Trouble désintégratif de l'enfance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine image illustrant le handicap
Cet article est une ébauche concernant la médecine et le handicap.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Trouble désintégratif de l'enfance

Classification et ressources externes

CIM-10 F84.3
CIM-9 299.10-299.11
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Un trouble désintégratif de l’enfance (en anglais : Childhood disintegrative disorder) est un trouble rare caractérisé par une étape tardive (> 3 ans) du retard de développement d'un enfant dans le langage, les relations sociales et la psychomotricité. Les chercheurs n'ont pas trouvé de cause significative liée à ce trouble[réf. nécessaire].

Classification[modifier | modifier le code]

Le trouble désintégratif de l'enfance est répertorié dans la classification internationale des maladies (CIM-10 Version 2008 : F84.3) parmi les troubles envahissants du développement sous la dénomination : « Autre trouble désintégratif de l'enfance »[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Une « perte clinique » survient dans divers domaines où l'enfant a déjà acquis des compétences : langage, socialisation, adaptation à l'environnement, motricité et aptitude au jeu, des centres d'intérêt restreints, stéréotypés et répétitifs, qui sont également observés dans d'autres troubles autistiques[2].

Ce trouble semblerait être lié à une lésion au système nerveux central[réf. nécessaire].

De façon générale, ce trouble s’accompagne d’un handicap mental sévère.

La prévalence du trouble désintégratif de l’enfance est très faible (APA ; DSM-IV-TR, 2001). Quoique mal connue : un taux de 1 pour 100 000 est évoqué[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CIM-10 Version:2008 F84.3 Autre trouble désintégratif de l'enfance, sur le site de l’OMS.
  2. Trouble désintégratif de l'enfance Fiche informative sur le site de l'Hôpital Rivière-des-Prairies.
  3. Psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent, par Jean Dumas, De Boek 2002, page 94.

Article connexe[modifier | modifier le code]