Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
Chanson de Léo Ferré
extrait de l'album Les Chansons d'Aragon
Sortie 1961
Enregistré janvier 1961
Durée 3:18
Genre chanson française
Label Barclay

Pistes de Les Chansons d'Aragon

Est-ce ainsi que les hommes vivent ? est une chanson de Léo Ferré sur un texte extrait du poème Bierstube Magie allemande de Louis Aragon figurant dans le recueil Le Roman inachevé (1956).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le titre est tiré d'une strophe non chantée du poème d'Aragon :

« Et moi pour la juger que suis-je
Pauvres bonheurs pauvres vertiges
Il s'est tant perdu de prodiges
Que je ne m'y reconnais plus
Rencontres Partances hâtives
Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent
Comme des soleils révolus[1]. »

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Cette chanson a notamment été interprétée par Catherine Sauvage, Monique Morelli, Marc Ogeret, Bernard Lavilliers, Yves Montand, Philippe Léotard, Renée Claude, Michel Hermon, Thomas Dutronc, Jean-Pierre Ferland ou encore Manu Lann Huel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Aragon, Le Roman inachevé, Poésie/Gallimard, Paris, 1980, p. 72-75.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]