Psychasthénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La psychasthénie est un syndrome psychopathologique .

Psychologie[modifier | modifier le code]

Il est mis au jour par Pierre Janet, décrivant un comportement aboulique (difficulté à agir) associé à des idées obsédantes et des inhibitions. Il mentionne également des « sentiments d’incomplétude », des manies, ou des phobies. Mais « c’est précisément le problème de l’inadaptation de l’individu à la vie, au premier chef à la vie sociale, qui constitue le caractère le plus significatif, discriminant et central de la psychasthénie »[1].

Psychanalyse[modifier | modifier le code]

Plus tard en psychanalyse, Sigmund Freud, reprend cette description et remplace ce terme par celui de névrose obsessionnelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Cornibert, Janet et Bergson : psychasthénie et inattention à la vie, Documents de travail du département de philosophie de l’université de Poitiers, [lire en ligne]. Conférence prononcée le 8 avril 2005 dans le cadre du séminaire thématique commun du master recherche Bordeaux-Toulouse-Poitiers;