Mérycisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le mérycisme est un trouble des conduites alimentaires se caractérisant par des régurgitations et remastications des aliments involontairement et de façon incontrôlées, d'ou son étymologie du grec ancien μηρυκισμός, mêrukismos « rumination ».

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

Le mérycisme touche principalement les enfants de 3 mois à 1 an, plus rarement les adolescents et adultes. Les garçons sont autant touchés que les filles. Dans des cas plutôt rares, la boulimie ou l'anorexie mentale peut s'ajouter au mérycisme. La personne touchée ne fera que régurgiter la nourriture, la remastiquer ou la vomir tout simplement.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Les enfants souffrant de mérycisme « ruminent » leur nourriture : des aliments en cours de digestion remontent dans la bouche, où ils peuvent être à nouveau avalés, mastiqués, ou crachés. Ce trouble ne doit pas être confondu avec le reflux gastro-œsophagien du nourrisson (qui peut être lié à une anomalie anatomique de la jonction œsophage-estomac).

Évolution[modifier | modifier le code]

Très fréquemment vers la résolution spontanée chez le nourrisson, ce trouble à tendance à persister lorsqu'il persiste chez l'adolescent et l'adulte.

Des complications sont possibles : dénutrition, retard de croissance, brûlure douloureuse au niveau de l'oesophage à cause des sucs digestifs.

Il est tout de même intéressant de préciser que dans certains cas, cette régurgitation est de l'ordre du plaisir. L'aliment peut alors être de nouveau "mangé" procurant alors une forme de plaisir : celui de profiter une seconde fois de la nourriture sans pour autant se resservir.

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement associe la psychothérapie à des mesures éducatives comportementales.