Maudits soient-ils !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maudits soient-ils !
Album de Léo Ferré
Sortie
Enregistré 1959-1963, années 1980
Durée 52:09 min (disque 1)
62:48 min (disque 2)
Genre Chanson française
Format Disque compact
Label La Mémoire et la Mer

Albums de Léo Ferré

Maudits soient-ils ! est un double album posthume de Léo Ferré sorti en 2004. Il regroupe les maquettes des poèmes de Paul Verlaine et Arthur Rimbaud mis respectivement en musique en 1959 et au début des années 1960, ainsi que des mises en musique plus tardives de Rimbaud, datant des années 1980 et pour la plupart inédites. Le premier disque est consacré à Rimbaud, le second à Verlaine.

Titres[modifier | modifier le code]

Textes : Arthur Rimbaud (CD 1), Paul Verlaine (CD 2). Musiques, piano & orgue : Léo Ferré. Les morceaux marqués d'un astérisque sont chantés a cappella.

Les morceaux marqués d'un ° sont totalement inédits sur disque.

CD 1

No Titre Durée
1. Les Corbeaux 2:00
2. Ma Bohême 1:57
3. Les Assis 4:46
4. Les Poètes de sept ans 6:28
5. Aube ° 1:53
6. Rêvé pour l’hiver 1:51
7. Chanson de la plus haute tour (version Une saison en enfer) 1:48
8. Faim (version Une saison en enfer) 1:42
9. « Le loup criait sous les feuilles » 1:24
10. L’Éternité (version Une saison en enfer) 1:18
11. On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans 5:38
12. La Maline 2:17
13. Voyelles ° 2:06
14. Le Dormeur du val ° 2:25
15. « Morts de Quatre-vingt-douze et de Quatre-vingt-treize » ° 2:04
16. Les Mains de Jeanne-Marie ° 3:18
17. Les Douaniers °* 1:09
18. Les Pauvres à l’église °* 2:22
19. Stupra II °* 1:03
20. Le Sonnet du trou du cul °* 0:58
21. Le Sonnet du trou du cul (en public) ° 2:11
22. Le Buffet 1:44

CD 1

No Titre Durée
1. Mon rêve familier 2:13
2. Soleils couchants 1:45
3. Chanson d'automne 3:33
4. « Ô triste, triste était mon âme » 3:40
5. Clair de lune 2:28
6. « Il pleure dans mon cœur » ° 2:38
7. Sur le balcon ° 2:49
8. « L'espoir luit comme un brin de paille dans l'étable » 2:12
9. Colloque sentimental 3:09
10. « Écoutez la chanson bien douce » 2:41
11. Mon fils est mort ° 3:26
12. Pensionnaires 2:39
13. « Il patinait merveilleusement » 2:32
14. Âme te souvient-il ? 3:08
15. Je vous vois encor 3:00
16. Sérénade 2:23
17. « Si tu ne mourus pas entre mes bras » 4:17
18. Green 2:50
19. Art poétique 3:07
20. Marco °* 2:42
21. « Dans l'interminable » °* 0:50
22. Cauchemar °* 1:45
23. Nocturne parisien °* 1:54
24. Croquis parisien (La lune plaquait [...]) °* 1:16