Janet Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jackson.
Janet Damita Jo Jackson
Description de cette image, également commentée ci-après

Janet Jackson en 2006 lors d'une conférence de presse.

Informations générales
Nom de naissance Janet Damita Jo Jackson
Naissance (50 ans)
Gary, Indiana, États-Unis
Activité principale Chanteuse, danseuse, actrice
Genre musical R&B, pop, dance, rock, hip-hop, funk
Années actives Depuis 1973
Labels Island, Virgin, A&M
Site officiel JanetJackson.com

Janet Damita Jo Jackson, née le à Gary dans l'Indiana, est une chanteuse de R&B américaine. Neuvième et dernier enfant de la famille Jackson, elle est la sœur cadette de Michael Jackson.

Après avoir signé un contrat d'enregistrement avec A&M, elle connaît une grande notoriété dès la sortie de son troisième album en 1986, Control, insérant au sein de la musique pop des éléments de R'n'B, dance, funk et rock avec des accents industriels. Son quatrième album, Rhythm Nation 1814, axé sur des thèmes socialement responsables, lui permet de décrocher 4 singles no 1 aux États-Unis.

Elle signe au début des années 1990 un des plus gros contrats avec Virgin Records, l'établissant comme l'une des artistes les mieux payées dans l'industrie musicale. Les albums Janet et The Velvet Rope connaissent un large succès mondial, le Billboard la nommant alors deuxième chanteuse ayant le plus réussi de la décennie, juste après Mariah Carey. Cinq autres albums suivent dans les années 2000 : All for You, Damita Jo, 20 Y.O., Discipline et Unbreakable.

En 30 ans de carrière, Janet Jackson a vendu plus de 100 millions d'albums à travers le monde[1],[2]. Cinq de ses albums figurent parmi les 200 albums définitifs du Rock and Roll Hall of Fame, les 500 plus grands albums du magazine Rolling Stone et les 120 albums pop essentiels du magazine The Telegraph. Elle a accumulé un vaste catalogue de hits, avec des singles tels que Nasty, Rhythm Nation, That's the Way Love Goes, Whoops Now, Runaway, Got 'til It's Gone, ainsi que les énormes tubes mondiaux Together Again et All for You.

Elle a également joué au cinéma, notamment dans Poetic Justice, La Famille foldingue et Why Did I Get Married?.

Biographie[modifier | modifier le code]

1966-85: Enfance et début de carrière[modifier | modifier le code]

Janet Jackson (en bas à gauche) aux côtés de ses frères et sœurs pour l'émission The Jacksons par CBS en 1976.

Née et élevée à Gary (Indiana), en banlieue de Chicago, Janet Jackson est la dernière de la famille Jackson[3]. Son rêve d'enfance est d'être jockey, avec l'intention de gagner un peu d'argent à côté en faisant de la comédie. Son père, Joseph Jackson, l'incite à suivre la voie du divertissement aux côtés de ses frères (The Jackson Five), et Janet considère alors l'idée de s'enregistrer elle-même en studio[4]. Une biographie écrite par Cornwell et Jane en 2002[3] révèle que son père Joseph était assez distant et qu'il lui demandait de l'adresser solennellement par son prénom, et de ne jamais l'appeler "papa". Janet confirmera cette anecdote lors d'une interview en 2011 avec Piers Morgan[5].

À l'âge de sept ans, elle se retrouve sur scène pour la première fois avec ses frères lors d'un concert à Las Vegas. Elle commence à faire de la comédie dans l'émission de divertissements The Jacksons en 1976, et apparaît dans plusieurs comédies, comme Good Times, A New Kind of Family, Fame (saison 4) et Diff'rent Strokes. Mais Joseph préfère qu'elle fasse plutôt une carrière musicale, qu'il jugeait d'avance plus rémunératrice, plutôt que cinématographique.

Janet confie qu'à l'âge de 10 ans elle a dû faire face à la pression lorsque les problèmes de poids ont débuté : lorsqu'elle fut engagée pour un rôle dans la sitcom américaine Good Times, on lui demanda de perdre du poids et de cacher sa poitrine, qui commençait à se développer. « Le message était très clair : pour avoir du succès, je devais changer mon apparence» écrira-t-elle dans son livre True You: A Journey to Finding and Loving Yourself[6].

Ses deux premiers disques ne connaissent qu'un succès d'estime (Janet Jackson et Dream Street). Côté vie privée, elle se marie avec James Debarge (du groupe DeBarge) alors qu'elle n'a que 18 ans ; le mariage ne durera que six mois.

1986-88: Control[modifier | modifier le code]

C'est en 1986 qu'elle obtient un succès mondial avec l'album Control, vendu à 14 millions[7] d'exemplaires. L'album est produit par le tandem Jimmy Jam et Terry Lewis, d'anciens musiciens de Prince, reconvertis producteurs qui ont été présentés à Jackson par le manager de celle-ci, John McClain. Le son de l'album est volontairement orienté Minneapolis Sound, le courant musical le plus en vogue à l'époque et caractéristique des hits What Have You Done for Me Lately et Nasty. Suite à cet album, la chanteuse s'exile pendant deux ans afin de préparer un nouvel album.

1989-92: Janet Jackson's Rhythm Nation 1814[modifier | modifier le code]

Son successeur, le « groovesque » Janet Jackson's Rhythm Nation 1814, est publié en 1989 et conserve la même équipe de producteurs. Il se vend à 14 millions d'exemplaires[7]. L'album évoque le racisme, les problèmes de la rue et les difficultés sociales tel que l'illettrisme. Les singles se vendent particulièrement bien aux États-Unis (sept chansons de l'album atteignent le Top 5 du Billboard Hot 100, dont quatre à la 1re place), et la tournée triomphale Rhythm Nation World Tour 1990 propulse Jackson au rang de star internationale. En 1990, elle devient la plus grande vendeuse de disques de l'année et récolte une quantité impressionnante de prix, dont 14 Billboard Music Awards et plusieurs American Music Awards, MTV VMA Awards et même un Grammy Award dans la catégorie Best Long Form Video pour le single Rhythm Nation. Par ailleurs, elle reçoit le 20 avril 1990 son étoile sur Hollywood Boulevard. Elle devient aussi un modèle pour de nombreux jeunes tant pour son engagement pour la cause des enfants défavorisés que pour son aide pour la lutte contre la prise de drogues.

1993-96: Janet, Poetic Justice et Design of a Decade[modifier | modifier le code]

En 1991, elle rejoint l'écurie Virgin. Richard Branson, étant fermement décidé à revitaliser l'image de Virgin Records America, signe alors avec Janet Jackson un contrat record de 40 millions de dollars pour l'enregistrement d'un seul album, Janet, sorti en mai 1993. Elle y délaisse son look de garçon manqué et militaire en se réinventant une image glamour et très sensuelle : elle fait notamment la couverture du Rolling Stone Magazine, où elle apparaît simplement vêtue d'une paire de jeans et des mains de son mari de l'époque (René Elizondo Jr.) recouvrant ses seins. L'album fait exploser les ventes avec plus de 20 millions de copies à l'époque[7], dont 7 uniquement aux États-Unis, où elle devient la première femme à entrer directement No 1 dans le Billboard 200 (plus de 350 000 exemplaires écoulés en première semaine) et réussit à rester en tête des ventes pendant six semaines. Le single That's the Way Love Goes occupe quant à lui la 1re place du classement pendant huit semaines et remporte un Grammy Award dans la catégorie Best R&B Song. Les singles suivants connaissent tous un succès mondial.

Côté vie privée, elle se fait très discrète en épousant dans le plus grand secret René Elizondo Jr. Ce mariage ne deviendra notoire qu'en 1999, au moment où René demandera le divorce. En juillet 1993, elle est la vedette principale du film Poetic Justice.

Elle sort ensuite une compilation (CD et DVD), Design of a Decade : 1986-1996, qui atteint la 3e place du Billboard Hot 200 aux États-Unis et qui dépasse la barre des 10 millions de ventes mondiales[8].

En 1995, juste après la fin de sa tournée Janet World Tour, elle enregistre avec son frère Michael le single Scream. Le clip issu de ce duo devient très médiatisé, et pour cause : coûtant 7 millions de dollars, il est à l'époque le clip le plus cher de l'histoire. La vidéo est tournée en noir et blanc, et sa réalisation est confiée à Mark Romanek ; Janet y apparaît avec un look aux antipodes de son image glamour (cheveux courts, attitude trash et sexappeal sauvage). La collaboration reçoit de nombreux prix, notamment celui de Best Dance Video aux MTV VMA Awards de 1995 et celui de Best Short Form Video aux Grammy Awards de 1996. Janet Jackson signe ensuite pour un nouveau contrat, toujours chez Virgin, de 100 millions de dollars.

1997-99: The Velvet Rope[modifier | modifier le code]

L'automne 1997 voit la sortie de l'opus The Velvet Rope. L'image de Janet et le contenu de l'album dérangent : en effet, celui-ci est le fruit d'une longue dépression que la chanteuse confesse avoir traversée à la suite de sa tournée, ayant pour origine son sentiment de solitude et le grand manque d'estime dont elle dit avoir beaucoup souffert pendant son enfance. Côté look, elle scandalise : le « bébé » de l'Amérique se perce le nez et les seins, arbore différents tatouages et adopte une coupe de cheveux africaine. Néanmoins, la critique souligne la maturité des textes et des compositions. L'album est un énorme succès au Japon et en Europe plus de 10 millions de ventes[7], tandis que l'Amérique pudibonde se montre plus réticente. Toutefois, la tournée The Velvet Rope Tour est un grand succès aux États-Unis et permet à l'album de s'y vendre à 3,8 millions d'exemplaires. La tournée terminée, elle entame une série de collaborations avec Elton John, Blackstreet et Busta Rhymes.

2000-03: La famille Foldingue et All for You[modifier | modifier le code]

En 2000, elle apparaît sur grand écran à l'affiche du film La Famille foldingue, grand succès international.

En 2001, Janet sort l`album All for You. Moins inventif et abouti que son prédécesseur, il rencontre néanmoins un beau succès, notamment grâce aux hits All for You (no 1 aux États-Unis pendant 7 semaines, et récompensé par un Grammy Awards en 2002), Doesn't Really Matter (la B.O du film Professeur Foldingue 2 : La Famille Foldingue qui a été no 1 aux États-Unis) et Someone to Call My Lover. La semaine de sa sortie, l'album se vend à plus de 650 000 exemplaires rien qu'aux États-Unis, soit autant que les ventes en première semaine de ses albums Janet et The Velvet Rope réunies. Finalement, l'album dépasse les 7 millions de ventes mondiales[7]. Elle remonte sur scène dès juillet 2001 avec un nouveau spectacle.

2004-05: Damita Jo et incident au Super Bowl[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Scandale du Nipplegate.

Après trois ans d'absence, elle crée la polémique aux États-Unis le 1er février 2004 en dévoilant par mégarde un sein avec Justin Timberlake au Super Bowl. Cet évènement, appelé par la presse américaine « Nipplegate » en raison du scandale qu'il provoque, a pour conséquence le sabordage de la promotion de son huitième opus, Damita Jo : en effet, les radios américaines et MTV refusent purement et simplement de diffuser ses chansons. Au niveau international, l'album ne génèrera pas de grandes ventes avec 3 millions d'exemplaires vendus[9]. La chanteuse présentera ses excuses après la performance, affirmant que l'incident était accidentel et involontaire, et expliquant que Justin Timberlake devait seulement détacher le bustier et laisser le soutien-gorge rouge en dentelle intact. L'incident devient le moment le plus rediffusé et enregistré dans le TiVo History, attirant environ 35 000 nouveaux abonnés. Un représentant de la compagnie a déclaré : « Les gars de mesure d'audience n'ont jamais rien vu de tel. Les graphiques de la réaction du public ressemblaient à un électrocardiogramme.» Considéré comme l'un des événements télévisuels les plus controversées de l'histoire, Janet Jackson a ensuite été listée dans le Guinness World Records comme la « plus recherchée sur une journée dans l'histoire d'Internet ».

2006-07: 20Y.O. et Why Did I Get Married?[modifier | modifier le code]

Le 26 septembre 2006, elle sort son neuvième album, 20 Y.O., avec comme premier extrait Call On Me qui devient no 1 aux États-Unis des classements R&B Soul Sale et R&B Airplay. Produit par Jermaine Dupri, le compagnon de la chanteuse, l'album peine à se vendre. Échaudé par cet échec commercial, Dupri annonce son départ de chez Virgin. Le deuxième single, So Excited ne rencontre, quant à lui, aucun succès. Janet prend alors ses distances et quitte Virgin Records en juin 2007.

L'année 2007 marque son retour au cinéma avec Pourquoi je me suis marié ?, un film écrit et produit par Tyler Perry sorti le 12 octobre. Le film se place dès la première semaine en tête du box-office américain et totalise plus de 60 millions de dollars de recettes aux États-Unis.[réf. nécessaire] Il sort en DVD en février 2008 et offre un bonus spécial consacré à Janet : Janet Return of Icon.

2008-09: Discipline et Number Ones[modifier | modifier le code]

En février 2008, après son départ de Virgin, Janet Jackson signe sur les labels Island et Def Jam pour sortir son dixième album, Discipline, produit entre autres par Rodney Jerkins et Jermaine Dupri. Le single Feedback se classe rapidement no 1 du "Billboard Hot

Janet Jackson pendant sa tournée Rock Witchu Tour en 2008.

Dance/Club", mais n'ira pas plus loin que la 19eplace dans le Top 100 principal. L'album Discipline atteint directement la première place aux États-Unis, avant de disparaitre des classements en quelques semaines et de devenir ainsi l`album de Janet s`étant le moins vendu au niveau mondial. Au mois de septembre de la même année, Janet repart en tournée aux États-Unis et au Canada avec le Rock Witchu Tour, qui connaît un succès inégal selon les dates. Elle tombe souvent malade et abandonne après 16 concerts et 8 annulations, à la suite de vertiges.

En juin 2009, alors qu'elle tourne Pourquoi je me suis marié aussi ?, son frère Michael Jackson meurt d'un arrêt cardiaque à Los Angeles à la suite d'une overdose de médicaments. Janet décide de se couper du monde[10] et de se faire discrète dans les médias, lui rendant malgré tout hommage lors des MTV VMA Awards 2009 en interprétant Scream, leur duo sorti en 1995. Le lendemain de sa prestation, le titre inédit Make Me est diffusé gratuitement sur le site officiel de Janet Jackson, prélude d'une compilation de ses titres classés no 1, The Best (Number Ones aux États-Unis), qui parait le 17 novembre 2009 aux États-Unis. Elle donne alors une grande performance lors des American Music Awards 2009 pour la promotion de la compilation, ainsi qu'à l'émission X Factor au Royaume-Uni. La chanson Make Me se hissera à la tête du Billboard Dance/Club aux États-Unis.

2010-14: Parenthèse cinématographie, True You et nouvelle tournée[modifier | modifier le code]

Début 2010, elle participe à la chanson We Are The World 25 For Haiti à la suite du tremblement de terre survenu quelques semaines plus tôt dans ce pays. Le 2 avril 2010, Janet est de retour sur les grands écrans avec la suite du film de Tyler Perry, Pourquoi je me suis marié aussi ?, où elle interprète aussi la musique du film (Nothing, coproduite par Jermaine Dupri). Le film marche encore plus que le premier avec plus de 80 millions de dollars de recettes aux États-Unis. En 2010, elle enchaine et poursuit sa carrière cinématographique avec un nouveau film aux côtés de Whoopi Goldberg, Les Couleurs Du Destin, avec une fois de plus Tyler Perry comme réalisateur.

En juillet 2010, Janet devient le nouveau modèle de Blackglama's, prenant la suite de noms aussi prestigieux que Diana Ross, Sophia Loren, Lauren Bacall, Elizabeth Taylor, Liza Minnelli, Elle Macpherson et Elizabeth Hurley. La campagne débute en septembre aussi bien aux États-Unis qu’au niveau international.

Janet Jackson pendant sa tournée mondiale Number Ones: Up Close and Personal en 2011.

En novembre 2010, elle annonce son retour sur scène pour une série de concerts en 2011, Number Ones : Up Close and Personal, se basant sur ses plus grands succès. Elle invite ses fans à aller voter sur son site parmi les 35 villes proposées, pour définir les lieux de ses futurs concerts. Cette tournée de 81 concerts rencontre un grand succès avec des dates sold-out dans le monde entier, durant presque un an.

Janet publie ensuite un livre nutritionnel, True You : A Journey to Finding and Loving Yourself, qui parait le 15 février 2011[6], où elle raconte sa lutte depuis son plus jeune âge avec la nourriture, l'image de son corps et ses relations. Le livre devient no 1 des ventes aux États-Unis. Elle signe avec Lionsgate un contrat exclusif, pour la production de films et comme actrice. Universal et A&M sortent alors une nouvelle compilation, Icon : Number Ones.

2015: Rhythm Nation Records et Unbreakable[modifier | modifier le code]

Le 16 mai 2015, Janet Jackson annonce un nouvel album, Unbreakable (le premier depuis sept ans), ainsi qu'une nouvelle tournée, Unbreakable World Tour. Elle créé son propre label musical, Rhythm Nation Records. Le premier single, No Sleeep, est mis en ligne sur la chaîne YouTube de la chanteuse le 22 juin.

Publié le 2 octobre 2015[11], l'album est intégralement produit par le trio Janet, Jimmy Jam et Terry Lewis et se classe no 1 aux États-Unis. La tournée mondiale débute le 31 août 2015.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Janet Jackson avait un lien très fort avec son grand frère Michael, depuis leur enfance[12]. Lorsque Janet était encore enfant, Michael avait l'habitude d'appeler sa sœur Dunk parce que sa taille la faisait ressembler à un âne ; Janet l'appelait Mike. Elle avait l'habitude de se rendre au Ranch de Neverland de son frère et est toujours restée proche de lui, même lorsque ce dernier décida de couper certains liens dans son entourage familial à partir de mai 2005 après une affaire judiciaire. Voici un récapitulatif de ses unions :

Janet Jackson reste discrète sur sa vie privée. Elle s'est mariée trois fois et a eu plusieurs relations :

  • Elle épouse le 7 septembre 1984 James DeBarge, l'union fut annulée par la justice le 18 novembre 1985[13].
  • Elle épouse dans le secret total le 31 mars 1991 René Elizondo Jr.[14]. Elle demande le divorce le 13 mars 2000 pour le motif "acceptation du principe de la rupture du mariage" par la voie de son avocat[15].
  • En 2002, Janet a une relation avec Matthew McConaughey, acteur, producteur et scénariste américain, à la suite de leur rencontre à la cérémonie des Grammys[16]. À l'époque, McConaughey affirmait qu'ils étaient "juste amis", puis Janet admettra plus tard leur brève idylle. La même année, elle se met en couple avec le producteur de musique Jermaine Dupri[17],[16]. Après sept ans de vie commune, le couple se sépare en 2009, peu de temps après la mort de son frère Michael[17].
  • Elle se met en couple en février 2011 avec Wissam Al Mana, un milliardaire du Qatar de neuf ans son cadet, qu'elle épouse un an après lors d'une cérémonie privée le 13 novembre 2012[18], et pour qui elle se convertit à l'islam[19]. Le 6 avril 2016, elle annonce sur les réseaux sociaux qu'elle attend son premier enfant pour la fin de l'année, à l'âge de 50 ans, conçu par fécondation in vitro.

Elle donne naissance à son premier enfant le 3 janvier 2017, un garçon prénommé Eissa Al Mana.[20]

Son style musical[modifier | modifier le code]

Son style musical se définit entre R&B, Pop, Soul et Rhythm and blues. Elle commence sa carrière avec des albums qui mélangent Soul, Disco, Rhythm'n'Blues, Funk et Pop, puis elle décide de donner à ses chansons un style plus Urbain en utilisant le New jack swing et le Hip-hop tout en gardant le Rhythm'n'Blues, la Soul et la Pop. À l'arrivée du R&B elle abandonne définitivement le Rhythm'n'Blues pour adopter ce nouveau genre musical.

Elle est aujourd'hui définie comme une chanteuse de R&B/Pop, ayant influencé de nombreux artistes R&B des années 2000, tels que Beyoncé et Ciara.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Janet Jackson.
Albums studios
Compilations
Albums de remixes
  • 1987 : Control: The Remixes
  • 1995 : janet. Remixed

Classements[modifier | modifier le code]


Récompenses[modifier | modifier le code]

- American Music Awards, avec 12 récompenses :

  • 1987 - Soul/R&B, "Nasty"
  • 1987 - Soul/R&B, Favorite Female Artist
  • 1988 - Pop/Rock, "When I Think Of You"
  • 1988 - Soul/R&B, "When I Think Of You"
  • 1990 - Soul/R&B, "Miss You Much"
  • 1990 - Dance, Favorite Single "Miss You Much"
  • 1991 - Soul/R&B, Favorite Female Artist
  • 1991 - Pop/Rock, Favorite Female Artist
  • 1991 - Dance Music, Favorite Artist
  • 1999 - Soul/R&B, Favorite Female Artist
  • 2001 - American Music Award of Merit
  • 2002 - Pop/Rock, Favorite Female Artist

- BET Awards :

  • 2015 - Ultimate Icon: Music Dance Visual Award

- Billboard Music Awards, avec 34 récompenses :

  • 1986 - n.1 Black Music Artist
  • 1986 - n.1 Black Singles Artist
  • 1986 - n.1 Dance Club Play Artist
  • 1986 - n.1 Dance Sales Artist
  • 1986 - n.1 Pop Singles Artist
  • 1986 - n.1 Pop Singles Artist - Female
  • 1990 - n.1 R&B Album, Janet Jackson's Rhythm Nation 1814
  • 1990 - n.1 R&B Artist
  • 1990 - n.1 R&B Albums Artist
  • 1990 - n.1 R&B Singles Artist
  • 1990 - n.1 Pop Album, Janet Jackson's Rhythm Nation 1814
  • 1990 - n.1 Hot 100 Singles Artist
  • 1990 - n.1 Hot 100 Singles Artist - Female
  • 1990 - n.1 Top Dance Club Play Artist
  • 1990 - n.1 Top Hot Dance 12" Singles Sales Artist
  • 1993 - n.1 Top Pop Artist - Female
  • 1993 - n.1 Top Billboard 200 Album - Female, janet.
  • 1993 - n.1 Top R&B Artist - Female
  • 1993 - n.1 Top R&B Album - Female, janet.
  • 1993 - n.1 Top R&B Singles Airplay - That's The Way Love Goes
  • 1994 - n.1 Top R&B Singles Artist - Female
  • 1995 - Artist of Achievement Award
  • 1998 - n.1 R&B Artist - Female
  • 2001 - Artistic Achievement Award

- Grammy Awards, avec 5 récompenses :

  • 1989 - Best Music Video - Long Form, "Rhythm Nation 1814"
  • 1993 - Best R&B Song, "That's The Way Love Goes"
  • 1995 - Best Music Video - Short Form, "Scream"
  • 1998 - Best Music Video - Short Form, "Got 'Til It's Gone"
  • 2002 - Best Dance Recording - "All For You"

- MTV Europe Music Awards' avec 1 récompense :

  • 1997 - Best Female Artist

- MTV Video Music Awards avec 10 récompenses :

  • 1987 - Best Choreography in a Video, "Nasty"
  • 1988 - Best Cinematography in a Video, "The Pleasure Principle"
  • 1988 - Best Choreography in a Video, "The Pleasure Principle"
  • 1990 - Best Choreography in a Video, "Rhythm Nation"
  • 1990 - Video Vanguard
  • 1991 - Best Female Video of the Year, "Love Will Never Do (Without You)"
  • 1994 - Best Female Video, "If"
  • 1995 - Best Dance Video, "Scream"
  • 1995 - Best Choreography, "Scream"
  • 1995 - Best Art Direction, "Scream"

Janet et le Billboard Hot 100[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, Janet a réussi à imposer son prénom dans le fameux Billboard Hot 100. Quand un artiste classe un single no 1 dans le Hot 100, il est le no 1 tout genre confondu.

De 1982 à 2010
  • A la date du 19 septembre 2015.
  • 41 singles de Janet sont entrés dans le Hot 100.
  • 29 singles sur les 41 ont été dans le Top 10, et sur les 29 Top 10, 25 ont été aussi dans le Top 5.
  • 10 singles ont été no 1 du Hot 100.
  • Elle totalise 32 semaines à la première place du Hot 100.
  • Elle totalise 35 singles no 1 dans les divers classements du Billboard États-Unis, pour un total de 67 semaines.
  • Elle est l’unique artiste, toutes catégories confondues, à avoir classé sur un même album (Rhythm Nation 1814) 7 singles dans le Top 5, dont 4 no 1 (elle avait déjà eu avec Control 5 Top 5).
  • Elle a eu 18 singles consécutifs, entre 1989 et 1998, qui sont entrés dans le Top 10.
  • Elle a été la première artiste féminine à battre le record d’Aretha Franklin du plus grand nombre de singles d’or aux États-Unis pour une femme, avec You Want This en 1995 (15e single d’or).
  • Elle compte 22 singles d’or, dont 6 ont été aussi de platine.
  • Elle totalise avec 33 récompenses, le plus grand nombre de Billboard Awards, toutes catégories confondues.

Tournées[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.mirror.co.uk/3am/celebrity-news/janet-jackson-talks-about-life-after-245151
  2. http://www.leparisien.fr/musique/janet-jackson-un-premier-concert-a-paris-le-26-juin-01-03-2011-1336153.php
  3. a et b Cornwell, Jane (2002), Janet Jackson, Carlton Books, pp. 2, 10, 24, (ISBN 1-84222-464-6)
  4. Cornwell, Jane 2002 pp. 2, 10
  5. https://www.youtube.com/watch?v=t5zTf94FTJo
  6. a et b http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/janet-jackson-raconte-ses-problemes-de-poids-dans-un-livre-de-regime-14-02-2011-1316740.php
  7. a, b, c, d et e http://www.prnewswire.com/news-releases/janet-jacksons-greatest-hits-celebrated-on-number-ones-64079852.html
  8. http://www.huffingtonpost.com/section/queer-voices
  9. http://www.people.com/people/janet_jackson/biography/0,,20004356_10,00.html
  10. Interview au Harper's Bazaar Magazine, octobre 2009
  11. « "Unbreakable" : Janet Jackson fera son retour dans les bacs le 2 octobre », sur chartsinfrance.net (consulté le 9 septembre 2015)
  12. https://www.youtube.com/watch?v=yCE7oFg8J88
  13. http://www.zimbio.com/dating/Sd_xnubiGk_/Janet+Jackson+married+James+DeBarge/Janet+Jackson
  14. http://fr.eonline.com/photos/7233/secret-celebrity-weddings/243734
  15. http://www.mandatory.com/2013/05/14/the-biggest-divorce-settlements-received-by-men/
  16. a et b http://www.etonline.com/news/123683_They_Dated_Surprising_Celebrity_Hookups/
  17. a et b http://www.nydailynews.com/entertainment/gossip/janet-jackson-confirms-longer-dating-jermaine-dupri-good-friends-article-1.415886
  18. http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2284318/Janet-Jackson-MARRIED-Wissam-Al-Mana-Couple-wed-quiet-private-beautiful-ceremony.html
  19. http://www.closermag.fr/article/janet-jackson-s-est-convertie-a-l-islam-558161
  20. http://www.foxnews.com/entertainment/2017/01/03/janet-jackson-husband-welcome-son-eissa-al-mana.html
  21. (en) Janet Jackson

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :