Anthropophobie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'anthropophobie, aussi appelée phobie de relations interpersonnelles ou phobie sociale est une crainte pathologique des gens et de la compagnie des gens[1].

L'anthropophobie est une forme extrême pathologique de la timidité. Elle peut se manifester par un rougissement[2], rencontrer le regard d'autrui, la maladresse ou l'inquiétude des autres lors d'une comparution dans la société. Dans la forme culturelle japonaise spécifique est connue comme Taijin kyōfushō.

Comme la plupart des phobies, l'anthropophobie est retracée due à des expériences traumatisantes. Cette phobie spécifique de personnes peut être due à la génétique ou de l'hérédité.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Wen-Shing Tseng, Handbook of Cultural Psychiatry, San Diego: Academic Press, 2001, ISBN 978-0-12-701632-0, p. 238-239
  • Isaac Meyer Marks, Fears, Phobias and Rituals: Panic, Anxiety, and Their Disorders, New York: Oxford University, 1987, ISBN 978-0-19-503927-6, p. 367
  • Mario Maj et al., Personality Disorders, WPA series, evidence and experience in psychiatry 8, Hoboken, New Jersey: Wiley, 2005, ISBN 978-0-470-09036-7, p.282
  • Malcolm Tatum. What is Anthropophobia?. Conjecture Corporation. Retrieved 3 July 2011.
  • Anthropophobia – Fear of individuals or society. Phobia Source. Retrieved 5 July 2011.
  • Amy Y. Zhang (2001). Anthropophobia: its meaning and concomitant experiences. The International journal of social psychiatry. ISSN 0020-7640.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes connexes[modifier | modifier le code]