L'Horloge (Les Fleurs du mal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Horloge est un poème de Charles Baudelaire de 6 quatrains, totalisant donc 24 vers, allusion aux 24 heures de la journée. Ce poème fait appel à des rimes embrassées. Le poème appartient au recueil de poèmes Les Fleurs du mal, dans sa première section, Spleen et idéal.

Présentation[modifier | modifier le code]

« L'Horloge » est le tout dernier poème de Spleen et idéal.

La structure du poème rappelle la structure du temps utilisée par l'horloge : 24 vers, comme les 24 heures d'une journée ; chaque quatrain compte quatre vers, comme autant de quarts d'heure. Les rimes sont alternées, rappelant le mouvement de va-et-vient du balancier[1]...

Adaptations musicales[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il utilise comme figure de style la personnification pour faire passer le temps tel une personne réelle. Ce procédé accentue le fait que le temps passe au cours du poème.Commentaire littéraire de L'Horloge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :