Le Serpent qui danse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Serpent qui danse est un poème lyrique de Charles Baudelaire est apparu dans le recueil de poèmes Les Fleurs du mal en 1857. Il s'agit d'un poème en quatrains à rimes croisées, divisé en neuf strophes. Charles Baudelaire y évoque sa maîtresse Jeanne Duval. Plusieurs auteurs-compositeurs-interprètes ont mis en musique ce poème :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :