Le Serpent qui danse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Serpent qui danse est un poème lyrique de Charles Baudelaire paru dans le recueil de poèmes Les Fleurs du mal en 1857. Il s'agit d'un poème en quatrains à rimes croisées, divisé en neuf strophes. Charles Baudelaire y évoque sa maîtresse Jeanne Duval. Plusieurs auteurs-compositeurs-interprètes ont mis en musique ce poème :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :