Bord d'attaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le bord d'attaque est la partie avant d'un profil aérodynamique (aile d'avion, hélice...) ; il fait face au fluide. Selon les cas, le bord d’attaque peut être pourvu, ou non, de bec fixe ou mobile[1]

Vocabulaire pour décrire les profils aéronautiques.
Le bord d'attaque de la navette spatiale Bourane OK-GLI transporté au musée des techniques de Spire.

Description[modifier | modifier le code]

Le bord d’attaque héberge le point d'arrêt (encore nommé "point de stagnation"), point où l’écoulement est divisé en deux parties (une partie passant au dessus du profil et l'autre au-dessous). Ce point d'arrêt se déplace légèrement le long du profil en fonction de l’incidence.

D’un point de vue géométrique, le bord d’attaque est le point à l’avant du profil où le rayon de courbure de la surface est minimal. Ce point est indépendant de l’écoulement; il permet de définir la ligne de corde ainsi que les propriétés géométriques en découlant, telles que la longueur de corde, la ligne de cambrure, ou encore l’épaisseur.

Sur les profils destinés à évoluer à des vitesses subsoniques, le rayon du bord d'attaque est assez grand (usuellement 1,5 % de la corde). Les profils supersoniques possèdent un bord d’attaque beaucoup plus aiguisé (de rayon plus faible).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LES DISPOSITIFS DU BORD D'ATTAQUE, sur lavionnaire.fr, consulté le 23 septembre 2018

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]