Ferré 64

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ferré 64
Album de Léo Ferré
Sortie 1964
Enregistré février 1964 aux Studios Barclay, Paris (France)
Durée 41:52 min
Genre Chanson française
Format 33 tours 30 cm
Label Barclay-Universal

Albums de Léo Ferré

Ferré 64 est un album de Léo Ferré, paru en 1964.

Historique[modifier | modifier le code]

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Textes et musiques : Léo Ferré.

Face A
No Titre Durée
1. C'est le printemps 2:44
2. La Gauloise[1] 3:13
3. Le Marché du poète 3:30
4. Mon piano 1:13
5. Les Retraités 4:44
6. Franco la muerte 4:24
Face B
No Titre Durée
7. Titi de Paris 2:37
8. La Mélancolie 4:38
9. Épique époque 2:39
10. Tu sors souvent la mer 3:56
11. Sans façon 3:43
12. Quand j'étais môme 4:18

Musiciens[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Historique des éditions[modifier | modifier le code]

Cet album a été réédité dans la série « Vedettes » en 1966, sans changement de pochette (le titre par contre est remplacé par le nom complet de l'artiste, sans mention d'année). L'album est ensuite réédité sous un nouveau titre (Franco la Muerte) et un nouvel habillage signé Alain Marouani, en tant que sixième volume d'un coffret Barclay paru en 1980. Puis son contenu est mélangé à celui des albums La Langue française et Léo Ferré 1916-19... pour former le volume IV du premier coffret Barclay sur support CD en 1989 (voir Discographie de Léo Ferré).

L'album est rétabli dans son intégrité lors de l'édition CD de 2003. Celle-ci adjoint à l'album le super 45 tours Ni Dieu ni maître, ainsi qu'un titre extrait de la compilation Léo Ferré chante en multiphonie-stéréo[2], tous deux parus en 1965. L'édition de 2013 ne reprend pas ces titres, qui sont désormais accolés à la réédition de l'album Léo Ferré 1916-19..., ce qui du point de vue de la chronologie pure est plus logique[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. En 1972, Ferré réenregistre ce titre pour une compilation de ses chansons d'amour que lui demande sa maison de disque. Il le renomme « La Gitane », substituant dans le corps du texte au mot « gauloise » celui de « gitane ». Lors de l'édition 2003 de Ferré 64 la maison de disques privilégie « La Gitane », créant un anachronisme sans raison valable (Ferré n'a pas donné d'instructions précises en ce sens). L'édition 2013 de l'album perpétue cette erreur.
  2. Une version studio alternative des « Temps difficiles », mélangeant les textes de la première et la deuxième version de cette chanson.
  3. Léo Ferré publie l'album Verlaine et Rimbaud entre Ferré 64 et le EP de 1965, alors qu'il n'y a rien entre ledit EP et Léo Ferré 1916-19....