Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massacre à la tronçonneuse.

Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement

Titre original The Texas Chainsaw Massacre: The Beginning
Réalisation Jonathan Liebesman
Sociétés de production New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 96 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement (The Texas Chainsaw Massacre: The Beginning) est un film d'horreur américain réalisé par Jonathan Liebesman sorti en 2006. C'est une préquelle du film Massacre à la tronçonneuse de 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Année 1969, l'abattoir ferme et la ville se vide de ses emplois. La famille Hewitt reste envers et contre tous. Le jeune Thomas est licencié, mais il vient se venger de son patron qu'il tue. Le shérif veut l'arrêter, mais son oncle abat le représentant de la loi, endossant le costume de l'autorité. Désormais, les Hewitt sont les maîtres de leur ville. Pour subsister, ils n'ont besoin que d'un peu de nourriture que les badauds anonymes leur apporteront.

Éric et Dean sont tirés au sort pour partir se battre au Vietnam. Leurs petites amies, Chrissie et Bailey les accompagnent mais sont victimes d'un horrible accident de voiture tous les quatre. Hoyt, qui se fait passer pour le shérif, tue la motarde qui les suivait devant les yeux horrifiés des jeunes gens. Hoyt prend Dean, Bailey et Eric dans sa voiture mais Chrissie, elle, est éjectée de la voiture et n'est donc pas enlevée. Elle parvient à retrouver la trace de ses amis dans la maison familiale de Hoyt. Elle ne se doute pas du cauchemar qui les attend, elle et ses amis.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film revient aux notions de cannibalisme du premier épisode. Il emploie les règles traditionnelles du film d'horreur, sans les renouveler au demeurant : un lieu à la fois étranger et familier - ici, une ferme -, des jeunes gens, des effets d'attente et des bruitages. Ceci dit, l'intérêt du Massacre à la tronçonneuse : le commencement réside dans ce retour sur le personnage de Leatherface. C'est avant tout une question de survie dans un environnement devenu hostile à l'homme, mais la torture reste un jeu permanent chez les Hewitt.
  • Leatherface porte un foulard autour du visage pendant une bonne partie du film, cachant des mutilations qu'il s'est lui-même fait lors de son enfance. Sa naissance est évoquée dans le prologue. C'est sous l'impulsion du shérif Hoyt qu'il emploiera une tronçonneuse pour la première fois dans la maison familiale. Cinq personnes seront tuées à l'aide d'une tronçonneuse.

Liens externes[modifier | modifier le code]