Sorbonne Universités

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Université Sorbonne-Paris-Cité.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres utilisations du mot Sorbonne, voir Sorbonne (homonymie).
Sorbonne Universités
Sorbonne Universités
Informations
Fondation (PRES)
(statut actuel)
Type Communauté d'universités et établissements (EPSCP)
Régime linguistique Français (officielle et enseignement), Anglais (enseignement)
Budget 900 M€
Dotation 2,03 M€ (dotation d'amorçage)
Localisation
Ville Paris
Pays Drapeau de la France France
Campus Urbain (quartier latin et campus de Jussieu)
Direction
Président Thierry Tuot
Chiffres clés
Enseignants-chercheurs 4 700 dont 2 900 titulaires
Étudiants 65 000
Premier cycle 35 000
Deuxième cycle 23 000
Doctorants 7 000
Divers
Site web http://www.sorbonne-universites.fr/

Sorbonne Universités est une communauté d'universités et établissements (COMUE) réunissant des établissements d’enseignement supérieur, parmi lesquels l'Université Paris-Sorbonne et l'Université Pierre-et-Marie-Curie regroupées au sein de l'université Sorbonne Université par le décret du 21 avril 2017[1], l’Université de technologie de Compiègne, des écoles comme l’INSEAD, et des organismes de recherche comme le Muséum national d'histoire naturelle, le CNRS, l’Inria, l’Inserm ou l’IRD, ainsi que onze établissements associés. L’ensemble des établissements forme près de 55 000 étudiants, dont 5 200 doctorants répartis dans vingt cinq écoles doctorales.

En tant que communauté d'universités et établissements, Sorbonne Universités œuvre à l’élaboration de projets communs de formation et de recherche, dans le domaine des sciences, de la médecine, des sciences humaines et sociales, de l’ingénierie, de l’administration des affaires et des arts.

Historique[modifier | modifier le code]

2005-2010 : premiers rapprochements institutionnels[modifier | modifier le code]

Sorbonne Universités est l'une des entités qui ont succédé au regroupement Paris Universitas, créé en 2005, suite aux résultats des universités françaises dans le classement de Shanghai publié pour la première fois cette année-là. L'association était alors centrée autour de l'Université Paris-Dauphine, de l'Université Pierre-et-Marie-Curie, ainsi que de l'École normale supérieure (ENS) et de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Le groupement grandit rapidement et envisagea de se constituer en Pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) dès que ce statut fut créé, ce qui lui fut refusé par les autorités de tutelle, sceptiques depuis la fondation de l'ensemble. Au gré des alliances, plusieurs pôles se constituèrent au sein de Paris Universitas, qui finit par prononcer sa dissolution en juin 2010, estimant que son œuvre voyait sa finalité dans la constitution de ces groupements. Sorbonne Universités est l'un d'eux.

2010 : Création de Sorbonne Universités[modifier | modifier le code]

logotype en 2010

Le groupement constitué des trois universités Paris-II « Assas », Paris-IV « Paris-Sorbonne » et Paris-VI « Pierre et Marie Curie » a d'abord pris la forme d'une association loi de 1901 lors de l'officialisation de l'établissement[2], manifestant le désir de se faire appeler « La Sorbonne »[3], ce qui provoqua l'opposition d'autres acteurs de l'enseignement supérieur parisien ainsi que de la mairie de Paris[4],[5]. Le MESR refusa d'enregistrer un PRES associatif, tandis qu'une opposition menée par la ville de Paris, la Chancellerie des universités de Paris, et les autres universités de la capitale faisait valoir que ce nom était celui d'un bâtiment et d'un héritage commun à l'ensemble de ces institutions. Il ne pouvait donc pas être "confisqué" à cet héritage commun[6]. De la même façon, Bernard Larrouturou, chargé par le MESR d'une mission sur l'avenir des universités parisiennes exprima dans un rapport sa désapprobation face au projet de rapprochement sous la forme d'une Fondation de coopération scientifique[7].

Malgré ces difficultés, qui ont retardé la mise en acte de cette alliance, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse, a enregistré le PRES le 22 juin 2010[8].

Dans le cadre du Plan Campus, Sorbonne Universités a fait plusieurs propositions pour lutter contre le morcellement du bâti universitaire parisien. En 2011, le groupement a obtenu une dotation de 130 millions d’euros sur les 700 millions de l’Opération Campus, pour mener plusieurs projets immobiliers[9]. Le plus grand chantier est l'achèvement du campus de Jussieu, presque entièrement pris en charge par l'UPMC et l'EPAURIF. Au niveau du PRES, il s'agit de pouvoir disposer sur le site de Jussieu de locaux pour un Learning Center et pour le futur service de santé mutualisé, d'un incubateur d'entreprises et d'une résidence universitaire. Après trois ans de travaux, la première moitié du nouveau campus a été inaugurée en septembre 2014[10].

2012 : signature de l'Initiative d'Excellence (IdEx)[modifier | modifier le code]

Le grand emprunt a fait des PRES les bénéficiaires privilégiés de l'Initiative d'Excellence (IdEx). Sorbonne Universités a présenté dès 2010 un projet, baptisé SUPER (Sorbonne Universités à Paris pour l'Enseignement et la Recherche). Pré-sélectionné dès la première vague de l'appel d'offres[11], celui-ci n’a finalement pas été retenu lors du second tour. En 2012, une nouvelle version de l’IdEx SUPER a finalement été sélectionnée à l’unanimité du jury international[12]. Il rassemble 70 projets d’excellence, parmi lesquels :

2012-2015 : Recomposition et nouveaux statuts[modifier | modifier le code]

Après des tensions renouvelées au cours de l'année 2012[13], le conseil d'administration de l'université de Paris II Panthéon-Assas décide par vote du 13 septembre 2013 de se retirer du PRES Sorbonne universités à la présidence duquel un conseiller d'État venait d'être élu[14]. En novembre 2014 néanmoins, Paris II annonce qu’il rejoint finalement de nouveau Sorbonne-Universités en tant que « membre associé », ses projets de rapprochements avec d’autres établissements n’ayant pas abouti[15].

En 2012, six établissements rejoignent Sorbonne-Universités en tant que membres fondateurs : le Muséum national d'histoire naturelle, l’Université de technologie de Compiègne, l’Institut européen d'administration des affaires, le Centre national de la recherche scientifique, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale et l’Institut de recherche pour le développement en tant que partenaires de l’Idex Super.

La loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche de 2013 supprime les PRES et instaure les communautés d’universités et établissements (ComUE). Sorbonne universités rédige ainsi ses nouveaux statuts, approuvés par décret le 10 juin 2015[16].

En 2014, l’Inria, le Centre international d'études pédagogiques et le Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB) rejoignent à leur tour Sorbonne-Universités, portant le total des membres fondateurs à onze.

Liste des présidents de Sorbonne Universités
Nom Titre (durant son mandat) Début de mandat Fin de mandat
Louis Vogel Président de l'Université Panthéon-Assas 24 juin 2010 31 décembre 2012
Jean Chambaz Président de l'Université Pierre-et-Marie-Curie 1er janvier 2013 17 mars 2013
Pierre Grégory Ancien Vice-Chancelier des Universités de Paris 18 mars 2013 29 mai 2013
Didier Truchet Professeur de Droit à l'Université Panthéon-Assas 30 mai 2013 30 juin 2013
Jean Chambaz Président de l'Université Pierre-et-Marie-Curie 1er juillet 2013 5 septembre 2013
Thierry Tuot Conseiller d'État 6 septembre 2013[17]. en cours

Membres[modifier | modifier le code]

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs sont, dans les statuts de 2015[16]:

Membres associés[modifier | modifier le code]

Les établissements associés à Sorbonne Universités sont les suivants[19].

Le Collège des Licences de la Sorbonne[modifier | modifier le code]

Depuis 2014, un Collège des licences coordonne l’action pédagogique des établissements de Sorbonne-Universités, et propose notamment des cursus pluridisciplinaires dans plusieurs domaines. En complément des doubles cursus que peuvent proposer les établissements membres, des doubles licences inter-établissements sont proposées entre l’UPMC et l’Université Paris-Sorbonne. Elles offrent la diplomation dans les deux universités[21] en :

Sur le modèle des universités américaines, Sorbonne Universités a également mis en place un système de majeure-mineure à l’Université Pierre-et-Marie-Curie. Le système s’appliquera progressivement à l’université Paris-Sorbonne à partir de la rentrée 2015[22].

En partenariat avec l’INSEAD, un complément de formation professionnalisant en management des affaires est également proposé aux étudiants et doctorants[23].

Le Collège doctoral de la Sorbonne[modifier | modifier le code]

Remise des diplômes de docteurs de Sorbonne universités le 14 mai 2011.

Parallèlement à la mutualisation des moyens et des programmes de niveau licence, la délivrance d'un diplôme honorifique pour le doctorat, sous le même nom de "Sorbonne Université" pour toutes les écoles doctorales, quel que soit le domaine, est effective depuis 2010. Ce diplôme permet de valoriser et rapprocher les compétences des docteurs et chercheurs des universités et grandes écoles qui composent le groupement et, à terme, la future université.

Le Collège doctoral de la Sorbonne, formé en 2013, coordonne l’action de l’ensemble des 25 écoles doctorales, et développe depuis 2014 une offre de formation doctorale interdisciplinaire via la signature de contrats doctoraux entre les différents établissements membres[24].

Les écoles doctorales de Sorbonne Universités
Domaines École doctorale Établissement de tutelle
Énergie, matière, univers Chimie physique & chimie analytique de Paris centre Université Pierre-et-Marie-Curie
Physique et chimie des matériaux Université Pierre-et-Marie-Curie
Chimie moléculaire de Paris centre Université Pierre-et-Marie-Curie
Astronomie et astrophysique Université Pierre-et-Marie-Curie
Sciences de la Terre et physique de l'univers Université Pierre-et-Marie-Curie
Physique en Ile-de-France Université Pierre-et-Marie-Curie
Modélisation et ingénierie Informatique, télécommunications & électronique Université Pierre-et-Marie-Curie
Sciences mathématiques de Paris centre Université Pierre-et-Marie-Curie
Sciences mécaniques, acoustique, électronique et robotique Université Pierre-et-Marie-Curie
Sciences pour l'ingénieur Université de technologie de Compiègne
Terre vivante et environnement Sciences de l’environnement Université Pierre-et-Marie-Curie
Géosciences, ressources naturelles et environnement Université Pierre-et-Marie-Curie
Sciences de la Nature et de l'Homme : évolution et écologie UPMC-Muséum national d'histoire naturelle
Vie et santé Cerveau, cognition, comportement Université Pierre-et-Marie-Curie
Santé publique & sciences de l’information biomédicale Université Pierre-et-Marie-Curie
Physiologie, physiopathologie et thérapeutique Université Pierre-et-Marie-Curie
Complexité du vivant Université Pierre-et-Marie-Curie
Histoire-Géographie École doctorale de géographie de Paris Université Paris-Sorbonne
Histoire de l’art et archéologie Paris-Sorbonne Université Paris-Sorbonne
Histoire moderne et contemporaine Université Paris-Sorbonne
Mondes anciens et médiévaux Université Paris-Sorbonne
Langues, lettres et civilisations Littératures françaises et comparée Université Paris-Sorbonne
Civilisations, cultures et sociétés Université Paris-Sorbonne
Concepts et Langage Université Paris-Sorbonne
Management INSEAD PhD program in management INSEAD

Afin de marquer les relations qui lient les doctorants entre eux, une cérémonie de remise des diplômes est organisée depuis 2011, chaque année, à Paris[25].

La recherche[modifier | modifier le code]

Pour renforcer le poids de ses structures de recherche sur la scène internationale, Sorbonne Universités a mis en place plusieurs programmes de recherche, comme le Programme Convergence[26], dont l’objectif commun est de consolider et d’ouvrir de nouveaux champs de recherche. Signe de cette volonté d’interdisciplinarité, quatre chaires thématiques associant plusieurs établissements du groupement ont été créées autour de nouveaux domaines de recherche :

  • Une chaire d’humanités numériques, étudiant l’usage des technologies numériques dans les sciences humaines
  • Une chaire d’étude de polychromie des sociétés
  • Une chaire d’e-santé organisée autour des outils biomédicaux
  • Une chaire de reconstruction cranio-faciale en 3D

Sorbonne Universités a également développé une politique de partenariats dans le monde, afin de consolider sa présence à l’international. Dans ce cadre, des programmes de recherche bilatéraux ont été signés en Chine avec le en:China Scholarship Council[27] et au Brésil avec la Fondation d’Aide à la Recherche de l’État de Rio de Janeiro[28].

La documentation : les learning centers[modifier | modifier le code]

Le PRES a également manifesté son intérêt pour la mise en place de nouvelles structures documentaires en son sein sous la forme de learning centers[29]. À l'exemple de celui de l'université polytechnique de Lausanne[30], il s'agit de concentrer sur un même site des fonds documentaires, des outils de travail, des services et des lieux de sociabilité à disposition des étudiants. Deux de ces structures sont intégrées aux cahiers des charges des travaux de rénovation menés actuellement sur les campus de Jussieu et d'Assas. Un troisième doit s'installer dans les murs de l'IUFM de Paris. Dans le cadre de la collaboration entre les trois universités, il s'agit de mettre en place une de ces structures au sein de chacun des trois membres fondateurs et de l'ouvrir à l'ensemble de leurs étudiants[31].

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Concert du COSU à Paris, mars 2014

Dans le cadre de ses missions, Sorbonne-Universités s’est fixé l’objectif d’améliorer les conditions de vie et de mutualiser les activités associatives de l’ensemble des étudiants. Plusieurs associations et projets inter-étudiants ont ainsi vu le jour.

Vie associative[modifier | modifier le code]

Sorbonne Universités offre un soutien financier aux associations et initiatives étudiantes rassemblant les étudiants des établissements membres, parmi lesquelles :

  • L’association Doc’Up, fondée en 2006, association représentative qui fédère les doctorants de Sorbonne Universités. Elle a pour mission de défendre les droits des doctorants au sein des assemblées représentatives et de les aider à valoriser leur formation[32]. À cet effet, l’association anime depuis 2007 un festival de très courts métrages de vulgarisation scientifique baptisé « Les chercheurs font leur cinéma »[33].
  • Depuis 2014, le festival de musique Imaginarium, fondé par des étudiants de l’Université de technologie de Compiègne[34].

À l’occasion des rentrées universitaires, plusieurs initiatives étudiantes sont également soutenues par Sorbonne Universités :

  • Le rallye inter-universitaire Les Sorbonnales, qui rassemble l’ensemble des étudiants du groupement. L’événement a fêté en 2014 sa 6e année[35].
  • Une semaine d’accueil des étudiants, baptisée Welcome Week, est organisée depuis 2012 à l’Université Pierre-et-Marie Curie[36].

Culture[modifier | modifier le code]

Sorbonne Universités organise depuis 2012 un concours d’art oratoire baptisé « Fleurs d’éloquence », qui oppose l’ensemble des étudiants. L’édition 2015 a rassemblé 150 participants[37].

Sorbonne Universités dispose d’une formation musicale, le Chœur-Orchestre Sorbonne Universités (COSU), qui rassemble 250 étudiants, instrumentistes et chanteurs. Dirigé par le chef d’orchestre Vincent Barthe et le chef de chœur Ariel Alonso, le Chœur-Orchestre se produit dans des salles de spectacle, au sein du Grand Amphithéâtre de la Sorbonne et en Europe[38].

Sport[modifier | modifier le code]

Le gymnase du Centre sportif Jean Talbot

Les différents établissements de Sorbonne Universités, en complément de leurs offres sportives et handisport respectives, ont mutualisé leurs équipements sportifs. Le gymnase du centre sportif Jean Talbot, rénové en septembre 2014 dans le cadre du plan de rénovation du campus de Jussieu, accueille à ce titre l’ensemble des étudiants de Sorbonne Universités pour les sports en intérieur.

L'équipe de Sorbonne Universités au Championnat du Monde des grandes écoles et universités 2014

Sorbonne Universités participe à des compétitions sportives inter-universitaires, comme le Challenge du monde des grandes écoles et universités, où le groupement a pris la 3e place au classement général de l’édition 2014[39]. Sorbonne-Universités organise également ses propres challenges sportifs inter-établissements[40].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ; Décret n° 2017-596 du 21 avril 2017 portant création de l'université Sorbonne Université.
  2. « Universités : Paris 2, 4 et 6 s'unissent », Le Figaro, 8 novembre 2010, consulté sur www.lefigaro.fr le 10 juillet 2010
  3. Véronique Soulé, « La Sorbonne, marque déposée ? », Libération, 17 mars 2010, consulté sur www.liberation.fr le 11 septembre
  4. « Paris 2, 4 et 6 changent de nom », Le Figaro, 25 février 2010, consulté sur www.lefigaro.fr le 6 juillet 2010
  5. Véronique Soulé, « Les facs s’arrachent la marque «Sorbonne» », Libération, 26 février 2010, consulté sur www.liberation.fr le 11 septembre 2010
  6. Bataille de chiffonniers autour de la marque Sorbonne, le blog de l'éducation, consulté le 7 juillet 2010
  7. réaction de l'université Paris II à l'avis défavorable de Bernard Larrouturou, consulté sur www.u-paris2.fr le 7 juillet 2010
  8. « Paris Universitas requiem in pace ; Sorbonne Universitas virtutes cernuntur in agendo. », 21 juin 2010, consulté sur www.gilbertbereziat.fr le 7 juillet 2010
  9. Répartition des dotations de l'Opération Campus à Paris
  10. « Un grand pas dans la rénovation de Jussieu », 20minutes.fr, 14 septembre 2014
  11. Annonce des résultats de la première vague de l'initiative d'excellence - Site du PRES
  12. « Idex : la France se dote de méga-universités », 3 février 2012, consulté sur www.lemonde.fr le 28 mai 2015
  13. Educpros : Paris 2 dans Sorbonne universités : un pas de plus vers la sortie (6 septembre 2013)
  14. Educpros ; L'université Paris 2 Assas claque la porte de Sorbonne Universités (13 septembre 2013).
  15. « Paris 2 revient vers Sorbonne universités contraint et forcé », 18 novembre 2014, consulté sur www.letudiant.fr le 28 mai 2015
  16. a et b Décret du 10 juin 2015
  17. CS, « Thierry Tuot élu président du PRES Sorbonne Universités », sur www.letudiant.fr/educpros,
  18. ; Décret n° 2017-596 du 21 avril 2017 portant création de l'université Sorbonne Université
  19. « Les membres de Sorbonne Universités », sur www.sorbonne-universites.fr (consulté le 21 février 2016)
  20. Décret no 2015-1594 du 7 décembre 2015 portant association de l'université Paris-II à la communauté d'universités et établissements « Sorbonne Universités »
  21. http://www.sorbonne-universites.fr/actions/formation/college-des-licences-de-la-sorbonne/
  22. « La Sorbonne, université d'élite et de masse : entretien avec Barthélémy Jobert, président de l'Université Paris-Sorbonne », 21 mai 2013, consulté sur www.lemonde.fr le 28 mai 2015
  23. http://www.sorbonne-universites.fr/actions/formation/certificat-sorbonne-universites-insead/
  24. http://www.sorbonne-universites.fr/actions/recherche/college-doctoral.html
  25. « Sorbonne Universités célèbre ses docteurs... à l'américaine », 17 mai 2011, consulté sur www.letudiant.fr le 28 mai 2015
  26. Présentation du programme Convergence
  27. « Sorbonne Universités à Harbin », www.ambafrance.cn.org
  28. Présentation du programme collaboratif de Sorbonne Universités et de la FAPERJ
  29. Learning center, in Le Dictionnaire de l'enssib, 2015.
  30. visite du Rolex learning center par les membres de Sorbonne universités - C'est classe - Blog de libération
  31. projets de Learning centers - FCS Sorbonne universités
  32. Site de présentation de l'association
  33. « Les chercheurs font leur cinéma, ou les doctorants derrière la caméra »
  34. « L’Imaginarium Festival remballe satisfait »
  35. Site des Sorbonnales
  36. « Rentrée étudiante : les pratiques innovantes des universités et grandes écoles »
  37. « Les concours d’éloquence, un phénomène persuasif », www.lemonde.fr, 15 avril 2014
  38. Site du COSU
  39. Palmarès 2014 du Challenge du Monde des Grandes écoles et universités
  40. Actualité sportive de Sorbonne-Universités

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Textes réglementaires[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]