Trouble schizophréniforme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la médecine et la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le trouble schizophréniforme est un trouble mental diagnostiqué lorsque des symptômes de la schizophrénie sont présents durant une période significative d'un mois, mais les signes de perturbations ne sont pas présents durant les six mois requis pour le diagnostic de la schizophrénie.

Les symptômes de ces deux troubles impliquent les délires, hallucinations, trouble du langage, comportement catatonique ou désorganisé et isolement social.

Comme pour la schizophrénie, le trouble schizophréniforme est souvent soigné à l'aide de médicaments neuroleptiques, spécialement atypiques, parmi une variété de traitements (comme la psychothérapie, la thérapie familiale, l'ergothérapie, etc.) désignés pour réduire l'impact social et émotionnel lié à la maladie. Le pronostic varie aux dépens de la nature, de la sévérité et de la durée des symptômes, mais deux-tiers des individus diagnostiqués de troubles schizophréniforme développent une schizophrénie[1].

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

La prévalence du trouble schizophréniforme est de nature égale chez l'homme et la femme. La tranche d'âge est de 18–24 ans chez les hommes et de 24–35 ans chez les femmes. Tandis que les symptômes se développent par étape durant une période d'un an, le critère diagnostique du trouble schizophréniforme requiert une survenue plus rapide[1].

Références[modifier | modifier le code]