consulté le 7 janvier 2012.
  16. (es)El Trenet descarrila en El Campello y arrolla varios vehículos aparcados sin causar heridos, 30 décembre 2006. Consulté le 7 janvier 2012.
  17. (es)ALTEA / El descarrilamiento de un vagón del Tram cerca de Altea obliga a cortar la línea, 19 juin 2007. Consulté le 7 janvier 2012.
  18. (es)Una avería del Tram de Alicante afecta a 5.000 viajeros, 5 mars 2008. Consulté le 7 janvier 2012.
  19. (es)Descarrila el TRAM del trayecto Benidorm Altea .
  20. (es)Tres heridos leves al descarrilar un trenet junto a la estación de Calpe, 24 septembre 2008.
  21. (es)Una caída de tensión al accionar un freno de emergencia causa retrasos en el TRAM, 5 octobre 2008. Consulté le 7 janvier 2012.
  22. (es)Los desprendimientos y la falta de energía eléctrica interrumpen dos tramos de la red de FGV, 25 janvier 2009. Consulté le 7 janvier 2012.
  23. (es)El TRAM repercute de forma directa en la dinamización económica de la provincia, 8 janvier 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]