Syndrome de Ganser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le syndrome de Ganser est un trouble dissociatif (non-spécifié[1]) précédemment classifié en tant que pathomimie[2]. Ce syndrome est caractérisé par des réponses fausses, absurdes ou dépourvues de sens aux questions ou par des mouvements également dépourvus de sens, ainsi que d'autres symptômes tels qu'une désorientation, une fugue, une amnésie et des symptômes de conversion[1]. Ganser est une très rare variation de trouble dissociatif.

Le syndrome a été décrit par le psychiatre allemand Ganser en 1897[3]. Il peut survenir chez des individus atteints d'un autre trouble mental tel que la schizophrénie, les troubles dépressifs, l'addiction aux substances, la parésie, l'abus d'alcool et autres pathomimies.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV-TR). Page 80. Association Américaine de Psychiatrie.
  2. Serge Tribolet et Mazda Shahidi, « Nouveau précis de sémiologie des troubles psychiques »,‎ (ISBN 2-85385-262-8, consulté le 22 avril 2011)
  3. M. Florin A. STĂNESCU, « Le syndrome de Ganser »,‎ (consulté le 22 avril 2011)