Ophélie (poème)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ophélie (poème)
Informations générales
Auteur

Ophélie est un poème d'Arthur Rimbaud écrit en .

Le manuscrit autographe, non daté, est conservé à la British Library[1]. Il a fait partie des poèmes remis à Paul Demeny et donc de ce qui est appelé le Cahier de Douai[2].

Le poème figure, dans un texte un peu différent, dans la lettre adressée par Rimbaud le 24 mai 1870 à Théodore de Banville. Il existe un autre autographe, qui appartint à Georges Izambard[3].

Ophélie a été publié pour la première fois dans Reliquaire, poésies, L. Genonceaux, 1891[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Jeancolas, « Ophélie », dans Arthur Rimbaud. L'Œuvre intégrale manuscrite, vol. III, Textuel,
  • Pierre Brunel, Rimbaud. Œuvres complètes, La Pochothèque,
  • Anne Cousseau, « Ophélie : histoire d'un mythe fin de siècle », Revue d'histoire littéraire de la France, vol. 101,‎ , p. 105-122 (lire en ligne)
  • Pierre Brunel, « L'imagerie shakespearienne de Rimbaud », dans Mélanges offerts à Charles Dédéyan, Université de Paris-Sorbonne,

Références[modifier | modifier le code]

  1. « STEFAN ZWEIG COLLECTION. Vol. CLXXXI », sur British Library, folios 19-19v
  2. a et b Jeancolas, p. 287.
  3. Jeancolas, p. 288.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :