Chuffilly-Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chuffilly-Roche
Chuffilly-Roche
Mairie de Chuffilly-Roche.
Blason de Chuffilly-Roche
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Vouziers
Intercommunalité Communauté de communes des crêtes préardennaises
Maire
Mandat
Guy Morlet
2020-2026
Code postal 08130
Code commune 08123
Démographie
Gentilé Chuffillaciens, Chuffillaciennes
Population
municipale
72 hab. (2019 en diminution de 14,29 % par rapport à 2013)
Densité 9,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 53″ nord, 4° 36′ 28″ est
Altitude Min. 87 m
Max. 128 m
Superficie 7,67 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Vouziers
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Attigny
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Chuffilly-Roche
Géolocalisation sur la carte : Ardennes
Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Chuffilly-Roche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chuffilly-Roche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chuffilly-Roche

Chuffilly-Roche est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune de Chuffilly-Roche se trouve dans le département des Ardennes, en région Grand Est[1].

Elle se situe à 41,90 km par la route[Note 1] de Charleville-Mézières[2], et à 5,18 km[3] d'Attigny, bureau centralisateur du canton éponyme dont dépend la commune. En outre, elle fait partie du bassin de vie de Vouziers[1].

Les communes les plus proches, les distances étant mesurées entre chefs-lieux de communes à vol d'oiseau, sont[4] : Sainte-Vaubourg (2,0 km), Coulommes-et-Margueny (2,4 km), Chardeny (3,2 km), Vaux-Champagne (3,7 km), Grivy-Loisy (3,9 km), Attigny (4,0 km), Quilly (4,4 km), et Rilly-sur-Aisne (4,9 km).

Communes limitrophes de Chuffilly-Roche
Attigny Voncq
Sainte-Vaubourg Chuffilly-Roche
Coulommes-et-Marqueny Chardeny Grivy-Loisy

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune se trouve au nord du parc naturel régional des Ardennes qui est situé entre deux grandes unités géologiques. D'une part le massif ardennais, constitué de roches métamorphiques datant de l’ère primaire, et d'autre part la Thiérache et les Crêtes préardennaises constituées de roches sédimentaires de l'ère secondaire[5].

De la gaize — une roche caractéristique des Ardennes — datant de l'albien supérieur constitue la principale assise géologique de la commune[6]. De plus, on note la présence d'un calcosol, c’est-à-dire un sol argilo-calcaire[7].

La superficie de la commune est de 7,67 km2, son altitude varie entre 87 m et 128 m[8].

Paysages[modifier | modifier le code]

Le département des Ardennes est divisé en douze unités paysagères. Chuffilly-Roche fait partie du « paysage de la Champagne humide et de l'Aisne », situé à l'extrémité est du bassin parisien, ce paysage irrégulier alterne entre coteaux boisés et pâtures vertes. L'élevage et la culture s'y sont développés grâce au sol argileux présent dans la région paysagère, malgré l'apparition de nombreux ruisseaux et leurs ripisylves. Cependant, l'argile a également causé l'abandon de plusieurs bâtis traditionnellement construits en pans de bois et torchis[9].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Loire.

Climat[modifier | modifier le code]

La station météorologique la plus proche est située sur le territoire de Charleville-Mézières[10], situé à 35,72 km à vol d'oiseau[2]. Ci-dessous voici des données recueillies par cette station.

Statistiques 1981-2010 et records Station CHARLEVILLE-MEZ (08) Alt: 145m 49° 46′ 54″ N, 4° 38′ 30″ E
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,6 −0,7 1,2 2,7 6,6 9,7 11,6 11,1 8 5,5 2,5 −0,2 4,8
Température moyenne (°C) 2,4 3,2 6,1 8,6 12,7 15,6 17,7 17,3 13,7 10,1 5,7 2,6 9,7
Température maximale moyenne (°C) 5,4 7 11 14,6 18,8 21,5 23,7 23,6 19,4 14,8 9 5,4 14,6
Record de froid (°C)
date du record
−17,5
01.1997
−16,7
18.1991
−13,8
13.2013
−8,5
08.2003
−4,4
18.1991
−2,4
05.1991
1,7
11.1993
0,4
30.1993
−3,4
30.2018
−6,7
30.1997
−11,8
24.1998
−16,4
21.2009
−17,5
1997
Record de chaleur (°C)
date du record
15
05.1999
21,7
27.2019
24,4
31.2021
28,1
25.2007
31,2
28.2017
34,9
28.2011
39,2
25.2019
37
12.2003
34,4
15.2020
27,7
01.2011
19,9
07.2015
15,6
17.2015
39,2
2019
Ensoleillement (h) 53,6 66,5 118,5 163,5 186,6 195,2 206,3 196,9 143,5 97,2 45,6 42,6 1 515,9
Précipitations (mm) 100,9 86,1 71,8 60,4 64,3 61,5 77,9 76 63,4 79,2 89,2 111,9 942,6
dont nombre de jours avec précipitations ≥ 1 mm 12,2 11,3 11,7 9,8 10,1 9,4 10,8 10,2 9,6 10,9 13,4 13,4 132,7
dont nombre de jours avec précipitations ≥ 5 mm 6,4 6 5,1 4,4 4,7 4,5 5,5 5,3 4,5 5 6,7 7,4 65,3
dont nombre de jours avec précipitations ≥ 10 mm 3,1 3,2 2,2 1,9 2,2 1,9 2,5 2,8 1,9 2,4 2,8 3,9 30,7
Nombre de jours avec neige 3 5,6 3 0,8 0 0 0 0 0 0 1,3 4,3 18
Nombre de jours avec grêle 0,1 0,1 0,2 0,3 0,2 0,2 0,1 0,1 0,1 0,1 0 0,1 1,5
Nombre de jours d'orage 0,1 0,3 0,5 1 2,1 3,1 3,8 2,9 1,1 0,8 0,3 0 15,8
Nombre de jours avec brouillard 4,8 5,5 6,4 8,4 9,3 7,2 9 12,6 12,6 8,9 6,5 4,5 95,6
Source : [MétéoFrance] « Fiche 08105005 », sur donneespubliques.meteofrance.fr, edité le : 06/08/2021 dans l'état de la base


Milieux naturels et biodiversité[modifier | modifier le code]

Aucun espace naturel présentant un intérêt patrimonial n'est recensé sur la commune dans l'inventaire national du patrimoine naturel[11],[12],[13].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Chuffilly-Roche est une commune rurale[Note 2],[14]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[15],[16].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Vouziers, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 45 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[17],[18].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (100 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (100 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (88,5 %), prairies (6,7 %), zones agricoles hétérogènes (4,8 %)[19].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[20].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2018, le nombre total de logements dans la commune était de 49, alors qu'il était de 38 en 1999[21].

Parmi ces logements, 72,2 % étaient des résidences principales, 19,2 % des résidences secondaires et 8,6 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 93,8 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 4,1 % des appartements[22].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 77,1 %, en légère baisse par rapport à 2008 (85,3 %). Logiquement, 22,9 % sont donc des locataires[23].

Chuffilly-Roche est située en zone géographique C, ce qui ne la rend pas éligible au dispositif Pinel[24].

Le tableau ci-dessous présente une comparaison de quelques indicateurs chiffrés du logement pour Chuffilly-Roche[25], la région Grand Est[26] et la France entière[27] en 2018 :

Comparaison communale, régionale et nationale des logements en 2018
Chuffilly-Roche Grand Est France
Ensemble des logements 49 2 487 279 36 220 594
Part des résidences principales (en %) 72,2 87,0 82,1
Part des résidences secondaires (en %) 19,2 3,6 9,7
Part des logements vacants (en %) 8,6 9,4 8,2
Part des maisons individuelles (en %) 93,8 56,2 55,5
Part des appartements (en %) 4,1 43,0 43,4

Planification de l'aménagement[modifier | modifier le code]

En plus d'être soumis au règlement national d'urbanisme[28] et au SCoT Sud Ardennes[29],[30], elle l'est aussi au plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) de la CC des crêtes préardennaises[31], mis en place en 2020, qui a plusieurs objectifs.

Dans un premier temps, il vise à « offrir aux habitants du territoire et aux nouveaux arrivants une qualité de vie en leur permettant de vivre à proximité de pôles ruraux structurants équipés de services », il veut également « maintenir et soutenir l'agriculture locale dans sa fonction nourricière, économique et environnementale, permettre sa diversification ».

Également, le tourisme est un point clé des territorialités, il faut donc « favoriser la mise en valeur de l'identité patrimoniale du territoire », « préserver les particularités des cœurs de villages typiques » et « permettre le développement d'activités existantes sur le territoire et l'accueil d'activités adaptées aux caractéristiques du territoire dans le respect d'une vision stratégique de localisation ».

Finalement, l'écologie étant très important pour les communes, il faut « viser l'autonomie énergétique en diminuant les besoins et en favorisant le développement choisi et maitrisé du mix énergétique », « favoriser un habitat économe en énergie » et, dans le même objectif, « préserver les ressources naturelles et les paysages remarquables »[32].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le village est traversé par quatre routes départementales : D21, D23, D983, et D25A.

Concernant les transports en commun, aucun arrêt de bus n'est présent dans la commune, le plus proche est celui de Voncq traversé par la ligne de transport à la demande « TAD05 » du réseau départemental[33],[34]. Evidemment, on ne retrouve aucun transport de long trajet dans le village, les plus proches sont la gare d'Amagne - Lucquy, la gare TGV de Rethel et l'aéroport Châlons-Vatry (situé à Bussy-Lettrée)[35].

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Aucun risque majeur n'est recensé dans la commune — pas de risque important d'inondation, risque sismique très faible, potentiel radon faible —[36], à l'exception d'une exposition au retrait-gonflement[37].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y avait un château, les seigneurs de Roche furent les abbesses de l'abbaye Saint-Étienne-les-Dames à partir de 1726 en le rachetant à Dame Marie de Hénin-Liétard. La commune est née, en 1828, de la fusion des deux communes de Chuffilly-et-Coigny et Roche-et-Méry.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Chuffilly-Roche est membre de la Communauté de communes des Crêtes Préardennaises, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre[38].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vouziers, au département des Ardennes et à la région Grand Est[1]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton d'Attigny pour l'élection des conseillers départementaux, et de la troisième circonscription des Ardennes pour les élections législatives[39].

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Chronologie des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1875 après 1876 Decombis[40]    
mars 2001 2014 Bernard Aubry[41]    
mars 2014 En cours
(au 25 mai 2020)
Guy Morlet[42]
Réélu pour le mandat 2020-2026
  Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Finances communales[modifier | modifier le code]

La commune de Chuffilly-Roche est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 210 801 114[43]. Son activité est enregistrée sous le code APE 84.11Z, correspondant aux administrations publiques générales[44].

En 2019, le budget communal s'équilibrait à 104 000  dont 68 000  en section de fonctionnement et 36 000  en investissement. La part d'impôts locaux dans les produits de fonctionnement s'établissait à 35,18 %, contre 27,96 % pour la strate de communes équivalente, avec des taux d'imposition fixés à 22,84 % pour la taxe d'habitation (y compris THLV), 17,76 % et 24,54 % pour la taxe foncière sur le bâti et le non-bâti. Par ailleurs l’encours de la dette communale s’établit à 0 /habitant contre 602 /habitant pour la strate[45].

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

Eau et déchets[modifier | modifier le code]

Alimentation en eau potable[modifier | modifier le code]

L'organisation de la distribution de l'eau potable, de la collecte et du traitement des eaux usées et pluviales relève des communes. La compétence eau et assainissement des communes est un service public industriel et commercial (SPIC)[46].

Le service d'eau potable comporte trois grandes étapes : le captage, la potabilisation et la distribution d'une eau potable conforme aux normes de qualité fixées pour protéger la santé humaine[47]. En 2021, c'est la commune qui assure ce service en régie[48].

Chuffilly-Roche est approvisionnée en eau potable par une seule station de pompage souterraine. En 2018, ils a pompé 15 456 m3 seulement réservé à l'eau potable[49].

Assainissement des eaux usées[modifier | modifier le code]

L'assainissement non collectif (ANC) désigne les installations individuelles de traitement des eaux domestiques qui ne sont pas desservies par un réseau public de collecte des eaux usées et qui doivent en conséquence traiter elles-mêmes leurs eaux usées avant de les rejeter dans le milieu naturel[50]. Le syndicat d'eau et d'assainissement du Sud Est des Ardennes assure pour le compte de la commune le service public d'assainissement non collectif (SPANC), qui a pour mission de vérifier la bonne exécution des travaux de réalisation et de réhabilitation, ainsi que le bon fonctionnement et l'entretien des installations[48].

Tarif de l'eau[modifier | modifier le code]

En 2018, le prix de l'eau potable était de 1,30 €/m3 ; et celui de l'assainissement individuel était de 99,00 [51].

Gestion des déchets[modifier | modifier le code]

La gestion des déchets est une compétence de la communauté de communes des crêtes préardennaises, mais elle délègue la collecte au Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte des Ordures Menageres de l'Arrondissement de Rethel (Sicomar), et le traitement au Syndicat Mixte de Traitement des Déchets Ardennais[52]. La collecte des ordures ménagères résiduelles, d'emballages, de papiers et de cartons est effectuée en porte-à-porte dans chaque commune tandis que le verre, le carton et le textile sont collectés en points d'apport volontaire[53]. Par ailleurs, à Chuffilly-Roche, le ramassage des bacs d'ordures ménagères est effectué le vendredi tandis que le ramassage des bacs et/ou sac de tri est effectué le jeudi[54].

Un réseau de quatre déchèteries accueillent les encombrants et autres déchets spécifiques (dont déchets dangereux). La plus proche pour les habitants de la commune de Chuffilly-Roche est celle d'Attigny[55].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[56]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[57].

En 2019, la commune comptait 72 habitants[Note 4], en diminution de 14,29 % par rapport à 2013 (Ardennes : −3,68 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
145130163151271281313306321
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
316297303307272236248209232
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
200128142127137110151132126
1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009 2014 2019
11684100918786917972
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[58] puis Insee à partir de 2006[59].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Arthur Rimbaud séjourna dans le hameau de Roche, sa mère, Vitalie Rimbaud y tenant une ferme familiale[61]. Sa famille maternelle, les Cuif, dont la présence est attestée depuis le XVIe siècle au village, y possédait une ferme. Il y écrivit certaines de ses œuvres, notamment Une saison en enfer et Le Bateau ivre, alors qu'il habitait à proximité du lavoir[62],[63]. De la ferme des Cuif, qui était une des plus imposantes du village, il ne reste aujourd'hui qu'un pan de mur. Cette propriété a été transmise par la mère d'Arthur Rimbaud, Vitalie Cuif, à la sœur du poète, Isabelle, qui y habita en compagnie de son mari, Paterne Berrichon. Paul Claudel en parle dans son journal en 1912[64]. Elle devint, pendant la Première Guerre mondiale, le siège de la kommandantur. Le 12 octobre 1918, les occupants allemands quittèrent la ferme, en la dynamitant[65].

De l'autre côté de la départementale, le long de laquelle subsiste ce petit pan de mur, se dressent deux colonnes de pierre marquant l'entrée de l'ancien verger des Cuif, et le lavoir[66].

La maison reconstruite à l'emplacement de l'ancienne ferme familiale a été achetée en 2017 par la chanteuse américaine Patti Smith[67],[68].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les distances sont mesurées entre chefs-lieux de communes par la voie routière et évaluées à l'aide d'un calculateur d'itinéraires.
  2. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Institut national de la statistique et des études économiques, « Métadonnées de la commune de Chuffilly-Roche » (consulté le ).
  2. a et b Stephan Georg, « Distance entre Chuffilly-Roche et Charleville-Mézières », sur fr.distance.to (consulté le )
  3. Stephan Georg, « Distance entre Chuffilly-Roche et Attigny », sur fr.distance.to (consulté le )
  4. « Communes les plus proches de Chuffilly-Roche », sur www.villorama.com (consulté le ).
  5. Parc naturel régional des Ardennes, « Géologie et climat » (consulté le )
  6. Bureau de recherches géologiques et minières, « Notice explicative de la feuille Attigny à 1/50'000 » (consulté le )
  7. Selon la carte des sols de Géoportail.
  8. Répertoire géographique des communes (RGC) 2015. En 2016, le RGC a été remplacé par la base Admin Express qui ne comporte plus que l'altitude moyenne de la commune, les altitudes minimale et maximale pouvant être trouvées par un système d'information géographique.
  9. Préfet des Ardennes, « Atlas cartographique des Ardennes », sur fr.calameo.com (consulté le )
  10. Météo France, « Informations sur les stations (Métadonnées) » (consulté le )
  11. « Liste des zones Natura 2000 de la commune de Chuffilly-Roche » (consulté le ).
  12. « Liste des ZNIEFF de la commune de Chuffilly-Roche » (consulté le ).
  13. « Liste des espaces protégés sur la commune de Chuffilly-Roche » (consulté le ).
  14. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  15. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  16. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  17. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  18. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  19. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  20. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  21. Institut national de la statistique et des études économiques, « LOG T1 - Évolution du nombre de logements par catégorie en historique depuis 1968 » (consulté le )
  22. Institut national de la statistique et des études économiques, « LOG T2 - Catégories et types de logements » (consulté le )
  23. Institut national de la statistique et des études économiques, « LOG T7 - Résidences principales selon le statut d'occupation » (consulté le )
  24. Loi Pinel Infos, « Loi Pinel Chuffilly-Roche (08130) - Eligibilité, zone, plafonds & loyers Pinel en 2021 » (consulté le )
  25. Institut national de la statistique et des études économiques, « Logement en 2018 - Chuffilly-Roche (08123) » (consulté le )
  26. Institut national de la statistique et des études économiques, « Logement en 2018 - Grand Est (44) » (consulté le )
  27. Institut national de la statistique et des études économiques, « Logement en 2018 - France entière » (consulté le )
  28. Les crêtes préardennaises, « Documents d'urbanisme existants et instructions des autorisations d'urbanisme sur le territoire des crêtes préardennaises » (consulté le )
  29. Département des Ardennes, « Planification et habitat » (consulté le )
  30. Base nationale sur l'intercommunalité, « Fiche signaletique banatic : Syndicat Mixte SCoT Sud Ardennes » (consulté le )
  31. L'ardennais, « Les aménagements de demain se préparent dans les Crêtes préardennaises » (consulté le )
  32. Les crêtes préardennaises, « Plan local d'urbanisme intercommunal » (consulté le )
  33. Régie Départementale des Transports des Ardennes, « Carte du réseau de transport départemental » (consulté le )
  34. Régie Départementale des Transports des Ardennes, « Fiche horaire de la ligne TAD05 » (consulté le )
  35. « Transports à proximité de Chuffilly-Roche », sur www.eterritoire.fr (consulté le )
  36. Géorisques, « Les risques dans la commune » (consulté le )
  37. Géorisques, « Carte du risque retrait-gonflements des sol argileux » (consulté le )
  38. Base nationale sur l'intercommunalité, « Commune de Chuffilly-Roche (210801114) » (consulté le )
  39. « Découpage électoral des Ardennes », sur www.politiquemania.com (consulté le )
  40. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1875, p197.
  41. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  42. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le )
  43. « Commune de Chuffilly-Roche », sur www.infogreffe.fr (consulté le )
  44. « Commune de Chuffilly-Roche », sur www.societe.com (consulté le )
  45. « Les comptes de la commune », sur www.impots.gouv.fr (consulté le )
  46. « Le service public local de l'eau potable et de l'assainissement », sur https://www.vie-publique.fr/, (consulté le )
  47. « L'alimentation en eau potable », sur https://www.eaufrance.fr/ (consulté le )
  48. a et b Observatoire national des services d'eau et d'assainissement, « Commune de Chuffilly-Roche (08) - Organisation des services » (consulté le )
  49. Observatoire national des services d'eau et d'assainissement, « Données sur les prélèvements en eau » (consulté le )
  50. « Tout savoir sur l'assainissement non collectif », sur le portail ministériel de l'assainissement non collectif (consulté le )
  51. Observatoire national des services d'eau et d'assainissement, « Commune de Chuffilly-Roche (08) - Tarifs » (consulté le )
  52. « [Acteur 17915] - Communauté de Communes des Crêtes Préardennaises (08) », sur www.sinoe.org (consulté le )
  53. « [Acteur 1862] - Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte des Ordures Menageres de l'Arrondissement de Rethel (08) », sur www.sinoe.org (consulté le )
  54. Communauté de communes des crêtes préardennaises, « Calendrier de collecte - Sicomar 2021 » (consulté le )
  55. « [Service 4631] - Déchèterie d'Attigny (08) », sur www.sinoe.org (consulté le )
  56. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  57. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  58. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  59. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  60. Notice no PA00078428, base Mérimée, ministère français de la Culture
  61. Briet 1968.
  62. Hureaux 1994.
  63. Baronian 2014.
  64. (en-US) « The Literary Map - Navigating the world of books and writing », sur The Literary Map (consulté le )
  65. Carton 2004, p. 78
  66. Carton 2004, p. 80
  67. « Patti Smith s’implante en terre rimbaldienne », sur lemonde.fr,
  68. « Patti Smith achète la maison de Rimbaud à Roche (Ardennes) »,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]