American Nightmare (film, 2013)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir American Nightmare.
Page d'aide sur les redirections « La Purge (film) » redirige ici. Pour la chanson, voir La Purge (chanson).
American Nightmare
Les mots "AMERICAN NIGHTMARE" sur deux lignes, en capitales blanches épaisses avec des motifs sombres ça et là
Logo français du film.
Titre québécois La Purge
Titre original The Purge
Réalisation James DeMonaco
Scénario James DeMonaco
Acteurs principaux
Sociétés de production Blumhouse Productions
Platinum Dunes
Why Not Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller d'horreur
Durée 85 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

American Nightmare, ou La Purge au Québec, (The Purge) est un thriller d'horreur dystopique américain écrit et réalisé par James DeMonaco et sorti en 2013.

Succès surprise au box-office, il a récolté un peu plus de 89 millions de dollars dans le monde. Produit avec un petit budget de 3 millions de dollars, il est devenu le film le moins chèr à finir premier au box-office[1].

Il a donné naissance à une franchise composée d'une série de films, dont il est le premier volet, et d'une série télévisée. Il est suivi par American Nightmare 2: Anarchy, également écrit et réalisé James DeMonaco et sorti en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un futur proche, les États-Unis renaissent, gouvernés par les Nouveaux Pères Fondateurs. Pour maintenir un faible taux de chômage et de criminalité tout au long de l'année, le gouvernement a mis en place une période annuelle de douze heures consécutives, au cours de laquelle toute activité criminelle est permise. Au cours de cette nuit, officiellement appelée « la Purge », chacun peut évacuer ses émotions négatives en réglant ses comptes, ou plus simplement en s'adonnant à la violence gratuite. Les seules règles s'appliquant à la Purge sont l'interdiction d'attaquer tout membre du gouvernement ayant un niveau d’autorisation supérieur à 10 et la prohibition des armes de classe cinq ou de niveau supérieur comme le matériel explosif tels que les grenades ou les lance-roquettes. Les contrevenants sont exécutés publiquement par pendaison.

En 2022, à l'aube de la cinquième Purge, James Sandin, un riche entrepreneur, a parfaitement tiré parti de la situation en développant des systèmes de sécurité domestiques en prévision de la Purge. Père de deux enfants, habitant un quartier huppé et tranquille, il considère la Purge comme un mal nécessaire, à la différence de sa femme Mary et de son fils Charlie, beaucoup plus réservés à ce sujet. Sa fille Zoey aimerait pouvoir vivre son amour pour Henry, un jeune homme plus âgé qu'elle, que son père lui interdit formellement de voir. Mais alors que la journée s'achève, les préparatifs pour la Purge s'accélèrent. Certains voisins fourbissent leurs armes, d'autres se barricadent, les derniers semblent se préparer à une fête.

Peu après le dîner, la famille Sandin rejoint la pièce de sécurité à partir de laquelle James lance le verrouillage de toutes les portes et fenêtres. Sitôt la maison bouclée, une annonce officielle suivie d'une sirène lugubre lancent le début de la Purge, et bientôt des personnes armées commencent à déambuler dans les rues.

Mais alors que la famille pensait passer une soirée à l'abris du danger, rien ne se passe comme prévu. Le petit ami de Zoey s'est caché dans la maison et désire régler ses comptes avec James. Mais le pire arrive quand Charlie aperçoit grâce aux écrans de surveillance un homme ensanglanté implorant de l'aide et désactive les protections pour l'inviter à rentrer.

Cet homme était la cible d'une groupe de jeunes personnes masquées constitué uniquement de jeunes de bonnes familles qui considère cet homme SDF et les pauvres comme des exutoires idéaux pour la Purge. Ils lancent un ultimatum aux Sandin : ils doivent livrer l'homme sinon, avec des renforts et du matériel permettant de passer outre les systèmes de sécurité, ils rentreront afin de massacrer tout le monde. Le cauchemar ne fait que commencer pour les Sandin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur RS Doublage[3] et sur AlloDoublage[4] et Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[5]

Accueil[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

Avant sa sortie nationale, le film a été diffusé en avant-première le 2 mai 2013 au festival du film d'horreur de Stanley qui se déroule dans l'Estes Park en Californie où il était le film d'inauguration[6].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit généralement des critiques mitigés. Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, il obtient un score de 38 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,1/10 sur la base de 55 critiques positives et 90 négatives[7].

Le consensus critique établi par le site résume que le film est un mélange d'allégorie sociale et de thriller d'intrusion mais qu'il n'arrive pas à offrir un point de vue intelligent à cause de sa violence et ses clichés[7].

Sur Metacritic, il obtient un score de 41/100 sur la base de 33 critiques[8].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 367 136 entrées[9] 6[10]
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
64 473 115 $[1] 9[11]
Alt=Image de la Terre Mondial 89 328 627 $ [12] -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « The Purge sur Box Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 7 septembre 2018)
  2. « CNC - rechercher une oeuvre - résultat de la recherche - détail du film null », sur www.cnc.fr (consulté le 6 novembre 2016).
  3. Fiche de doublage VF du film sur RS Doublage, consulté le 26 juillet 2013
  4. Deuxième fiche de doublage VF du film sur AlloDoublage, consulté le 7 août 2013
  5. Fiche de doublage VQ du film sur Doublage Québec, consultée le 17 novembre 2013
  6. (en) « Ethan Hawke's The Purge to Open Inaugural Stanley Film Festival », hollywoodreporter.com (consulté le 7 septembre 2018)
  7. a et b (en) « The Purge sur Rotten Tomatoes », rottentomatoes.com (consulté le 7 septembre 2018)
  8. (en) « The Purge sur Metacritic », metacritic.com (consulté le 7 septembre 2018)
  9. « The Purge sur Jp's Box-Office » (consulté le 7 septembre 2018)
  10. « The Purge sur CBO Box-Office », sur cbo-boxoffice (consulté le 7 septembre 2018)
  11. (en) « Box-office par semaines de The Purge sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 7 septembre 2018)
  12. (en) « Box-office dans le monde de The Purge sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 7 septembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]