Bataille des Vosges (Seconde Guerre mondiale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille des Vosges.

La bataille des Vosges et d'Alsace est une bataille de la Seconde Guerre mondiale qui eut lieu de septembre 1944 à février 1945.

Elle opposa des troupes américaines et françaises aux troupes allemandes. Intervenant après la jonction des forces alliées débarquées en Normandie et celles débarquées en Provence, les Vosges marquent la première vraie résistance allemande en France à l'avancée alliée après l'effondrement du front normand.

L'armée allemande, harcelée par les FFI et par l’avance de la 7e armée américaine et de la 1re armée française, s’était réorganisée derrière les défenses naturelles du massif des Vosges, ce qui explique les difficultés de l’avancée des armées alliées qui marque une stabilisation[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Général Bregeault, général Brossé, colonel Hautcœur, Roland de Marès et Henri le Masson, Deuxième conflit mondial, t. 1, Paris, Éditions G.P., , 606 p., « L’attaque de la forteresse Europe : l’arrêt de la poursuite », p. 392-394.

Voir aussi[modifier | modifier le code]