Massacre à la tronçonneuse (film, 2003)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Marcus Nispel. Pour le film de Tobe Hooper, voir Massacre à la tronçonneuse.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massacre à la tronçonneuse.
Massacre à la tronçonneuse
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo du film.

Titre original The Texas Chainsaw Massacre
Réalisation Marcus Nispel
Scénario Scott Kosar (en)
Acteurs principaux
Sociétés de production New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 98 minutes
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chainsaw Massacre) est un film d'horreur américain réalisé par Marcus Nispel et produit par Michael Bay, sorti en 2003. Il s'agit du remake du film Massacre à la tronçonneuse de 1974. La composition de la famille Hewitt présente dans le remake change considérablement de la famille présente dans l'original, non seulement au niveau du nombre de ses membres mais aussi par les noms qu'ils portent.

Comme l'original, le film prétend être inspiré d'une histoire vraie et met en scène une bande de jeunes amis – interprétés par Jessica Biel, Jonathan Tucker, Erica Leerhsen, Mike Vogel et Eric Balfour – victimes, en 1973, dans l'état du Texas, d'une famille de cannibales, la famille Hewitt, dont l'un des fils, Thomas (Leatherface) poursuit les gens armé d'une tronçonneuse.

Le film rencontre un énorme succès, engrangeant plus de 80 millions de dollars de recettes rien que dans son pays d'origine, les États-Unis, et plus de 107 millions à travers le monde[1]. Un nouvel épisode de la saga, intitulé Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement, est très vite mis en chantier et sert de préquelle au remake. Racontant les débuts et les raisons des actes horribles de la famille Hewitt, ce film sort en 2006, mais il ne rencontrera pas le succès escompté.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1973, au Texas, cinq jeunes gens qui roulent à bord d'une camionnette sur une route secondaire viennent au secours d'une jeune femme blessée et complètement déboussolée qui marche au milieu du chemin. Quelques instants plus tard et avec un discours incohérent dans lequel elle parle "d'un homme méchant", l'inconnue se tire une balle dans la bouche sous le regard horrifié des cinq amis, qui cherchent alors à contacter le shérif du comté. Pour contacter ce dernier, deux des voyageurs s'éloignent du groupe et découvrent une grande demeure au milieu d'une plaine. Alors que l'un d'entre eux contacte le shérif, le second tombe aux mains d'un détraqué qui le tue et dépèce son corps. En cherchant à le secourir, ses compagnons devront aussi faire face à ce monstre, dont la famille au complet semble se livrer à d'atroces pratiques meurtrières.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Séquence introductive[modifier | modifier le code]

Le film commence par des extraits d'un pseudo-reportage en noir et blanc, dans lequel une voix off informe que ce qui va suivre relate la tragédie qui, trente ans auparavant, a frappé un groupe de jeunes. De nombreux éléments à charge liés à cette affaire ont été découverts dans la maison Hewitt, mais l'élément le plus accablant est le film tourné en vue de la reconstitution des événements...

Présentation des personnages principaux et suicide de l'auto-stoppeuse[modifier | modifier le code]

Le 18 août 1973, cinq jeunes gens, partis dans l'intention d'assister à un concert de Lynyrd Skynyrd, roulent sur une route du Texas. A bord du van se trouvent Erin (Jessica Biel), son petit ami Kemper et propriétaire du van à qui elle reproche de ne toujours pas avoir eu de demande en mariage (Eric Balfour), leurs amis Morgan (Jonathan Tucker) et Andy (Mike Vogel) ainsi que Pepper (Erica Leerhsen), une jeune femme prise en stop quelque jours plutôt dans le but d'assister aussi à l’événement et fraîchement en couple avec Andy.

En chemin, ils manquent de renverser une jeune fille (Lauren German) qui erre, hagarde, à l'air blessée, et qu'ils invitent à embarquer avec eux dans l'intention de l'aider. Après avoir tenté de leur faire faire demi-tour puis évoqué, complètement terrifiée, un « homme méchant », l'inconnue se suicide sur la banquette arrière en se tirant une balle dans la bouche. Dans la panique qui s'ensuit, Kemper jette la marijuana qu'ils avaient et le groupe se dirige, avec le corps embarrassant de la jeune fille à bord du véhicule, vers le village le plus proche.

Rencontre avec Jedidiah et le shérif Hoyt, arrivée dans la maison et première mort[modifier | modifier le code]

Dans une station-service, la gérante (Marietta Marich), accepte d'appeler le shérif. Après l'appel, elle affirme que le shérif les attendra dans 2h au moulin Crawford, un moulin désaffecté. Quelque peu troublés par le comportement de cette femme, le groupe s'en va, toujours avec le cadavre de la jeune fille à l'arrière de leur camionnette. Au vieux moulin, aucune trace du shérif et une altercation éclate parmi les cinq jeunes gens : d'un côté Morga, Andy et Kemper qui préfèrent laisser le corps de l'auto-stoppeuse sur place tandis qu'Erin et Pepper refusent de la laisser la comme si rien ne s'était passé. Le groupe décide donc de garder le corps dans la camionnette puis font la connaissance d'un petit garçon appelé Jedidiah (David Dorfman) qui semble souffrir de gros problèmes d'hygiène. Jedidiah dit que le shérif est chez lui et, malgré les supplications de Morgan qui veut encore partir en laissant le corps de l'auto-stoppeuse sur place, Erin et Kemper s'y rendent à pied. Le couple découvre une grande maison, où ils rencontrent un vieux cul-de-jatte en chaise roulante (Terrence Evans). Pendant ce temps, le shérif (R. Lee Ermey) rejoint les trois autres – Andy, Pepper et Morgan – au moulin.

Kemper est interdit par le propriétaire de rentrer dans la maison alors qu'Erin passe un appel au shérif. S'étant aventuré dans la maison, Kemper reçoit un coup de masse sur la tête (ou dans le dos), donné par un homme au masque étrange (Leatherface), qui traîne ensuite le corps du jeune homme jusqu'au sous-sol. Erin, après avoir interrogé le vieux cul-de-jatte qui lui dit que Kemper n'est pas dans sa maison, part à la recherche de son compagnon, pensant que celui-ci a rejoint le reste du groupe. Au sous-sol, le maniaque qui vient de tuer Kemper accroche le corps du jeune homme au dessus d'une baignoire dans laquelle une bague de mariage y tombe. Erin retrouve ses amis et Pepper et Andy lui expliquent que le shérif, mal-poli, a quitté les lieux avec le corps de la suicidée, préalablement emballé dans du film plastique, pratique bizarre et très peu répandue comme l'avait fait remarquer Pepper au shérif peu avant son départ du moulin. Les quatre jeunes gens s'inquiètent au sujet de Kemper. Ils s'éloignent et découvrent une sorte de décharge de voitures abandonnées dont l'une d'entre elles renferme un bocal que Morgan découvre. Dans ce bocal, deux photos de l'inconnue qui s'est suicidée : l'une sur laquelle on la voit seule, et l'autre sur laquelle on la voit entourée, apparemment de sa famille.

Retour dans la maison du vieux cul-de-jatte et seconde attaque dans la propriété[modifier | modifier le code]

Une seconde altercation se présente : après avoir découvert ce qui ressemble à un appareil dentaire, ou ce qu'il en reste, Pepper veut quitter les lieux avec Morgan tandis qu'Erin refuse de leur donner les clés du van, comprenant leur envie de partir mais refusant de s'en aller sans Kemper. Le groupe se met d'accord : Pepper et Morgan retournent au van tandis qu'Andy et Erin retournent chercher Kemper dans la fameuse maison du cul-de-jatte.

Les deux amis arrivent sur place et, pendant qu'Erin fait diversion à l'extérieur, Andy arrive à pénétrer dans la maison et commence à la fouiller. Renversant un meuble, le plan d'Andy et Erin tombe à l'eau. Le vieillard en chaise roulante finit par découvrir la supercherie et entre à son tour dans la maison, surprenant les deux amis. Tapant au sol avec sa canne, en appelant quelqu'un en ordonnant de "la ramener", le vieillard menace Andy et Erin leur disant qu'ils sont déjà morts mais qu'ils ne le savent pas encore. Soudain, un homme très imposant surgit de derrière une porte coulissante, armé cette fois-ci d'une tronçonneuse, surprenant Erin et Andy. Erin réussit à s'enfuir, mais le dément parvient à l'aide de son engin à sectionner l'une des jambes d'Andy alors que ce dernier prenait la fuite par le jardin. Le malheureux est transporté vivant dans le sous-sol de la propriété, où se trouve déjà le cadavre de Kemper.

L'attaque du van[modifier | modifier le code]

Le soir venu, Erin, complètement effrayée, retrouve Morgan et Pepper au moulin. C'est alors que le shérif réapparaît à son tour. Erin est sous le choc et a grand mal à lui expliquer ce qui s'est passé tandis que Morgan et Pepper sont complètement abasourdies et tentent de comprendre. Le shérif trouve un mégot de marijuana et puis réclame une explication et les 3 jeunes gens refusent de s'expliquer en prétendant que le van et la marijuana ne sont pas à eux et alors que le shérif arrête les trois jeunes gens. L'homme de la loi – au comportement plutôt louche – demande à Morgan, après avoir malmené les trois jeunes gens, de rejouer le suicide de l'auto-stoppeuse à l’intérieur du van. Morgan est contraint de se placer à l'endroit exact où se trouvait l'auto-stoppeuse, ou des restes de la jeune femme sont toujours présents. Le shérif lui place entre les mains une arme et l'incite à se tirer une balle dans la bouche, exactement comme la jeune femme. Dérangé par Erin qui ordonne à Morgan de lui expliquer ce qu'il se passe, le shérif se retourne vers elle et Morgan en profite pour braquer l'arme sous le nez du shérif et l'oblige à s'allonger au sol. Erin le supplie de ne pas appuyer sur la détente tandis que Pepper, d'abord du même avis, lui crie finalement de tirer. Incité par son amie et le shérif lui-même à lui tirer dessus, Morgan choisit de tuer le shérif et appuie sur la détente. Mais l'arme se révèle être non-chargée, le shérif comprenant donc que Morgan aurait très bien pu le tuer. Il embarque alors le jeune homme laissant les deux jeunes filles seules au van.

Seules, Erin et Pepper tentent de faire redémarrer la camionnette. Entre temps, le shérif nargue Morgan et lui explose une bouteille d'alcool au visage, le blessant gravement à la mâchoire. Il passe alors un appel radio à une personne à qui il demande d'aller au moulin, deux jeunes filles (Erin et Pepper) étant seules la bas. Morgan comprend alors que ses deux amies sont en danger. Erin, avec l'aide de Pepper, parvient à faire démarrer la camionnette mais le véhicule ne fait que quelques mètres avant de perdre une roue et de s'immobiliser. Elles se font alors attaquer par l'homme fou à la tronçonneuse qui brise plusieurs vitres du van. Il monte sur le toit du véhicule, le transperce et blesse Pepper dans le dos avec la tronçonneuse. Il attrape ensuite Erin par les cheveux qui hurle à Pepper de s'enfuir. Celle-ci s'exécute, mais le dément la rattrape. Elle se défend tant bien que mal mais le fou réussit à la blesser une seconde fois au dos et à la faire tomber au sol. Ce dernier la tue alors avec sa tronçonneuse sous les yeux d'Erin. Cette dernière s'aperçoit alors que le psychopathe porte en guise de masque le visage de Kemper qu'il a recousu.

Fuite d'Erin et découverte du sous-sol[modifier | modifier le code]

Erin s’enfuit à travers les bois après le meurtre de son amie, poursuivie par le fou. Désemparée, elle s’effondre en pleurs devant une caravane tandis que l'une des propriétaires du véhicule, Henrietta (Heather Kafka) tombe sur elle. Erin pénètre dans la caravane et elle rencontre une femme obèse (Kathy Lamkin) et un bébé. Choquée et morte de peur, Erin accepte de boire le thé qui lui est offert, demandant un téléphone qu'Henrietta dit ne pas posséder. Erin leur explique à demi-mots qu'un malade va les tuer tandis qu'Henrietta dément, semblant connaitre le fou dont parle Erin. Henrietta et la femme obèse, commencent à lui raconter que le maniaque ne s'aventure jamais dans les environs et qu'il porte un masque pour cacher une maladie de peau dont il est atteint. Erin reconnaît sur des photos la jeune femme qui s'est suicidée à bord du véhicule à bord duquel elle et ses amis circulaient. Elle comprend que le bébé présent avec elles n'est pas le leur, mais qu'Henrietta l'a kidnappé à la défunte. Soudain, Erin vacille et s'évanouit : le thé était drogué.

La jeune fille se réveille dans la maison du vieux Monty, le cul-de-jatte, où se trouvent également Luda Mae, la propriétaire de la station service du début du film, le shérif Hoyt, Thomas Hewitt alias Leatherface (le maniaque à la tronçonneuse) et Jedidiah que le groupe avait rencontré au moulin Crawford. Erin comprend donc que tous forment une seule et même famille : la famille Hewitt. Sous les ordres de Luda Mae, Erin est jetée dans le sous-sol par Leatherface. En voyant les cadavres qui s'accumulent dans la pièce morbide, Erin comprend que tous les habitants de ce hameau sont des cannibales et que l’auto-stoppeuse était une rescapée qui, désespérée, avait mis fin à ses jours. Erin retrouve ensuite Andy, une moitié de jambe en moins et accroché par le dos à un crochet de boucher. Andy la supplie de le tuer, sa douleur étant insoutenable. Erin s’exécute à contre cœur et s'effondre en pleures et hurlant sa douleur devant le corps de son ami décédé, lui demandant de lui pardonner son acte.

Erin découvre alors Morgan mal en point dans cette même pièce. Jedidiah, qui n’approuve pas les actes de sa famille, les aide à s’enfuir alors qu’ils sont poursuivis par Leatherface. Alors qu'il s'apprêtait à tuer Erin, Jedidiah agrippe la main de Leatherface et le mord lui faisant perdre du temps. Erin en profite pour s'échapper avec Morgan, à bout de force, tandis qu'ils tentent de se cacher dans une petite maison abandonnée. Finalement rattrapée, Erin s'apprête de nouveau à mourir par Leatherface mais est sauvée in-extremis par Morgan, ce dernier se faisant tuer à sa place par le fou à la tronçonneuse. Erin s’enfuit de nouveau, hurlant de peur.

Ultime face à face au sein de l'abattoir et dernier acte[modifier | modifier le code]

La jeune fille découvre finalement un ancien abattoir et s’y réfugie. Leatherface la poursuit toujours et la rattrape à la surprise de la jeune fille alors que ce dernier venait de se blesser en tombant sur sa tronçonneuse. Après s'être cachée dans la chambre froide et être passée une nouvelle fois à quelques centimètres d'une mort atroce, Erin se cache dans un des casiers. Leatherface, attiré par un bruit provenant d'un casier, ouvre le mauvais et y découvre un cochon à l'intérieur. Ce n'était qu'une tactique de diversion pour attirer Leatherface. Cette tactique s'avère payante puisque Erin surprend Leatherface par derrière et lui coupe le bras à l'aide d'un couperet. Leatherface s'écroule et Erin en profite pour s'enfuir de l'abattoir.

Erin se fait prendre en stop par un routier et se plonge dans un mutisme, de la même façon que l'auto-stoppeuse peu avant sa mort. Mais le routier ne va pas dans la bonne direction et retourne vers la station-service. Le routier s'y arrête et demande de l'aide à Luda May et le shérif Hoyt, sans savoir que ce sont des détraqués. Erin réussit à s’introduire dans la station et prend le bébé volé de l'auto-stoppeuse avec elle. Puis elle vole la voiture du shérif et le tue en lui roulant dessus à plusieurs reprises. Alors qu'Erin pense enfin en avoir fini, Leatherface apparaît avec un bras en moins et tronçonne la portière gauche de la voiture. Malgré tout, Erin et le bébé parviennent à quitter le village.

La voix du début du film informe qu’ils s’en sont sortis. La fin du film évoque l’enquête de police : deux agents entrent dans l’atelier de Leatherface mais se font tuer. Leurs obsèques ont lieu et, avec la seule photo connue de Leatherface, la voix informe que ce dernier n'a jamais été retrouvé et que l'affaire n'est toujours pas classée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Les personnages[modifier | modifier le code]

  • Erin : Erin est l'héroïne de l'histoire. Il s'agit d'une très belle jeune femme de type caucasienne et aux formes généreuses, yeux marrons clairs et cheveux châtains clairs mi-long et raide, un peu plus long que les épaules. Elle est originaire d'Arizona. Elle est en couple avec Kemper au début du film et ce depuis 3 ans. C'est d'ailleurs l'une des raisons principales qui fait que la jeune femme attends avec impatience la demande en mariage de son fiancé. C'est une femme débrouillarde, qui sait notamment crocheter des serrures grâce à son grand frère comme elle l'explique à Pepper, elle sait également démarrer une voiture avec l'aide des fils. Elle confiera également à Pepper avoir était en maison de correction, ce qui prouve le caractère très poussé du personnage, s'imposant presque comme le leader du groupe en milieu d'histoire. Au fur et à mesure qui l'histoire avance, Erin prends en maturité. Elle deviendra malgré elle une femme forte et courageuse. Ces qualités sont démontrées par les nombreuses scènes du film dans lesquelles elle préfère se faire tuer et laisser ses amis vivres (exemple avec la scène de mort de Pepper ou celle de Morgan) ou encore lorsqu'elle se retrouve contrainte de tuer Andy, bien sûr à contre cœur, pour ne plus que ce dernier ait à endurer la souffrance. La façon dont Erin s'échappe en soutenant Morgan blessé au près d'elle prouve encore sa loyauté et sa force. Elle se révélera être le seul personnage qui sera capable de blesser gravement Leatherface et de lui échapper grâce à des ruses, prouvant également l'intelligence du personnage et son envie de venir à bout de son bourreau et pas seulement de lui échapper, une preuve de plus de son courage. C'est aussi une femme au grand cœur, prenant soin de récupérer le bébé de l'auto-stoppeuse qui fût volé par Henrietta avant les événements du film.
  • Morgan : Il est un ami d'Erin, Kemper et Andy et est le seul de la bande à ne pas être en couple durant le film. Accro à la marijuana, il se présente comme un garçon assez intelligent. Il à des cheveux noirs bouclés, porte des lunettes et est de type caucasien. Il est originaire de New York. Il sera la seule personne réticente à l'idée de faire appel à la police après le suicide de l'auto-stoppeuse et sera le premier à avoir l'idée d'abandonner le corps de la jeune femme, une décision radicale mais qui aurait pu sauver la vie de ses amis. Il se révélera être un ami loyal et courageux comme lorsque Erin s'apprêtera à se faire tuer mais qu'il décidera de se jeter sur son bourreau pour éviter la mort de son amie. Une décision qui le conduiras à sa mort. Il est la dernière victime du groupe.
  • Pepper : Pepper est une femme également très belle, de type caucasienne aux cheveux courts et châtains, un peu plus foncés que ceux d'Erin et bouclés. Elle possèdes également des yeux très clairs. Elle est originaire du Colorado. C'est une jeune femme sexuellement ouverte, embrassant fougueusement Andy au début du film à la limite de l'acte sexuel devant le reste du groupe. Elle connait ces derniers un jour environs avant les événements dramatique qui frappe les 5 amis. Elle révèle d'ailleurs avoir été prise en stop à El Paso. Elle semble qu'elle soit adepte de certaines drogues en tout genre dévoilant au début du film qu'elle à déjà touchée au LSD. Aussi, Pepper semble être une jeune femme très portée sur l'hygiène, comme lorsqu'elle se propose pour nettoyer le van de Kemper ou encore lorsqu'elle parfume le véhicule pour masquer l'odeur du cadavre de l'auto-stoppeuse qui se décompose. A contrario d'Erin, Pepper est une jeune femme assez peu courageuse et qui prends très souvent panique lorsqu'un événement choquant se présente alors qu'Erin ne fait que devenir de plus en plus courageuse au fil des événements. Malgré tout, elle crie à Morgan de tirer sur le shérif lorsque ce dernier lui pointe son arme à la figure. Elle peut se présenter comme étant un personnage cliché des films d'horreurs, la jeune femme belle mais souvent en détresse qui meurt durant le film. Elle sera malheureusement la seconde victime du groupe après Kemper.
  • Andy : Andy est le petit ami de Pepper depuis quelques heures avant le début du film. Il est de type caucasien, as les cheveux mi-long et blonds clairs et il possèdes des yeux bleus. Dôté d'un physique très sportif et d'une carrure imposante, il est capable de résister pendant un long moment à une douleur intense. De part son physique et sa maladresse, dont sortir des phrases mal placées (comme lorsqu'il compare le cerveau de l'auto-stoppeuse à des lasagnes), il peut être pris pour l'archétype du sportif ayant tout dans le physique mais rien dans la tête. C'est lui qui accompagnera Erin pour rechercher Kemper dans la demeure. Il prouvera également son courage lorsqu'il ordonnera à Erin de fuir lorsque Leatherface les attaquera. Il est la troisième victime du groupe après Kemper et Pepper.
  • Kemper : Kemper un homme de type caucasien, âgé environ de 25 ans, ayant les cheveux noirs et les yeux marrons. Il est le petit ami d'Erin et s'impose comme étant en quelque sorte un leader au sein du groupe et l'une des personnes les plus terre à terre du groupe. Malgré tout, c'est un adepte de la marijuana. C'est lui qui fait passer cette drogue par le Mexique pour que lui et ses amis puissent en profiter, sans qu'Erin ne le sache. Il est donc en quelque sorte un trafiquant de drogues, même si il affirme le contraire à Erin. C'est par la maladresse de Morgan qu'elle s'en rendra compte et que le couple en viendra à une dispute. Dispute qui laissera place à un froid entre eux jusqu'à la mort de Kemper. Parallèlement aux reproches d'Erin sur une demande en mariage qui ne vient pas malgré les promesses de Kemper, ce dernier comptait la demandait en mariage : en effet, lorsque Kemper se fera tuer et que Leatherface suspendra son corps au dessus d'une baignoire, une bague de mariage en tombera. Il est la première victime du groupe.
  • Charlie Hewitt Jr. / Sherif Hoyt : Le "shérif" Hoyt (sa fausse identité sera révélée dans Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement) se présente comme étant la seule image des forces de l'ordre dans le compté de Travis. Il s'agit d'un homme de type caucasien, âgé de 55 à 60 ans, irrespectueux, froid et mauvais. Il maltraite Erin, Morgan et Pepper avant d'éclater une bouteille d'alcool dans la figure de Morgan et de le battre alors que le jeune homme est au sol. Il se révèle à la fin du film comme étant un des principaux antagonistes du film. Il est notamment le fils de Luda Mae, cette dernière l'appelant Junior. Il meurt à la fin du film, écrasé par son propre véhicule de police conduit par Erin. Il est la seule victime au sein de sa famille.
  • Thomas Brown Hewitt alias Leatherface : Il s'agit du psychopathe de la saga et du principal antagoniste de tous les films, y compris de ce remake. On ne sais que très peu de chose sur lui dans ce film, hormis une maladie de peau qui lui ravage le visage; raison pour laquelle il se cache le visage à l'aide de masques qu'il ce fabrique lui même, la plupart du temps avec de la peau humaine qu'il prélève sur ses victimes. Il est très imposant et son arme de prédilection est la tronçonneuse, même si il utilise aussi d'autre moyens comme une massue ou encore ses propres mains. Il se fera arracher son bras à la fin du film par la survivante, Erin. À la fin du remake, Leatherface ne fût jamais retrouvé.
  • L'auto-stoppeuse : le nom de cette jeune fille blonde aux yeux bleus est inconnu mais c'est la seule survivante de la famille Hewitt avec Erin. Sa famille sera décimée par les Hewitt et son fils/petit frère sera enlevé par Henrietta. Son parcours est également inconnu, cette dernière étant prise en stop au début du film par Erin et ses amis. Malgré qu'elle ait réussie à s'enfuir de chez la famille Hewitt, l'auto-stoppeuse se suicide peu de temps après son arrivée dans le van.

Réception[modifier | modifier le code]

Grâce, en grande partie, au statut de « classique du genre » acquis au fil du temps par la version originale de 1974, ce remake est l'un des plus grands succès du slasher. Il est le plus gros succès de toute la saga Massacre à la tronçonneuse, le quatrième plus gros succès des remakes de films d'horreur aux États-Unis derrière Le Cercle, The Grudge et Hantise, et le cinquième plus gros succès de tous les slashers movies aux États-Unis derrière Scream, Scream 2, Scream 3 et Freddy contre Jason.

Critiques[modifier | modifier le code]

Malgré son succès commercial, le film est mal reçu par la critique spécialisée. Aux États-Unis, il n'obtient qu'un pourcentage de 36 % de critiques favorables de la part de la presse spécialisée sur le site Rotten Tomatoes. Sur le même site, on peut lire « qu'il s'agit d'un remake inutile, beaucoup plus gore et moins effrayant que l'original ». Les spectateurs, quant à eux, donnent des avis beaucoup plus favorables, avec une moyenne de 57 % de critiques positives sur près de 400 000 critiques spectateurs[2].

Sur Metacritic, il obtient un score à peu près équivalent, soit un pourcentage de 38 % de critiques favorables sur base de 33 critiques émanant de professionnels. Sur 154 critiques spectateurs, le film obtient en revanche une moyenne de 6,6 sur 10[3].

En France, le film obtient aussi des critiques mitigées. Sur le site Allociné, sur 15 critiques de la presse spécialisée, le film obtient un score de 3,0 sur 5. Même score du côté des spectateurs, basé sur plus de 5 000 notes[4].

Box office[modifier | modifier le code]

Ce remake est un véritable « carton » dans son pays d'origine, réalisant, lors du premier week-end d'ouverture en octobre 2003, des recettes de plus de 80 millions de dollars.

En dehors des États-Unis, cependant, il n'attire pas les foules, puisque le film ne fait que 26,5 millions de dollars de recettes, tout pays confondus. En France, avec 241 320 entrées, il réalise un chiffre de 1 468 107 $[4].

Au total, le film engrange plus de 107 millions de dollars pour un budget minime de 9,5 millions[1], ce qui constitue un grand succès.

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Texas Chainsaw Massacre The Album
  1. Immortally Insane - Pantera
  2. Below the Bottom - Hatebreed
  3. Pride - Soil
  4. Deliver Me - Static-X
  5. 43 -Mushroomhead
  6. Pig - Seether
  7. Down in Flames - Nothingface
  8. Self Medicate - 40 Below Summer (en)
  9. Suffocate - Motograter
  10. Sinner - Drowning Pool
  11. Destroyer of Senses - Shadows Fall
  12. Rational Gaze - Meshuggah
  13. Archetype (Remix) - Fear Factory
  14. Enshrined by Grace - Morbid Angel
  15. Listen - Index Case (en)
  16. Ruin - Lamb of God
  17. Stay in Shadow - Finger Eleven
The Texas Chainsaw Massacre, Original Motion Picture Soundtrack par Steve Jablonsky
  1. Leatherface
  2. He's A Bad Man
  3. Erin And Kemper
  4. Hewitt House
  5. Driving With A Corpse
  6. Kemper Gets Wacked/Jedidiah
  7. Crawdford Mill
  8. Interrogation
  9. Andy Loses A Leg
  10. You're So Dead
  11. Hook Me Up
  12. My Boy
  13. Morgan's Wild Ride/Van Attack
  14. Mercy Killings
  15. Prairie House
  16. Final Confrontation
  17. Can't Go Back
  18. Last Goodbye

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Gunnar Hansen, l'interprète de Leatherface dans la version de 1974, devait jouer le camionneur à la fin du remake.
  • On peut entendre Sweet Home Alabama au début du film alors que la chanson est sortie en 1974 et que le film se déroule en 1973.
  • John Larroquette était encore peu connu quand on lui demanda de faire la narration pour le film à petit budget qu'était l'original. Devenu célèbre, il accepta néanmoins de reprendre son "rôle" dans le remake.
  • Le nom de famille de Erin était censé être Hardesty, le même que celui de Sally dans l'original.
  • Une histoire secondaire concernant Erin a été supprimée lors du montage définitif : elle devait être enceinte ce qui explique pourquoi elle ne fume pas de cannabis, par exemple.
  • Daniel Pearl faisait également partie de la production originale.
  • Un hommage à la Sally d'origine a été intégré aux répliques de Erin. Dans le film original, Franklin, le frère de Sally est obsédé par les couteaux et à un certain moment du film, il donne le sien à sa sœur. Dans le remake, Erin tente d'ouvrir une porte de toilettes avec un petit couteau et elle explique à Pepper qu'elle le tient de son grand frère.
  • Andrew Bryniarski se rendit à une « Christmas party » pour rencontrer Michael Bay et lui demander personnellement le rôle, après avoir entendu parler du remake.
  • Le dernier jour du tournage, Eric Balfour se mit nu, lança ses vêtements à l'équipe de tournage et s'en alla avec seulement une casquette sur la tête[réf. nécessaire].
  • La tronçonneuse utilisée pour le tournage est une Husqvarna 359 avec une barre guide de 28 pouces. Cet outil n'existait pas en 1973, puisque la compagnie fut créée en 1989.
  • Jedidiah devait porter un T-shirt de Félix le Chat mais les producteurs se sont vus contraints d'enlever ce détail parce que les détenteurs des droits refusèrent. Le détail est présent dans l'adaptation en bandes dessinées.
  • Lauren German, qui joue l'auto-stoppeuse, avait au départ auditionné pour le rôle d'Erin.
  • Dans le scénario original, l'auto-stoppeuse avait à peu près 15-16 ans, mais les scénaristes décidèrent par la suite de lui donner le même âge que les personnages principaux.
  • Katie Holmes devait jouer Erin.
  • Marilyn Manson devait composer la musique.
  • Ce film a été interdit en Ukraine par le ministère de la Culture.
  • Pendant les répétitions, Erica Leerhsen criait si fort que des gens hors de l'édifice ont appelé la police pour signaler qu'une femme était attaquée.
  • Dans Massacre à la tronçonneuse 3, Leatherface devait enlever son masque mais les producteurs décidèrent de couper cette scène pour garder le classement "R". En revanche, la scène est présente dans le remake[5].

Différences avec l'original[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit considéré comme un remake, le film diffère par de nombreux aspects de l'original. Les personnages n'ont pas les mêmes noms, et l'intrigue change substantiellement sur de nombreux points.

Le groupe de jeunes n'a pas la même composition que celui de l'original, où il comprenait un handicapé. Certains des éléments les plus marquants du films, comme la scène du dîner, ne sont plus présents. L'auto-stoppeur du film original, qui se trouve être un malade mental apparenté à la famille de cannibales, est remplacé dans le remake par une jeune auto-stoppeuse, seule survivante du massacre de sa famille par celle des Hewitt, et qui se donnera la mort.

Le style du film change également : il est plus proche des films d'horreur traditionnels que du ton documentaire qui caractérisait la première version, ce qui approfondit l'idée d'une version plus moderne qu'est un remake. Le fait que la famille soit cannibale n'est pas mentionné ou montré a l'écran ; il n'y a pas d'autres explications à la raison pour laquelle la famille tue des gens que la folie ou, comme l'explique le personnage de "Luda May", les maltraitances qu'a subies son fils ou les carences dans son éducation. Ce n'est que dans la préquelle de Jonathan Liebesman que la principale raison du cannibalisme – la nécessité pour la famille de se nourrir – est donnée à leurs actes.

Scènes coupées ou modifiées[modifier | modifier le code]

Plusieurs scènes du film ont été coupées pour éviter le classement américain NC-17 (interdit aux moins de 17 ans) :

  • quelques plans de la mort de Morgan, la scie dans l'entre-jambes ;
  • quelques plans sur la mort de Kemper après qu'il a été assommé par une masse ;
  • la scène de la mort de Pepper, montrant la scie perforant son estomac ;
  • Leatherface tuant le petit garçon, Jedidiah, parce qu'il venait de laisser Erin et Morgan s'échapper.
  • Le suicide de l'auto-stoppeuse est plus explicite et beaucoup plus sombre.

Deux scènes alternatives de début et de fin :

  • Erin plus vieille se trouve dans un asile psychiatrique et est interrogée par le FBI : c'est là quel va raconter ce qui s'est passé.
  • Suivant la scène dans laquelle Erin s'enfui et échappe à Leatherface le FBI demanda pourquoi elle pense que le corps qui a été retrouvé n'est pas Leatherface. Elle répond que le corps qu'ils ont retrouvé a deux bras alors que pendant le film Erin lui a coupé un bras avec un couperet à viande pour pouvoir s'échapper.( Cette scène est présente dans la bande dessinée de Wildstorm Comics qui fait suite au film). C'est alors que le FBI lança un assaut dans une chambre mais ne trouve qu'une grosse femme morte sur le lit, c'est alors que l'on voit Leatherface sortir de l'autre côté.

Sources d'inspiration[modifier | modifier le code]

Comme sa version originale de 1974, ainsi que pour les films Psychose et Le Silence des agneaux, par exemple, ou du moins les romans dont ces derniers sont les adaptations, ce film est inspiré par le personnage réel d'Ed Gein, tueur ayant sévi dans l'état du Wisconsin. Gein se serait en effet constitué des habits faits de peau humaine et on aurait découvert chez lui notamment des abat-jours recouverts du même « matériau » ; Gein, cependant, opérait seul et il ne se servait pas de tronçonneuse.

Le début du film présente des documents soi-disant véridiques, mais ce sont des faux. Le tournage du premier film eut lieu du 15 juillet au 14 août 1973 et, dans la scène d'ouverture, le narrateur prétend que les événements se sont produits le 18 août 1973. Les bibliothèques de Burkburnett et de Wichita Falls reçoivent régulièrement des requêtes pour des journaux de l'époque concernant les événements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Texas Chainsaw Massacre », sur le site Box Office Mojo (consulté le 14 mai 2015)
  2. (en) « The Texas Chainsaw Massacre (2003) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 14 mai 2015)
  3. (en) « The Texas Chainsaw Massacre », sur Metacritic (consulté le 15 janvier 2015)
  4. a et b « Massacre à la tronçonneuse », sur Allociné (consulté le 14 mai 2015)
  5. (en) « Massacre à la tronçonneuse » (2003), Trivia, sur le site IMDb (consulté le 29 décembre 2009).

Liens externes[modifier | modifier le code]