Mushroomhead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mushroomhead
Description de cette image, également commentée ci-après

Mushroomhead sur scène.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal industriel, metal alternatif, nu metal, metal avant-gardiste, electro-industrial, shock rock
Années actives Depuis 1993
Labels Filthy Hands (depuis 1995), Megaforce (depuis 2006), Universal Records (2001-2005), Eclipse Records (2000-2001)
Site officiel www.mushroomhead.com
Composition du groupe
Membres J Mann
Jeffrey Nothing
Skinny
St1tch
Church
Dr.F
Roberto Diablo

Mushroomhead est un groupe de metal industriel américain, originaire de Cleveland, dans l'Ohio. Leurs influences musicales sont extrêmement variées et leur genre évolue entre le metal alternatif, le metal industriel, le metal gothique et le nu metal. Durant l'existence du groupe, la formation évolue souvent, du fait même de la structure de Mushroomhead, pour aboutir à une formation comportant sept musiciens[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et premiers albums (1993–2000)[modifier | modifier le code]

Mushroomhead est formé en 1993 par plusieurs musiciens de Cleveland, dans l'Ohio. Chaque membre jouant déjà dans différents groupes locaux, ils décident de porter des costumes, des masques et d'utiliser des pseudonymes. Mushroomhead joue son premier concert en 1993. Quelques jours plus tard, le groupe se retrouve sur scène en première partie d'un concert de Gwar. « Nous avons joué notre premier concert un samedi » se souvient Skinny, le batteur du groupe, dans un article pour le site web officiel de Mushroomhead. « Trois jours plus tard, nous avons reçu un appel pour jouer avec Gwar à Cleveland, devant 2 000 personnes. C'était notre second concert ![2] »

En 1995, Mushroomhead sort son premier album auto-produit, Mushroomhead, sur son propre label indépendant Filthy Hands Co. (anciennement connu sous le nom Shroomco Records). Pour les membres du groupe, Mushroomhead devient une priorité et chacun décident donc de quitter son ancien groupe. Bien que la formation du groupe subit de nombreux changements au fil du temps, le groupe reste actif et gagne en notoriété. En 1996, le groupe sort Superbuick son second album auto-produit[3]. En 1999, sortira M3[4], le troisième et dernier album auto-produit par le groupe.

XX et XIII (2000–2005)[modifier | modifier le code]

En 2001, Mushroomhead sort une compilation intitulée XX sur le label indépendant Eclipse Records. Plus tard dans l'année, après avoir vendu près de 40 000 albums très rapidement en seulement 2 ou 3 mois, le groupe signe avec le label Universal Records, puis la compilation est remasterisée et rééditée à l'échelle internationale. La sortie de l'album conduit Mushroomhead sur de grandes tournées nationales et internationales, y compris l'Ozzfest 2002, ainsi que la diffusion de leur premier clip Solitaire / Unraveling. Toujours en 2001, le guitariste J.J. Righteous est remplacé par l'un des danseurs de scène du groupe, Marko « Bronson » Vukcevich. 2003 assiste à la sortie de XIII, leur premier album avec Universal Records. L'album comprend le single Sun Doesn't Rise, dont le clip est diffusé au MTV Headbangers Ball, et fait une apparition dans le film Freddy contre Jason. XIII comprend également une chanson cachée, Crazy, qui est à l'origine chantée par Seal. L'album débute à la 40e place du Billboard Top 200, et est vendu à 400 000 exemplaires dans le monde[5].

Après une tournée mondiale, le chanteur J. Mann annonce son départ du groupe en août 2004, à cause de l'épuisement et le besoin de prendre soin de son père malade. Il est remplacé par le chanteur Waylon Reavis, du groupe Three Quarters Dead. En août 2005, Mushroomhead auto-produit son premier DVD, intitulé Volume 1, sur son propre label, Filthy Hands. Produit, réalisé, tourné et édité par le groupe, Volume 1 contient des performances live, des clips, et des images en coulisse. Alors en tournée en 2005, Mushroomhead commence l'écriture d'un nouvel album. En décembre 2005, Mushroomhead signe avec Megaforce Records[6], ce qui remet en cause la disponibilité des albums à l'échelle internationale. Le 6 juin 2006, Mushroomhead lance Mushroom Kombat, un jeu interactif en Flash sur le site officiel du groupe. Il s'agit d'une suite de mini-jeux dans lesquels les membres du groupe se battent l'un contre l'autre dans un environnement du style Mortal Kombat, chaque membre ayant une « Fatality » (en référence au coup ultime dans le jeu) unique.

Mushroomhead joue plusieurs fois à La Nouvelle-Orléans parrainé par Jägermeister, à la House of Blues, en Louisiane[7]. Le 16 août 2005 devient l'un des derniers grands concerts du groupe à La Nouvelle-Orléans pendant une longue période, après le passage de l'ouragan Katrina qui frappera le 29 août 2005.

Savior Sorrow et Beautiful Stories for Ugly Childrens (2005–2012)[modifier | modifier le code]

ST1TCH sur scène en Floride.

Savior Sorrow est publié le , et fait ses débuts à la 45e place du Billboard 200, avec des ventes dépassant les 12 000 albums la première semaine[réf. nécessaire]. La maison de disque déclare que les ventes sont plus proche de 25 000 avec l'inclusion des ventes effectuées pendant la tournée, ce qui s’avérait faux. En conséquence, Nielsen Soundscan publie ses excuses le lendemain de la publication des résultats sur les ventes en raison de fautes commises dans les estimations. La principale raison invoquée était le manque d'inclusion des ventes de la chaîne Best Buy. Les ventes de Savior Sorrow étaient en réalité à peu près 26 000 albums vendus. Simple Survival, l'unique single de Savior Sorrow, atteint la 39e place du Billboard Mainstream Rock Tracks une semaine après sa sortie. En 2006, Daniel Fox (Lil 'Dan) rejoint le groupe en tant que Waterdrumers.

Le groupe joue trois fois au Mayhem Festival, en remplaçant Bullet for My Valentine[8]. Le 29 décembre 2007, Mushroomhead remporte la vidéo de l'année 2007 au Headbanger's Ball sur la chaîne MTV2 pour son clip de la chanson 12 Hundred, issue de l'album Savior Sorrow[9]. Le 17 septembre 2008, il est annoncé que le groupe sortira le DVD Volume 2 le 28 octobre financé par Filthy Hands et Megaforce Records. Le disque contient deux heures et demie de contenu, y compris des images en live des trois années de la tournée de Savior Sorrow, des clips comme 12 Hundred, Simple Survival, Burn, la courte vidéo pour Tattoo, Save Us et Embrace the Ending, des commentaires des vidéos et des images des coulisses. Pour faire la promotion de son nouveau DVD, Mushroomhead repart en tournée avec The Autumn Offering et XFactor, elle commence à Findlay, dans l'Ohio, et termine à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Après cette dernière tournée, Mushroomhead retourne en studio pour enregistrer leur prochain album.

En septembre 2010, Beautiful Stories for Ugly Childrens est dans les bacs. Durant la première semaine de sa sortie, il devient premier des ventes de metal sur iTunes. Your Soul is Mine, apparait sur la bande originale du film Saw VI[10]. Le 1er octobre 2010, un clip pour Come On est diffusé au Headbanger's Ball sur MTV. La vidéo a depuis été interdit de diffusion sur MTV et d'autres chaines après avoir été jugé trop violente par les censeurs. Le 28 octobre 2010, le guitariste fondateur du groupe, JJ Righteous, décède de raisons inconnues à l'âge de 41 ans. En octobre 2010, après la mort de l'ex-guitariste JJ. Righteous, J-Mann est apparu sur scène avec le groupe lors de leur traditionnel show d'Halloween, et compose deux chansons aux côtés de Jeffrey Nothing et Waylon. Lui et Waylon annoncent qu'il n'y avait pas de rancune entre eux, et qu'ils sont en fait en très bons termes. Le 5 octobre 2010, l'organisation de lutte professionnelle appelée TNA (Total Nonstop Action Wrestling, plus tard appelée Wrestling Impact) utilise leur single Come On comme la chanson thème pour promouvoir un match entre Ric Flair et Mick Foley. La vidéo de promotion est publiée sur la chaine YouTube officielle de la TNA.

En février 2012, le guitariste Gravy et le bassiste Pig Benis sont remplacés par Tommy Church et Ryan Farrell, respectivement. Dave « Gravy » Felton déclare publiquement sur sa page Facebook avoir été « exclu du groupe. » En mai 2012, Daniel « Lil Dan » Fox quitte Mushroomhead pour travailler pour un autre groupe. On dit qu'il travaille comme technicien de batterie pour Marilyn Manson. Dave Felton poste sur sa page facebook une interview à propos de son dernier groupe. Dans l'interview, il a été interrogé sur sa séparation avec Mushroomhead. Il explique avoir été exclu par e-mail et que c'était la troisième fois qu'il lui avait été dit de partir. Il a dit qu'il pensait que l'une des raisons était car il abusait de substances illicites et d'alcool et qu'il était un frein au progrès du groupe. Le batteur du groupe Major Trauma (aussi connu sous le nom de (hed) pe) remplace les parties de percussion de Lil Dan dans le Hed 2 Head Tour. Le Hed 2 Head Tour terminé, le technicien Elliot Mapes entre définitivement au sein Mushroomhead, Le groupe lui donne un surnom, Tall E, en plaisantant sur sa taille et en référence au surnom de Dan, Lil Dan, de par sa petite taille. Le jeudi 16 août 2012, Mushroomhead déclare sur sa page Facebook officielle que l'ancien guitariste Bronson reviendrait à la guitare pour leur 2012 Old School Show, une reprise des shows des débuts.

The Righteous and the Butterfly (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Mushroomhead sur scène en 2013.

En septembre 2012, Mushroomhead annonce qu'ils sont actuellement en studio à travailler sur un nouvel album via leur page Facebook. Le groupe est entré dans leur propre studio Filthy Hands en décembre 2012 pour commencer à écrire et enregistrer leur prochain album studio. Leur huitième album à venir est le premier à présenter trois chanteurs. Skinny le décrit comme « très énergique, sombre et de loin l'album le plus heavy à ce jour[11]. » C'est le premier enregistrement avec Church à la guitare et Dr.F à la basse. L'album sortira vers le début de 2014. Le 16 août 2012, Jason Popson confirme son retour dans le groupe sur son Facebook personnel. Mushroomhead joue en Australie pour la première fois dans le cadre du Soundwave Festival 2014, ils interprèteront en exclusivité une chanson de leur nouvel album, We Are the Truth.

Le 14 février 2014, Mushroomhead publie la date et le nom de leur nouvel album qui sortira le 13 mai 2014, le nom du nouvel album est The Righteous and the Butterfly. Cet album marque le retour de J Mann. Le 15 avril 2014, le chanteur Jeffrey Nothing publie le nouveau titre Qwerty sur YouTube à partir de son compte Facebook. C'est la première chanson avec J Mann depuis son retour dans Mushroomhead. L'album est positivement accueilli, et est le premier album de Mushroomhead à atteindre le top 20 du Billboard Top 200 aux États-Unis, atteignant la vingtième place, vendant près de 11 000 exemplaires la première semaine. L'album a également atteint la première place dans le Billboard Indie. The Righteous and the Butterfly, atteint la cinquième place dans les Top Albums rock et la première place dans les Top Albums du magazine Hard Rock. Le 9 avril 2014, le groupe dévoile le clip de Qwerty dans lequel on voit clairement un changement de style visuel et musical.

Le 5 octobre 2015, Waylon Reavis annonce sur son compte Facebook officiel son départ du groupe après 11 ans de service. Quelques jours plus tard, c'est Schmotz qui quitte à son tour le groupe, dont il était membre depuis les débuts, en 1993.

Image[modifier | modifier le code]

Lors de la création du groupe Mushroomhead en 1993, les musiciens ont décidé d'adopter des pseudonymes et des masques afin de bien faire la distinction avec leurs groupes respectifs. Les premiers masques étaient d'ailleurs très hétéroclites, avec notamment un masque de vieillard pour J.J. Righteous, un diable pour Jeffrey Hatrix, un masque à gaz pour Skinny, des masques en plastique blanc colorié et décoré selon l'envie des membres, un masque rappelant un peu la tête de Cthulhu, le monstre de H. P. Lovecraft ainsi que plusieurs maquillages différents pour Bronson, à l'époque animateur de scène au côté de Roxy, la danseuse du groupe et de Chamberlain, le jongleur et cracheur de feu. Avec la sortie de XX, le public voit apparaître les masques « X-Face », qui resteront en place (bien que subissant quelques petites modifications, notamment au niveau des couleurs) jusqu'à Savior Sorrow, qui marque une forme de renouveau. Du propre aveu des producteurs, ces derniers masques représentent les membres du groupe qui reviennent de l'enfer après avoir été tués à la guerre. Cependant, on retrouve des vestiges des masques « X-Face », avec les croix autour des yeux et la bouche ligaturée. La sortie de leur prochain album, le 10 février 2010, pourrait être accompagnée de masques, tenues et maquillages complètement nouveaux, si l'on se fie aux costumes qu'ils portaient au Mayhem Festival.

Leurs tenues évoluent au fil des années. Le look « commando », sorti tout droit de l'album XIII, ne reste pas très longtemps après la sortie de Savior Sorrow. Pour ce dernier, ils avaient un look plus ou moins Steampunk, mais c'est à la sortie de Beautiful Stories for Ugly Children que leurs tenues se font de plus en plus sombres. Durant leur fameux Halloween show donné à Cleveland en 2012, le groupe portait des tenues bien plus élégantes : chemises blanche tachées de sang, bretelles, veste de costume, nœuds papillon et cravates étaient de sortie. À la suite de ce concert, le groupe décide de garder ce look « élégant » mais sans taches de sang. Pour certaines périodes ou certains concerts, ils reprennent leurs tenues militaires. On note l'exception de J.Mann, qui n'a jamais porté de masque « X-Face » jusqu’à son retour au sein de Mushroomhead. Il arborait un maquillage blanc et noir très simple mais depuis son retour, il semble vouloir suivre la tendance du groupe et porte un masque. Waylon a aussi repris l'exception lors de son début dans Mushroomhead mais avec un autre dessin de maquillage, lui aussi adoptera un masque.

En mars 2014, le groupe dévoile de nouveaux masques pour la sortie de leur album The Righteous and the Butterfly : Jeffrey Nothing porte à présent un masque composé de doigts et de deux mains ressemblant plus ou moins au film Le Labyrinthe de Pan, il réagit à la suite de cette remarque à propos de la ressemblance de son masque avec ce film : « ce n'est pas de la copie pure, ce que j'avais à l'esprit c'est un tueur en série ayant honte de son visage et qui en reforme un avec les trophées qu'ils prélèvent sur ses victimes. » Waylon Reavis à quant à lui un masque qu'on apparente plus à une muselière ayant une ressemblance avec un Facehugger qu'a un masque, il réutilise en même temps le maquillage qu'il portait avant d'arborer un masque. Skinny a affiné son masque et fait ressortir un nez squelettique, St1tch rajoute une bouche possédant des dents très pointues rajoutant une angoisse très remarquable à l'image de son masque. Ryan « Dr.F » Farrell raccourcit et rabattu les oreilles de son masque pour pouvoir de temps à autre ajouter un chapeau Haut-de-forme avec le logo du groupe gravé sur un plaque métallique. Tommy Church assombrit son masque et a rajouté plus de fils barbelés. Roberto Diablo assombrit lui aussi son masque d'une couleur rougeâtre et affiné les cornes qui ressemblent maintenant plus à celles d'un démon qu'a celles d'un Bouc. Schmotz garde le même style de masque mais formé de plaques métalliques rivetées avec une paire de lunettes de protection rappelant un peu un masque de ski, il garde par ailleurs un style se rapprochant de celui d'un commando militaire. J-Mann laisse de côté son traditionnel maquillage noir et blanc et arbore un masque rappelant un mélange entre un casque de gladiateur et le casque de Magnéto.

On remarque dans ces nouveaux masques que le X-Face, même s'il est toujours présent sur certains masques (notamment celui de Skinny), disparaît peu à peu. Vestimentairement parlant, les costumes élégants sont toujours d'actualité pour Church, Dr.F et Diablo. D'autres ont un look sortant d'un film d'horreur mélangé à un style gothique pour Jeffrey et Waylon en passant par des tenues militaires sombres pour Skinny, J-Mann et Schmotz.

Rivalité avec Slipknot[modifier | modifier le code]

Le grand débat des masques entre Mushroomhead et Slipknot fait couler beaucoup d'encre, même s'il est incontestable que le premier des deux groupes à avoir évolué masqué est Mushroomhead, puisqu'il a été créé deux ans avant Slipknot. En revanche, si les membres de Mushroomhead ont décidé d'évoluer dans l'anonymat lors de la création du groupe, c'était encore une fois pour bien marquer la différence du side-project, et non pas par effet de mode. À la fin des années 1990, la discorde entre les deux groupes éclate, et pendant quelques années ils ne manqueront pas une occasion de définir l'autre comme un groupe sans identité visuelle. Cette discorde a également pour origine la signature de Slipknot chez le label Roadrunner Records en 1997, alors que le label était au départ intéressé par Mushroomhead. Roadrunner Records est ensuite revenu en arrière et c'est Slipknot qui est choisi pour signer le contrat. La grande rivalité entre ces deux groupes a longtemps alimenté des débats brûlants entre leurs fans respectifs.

Toutefois, il ne faut pas perdre de vue qu'il n'est pas forcément utile de polémiquer sur l'identité visuelle des deux groupes, sachant que ni l'un ni l'autre n'a formellement inventé le port du masque. Il est en effet sûr que les deux groupes se sont inspirés de ce qui semble être le premier groupe à avoir évolué masqué (et déguisé) sur la scène metal, Gwar. En revanche, il est vrai que Mushroomhead a été un émulateur pour beaucoup de formations par la suite. À ce propos, la rivalité entre les deux groupes est désormais révolue, comme le confirment plusieurs entretiens avec Waylon et Skinny parus courant 2009. Dans une interview de 2010, Jeffrey Nothing dit qu'il souhaiterait faire une tournée avec Slipknot. Lors d'un interview donnée au Mayhem Festival de 2014, J-Mann dit réfléchir « très sérieusement à une tournée mondiale avec Slipknot et Mudvayne. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Mushroomhead Home Video (1998 - VHS)
  • Volume 1 (2005 - DVD)
  • Volume 2 (2008 - DVD)
  • Volume 3 (2016 - DVD)

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jeffrey « Nothing » Hatrix — chant (depuis 1993)
  • Steve « Skinny » Felton — batterie (depuis 1993)
  • Jason « J Mann » Popson — chant (1993–2004, depuis 2013)
  • Rick « ST1TCH » Thomas — samples (depuis 2001), percussions (depuis 2006)
  • Tommy Church — guitare (depuis 2012)
  • Ryan « Dr. F » Farrell — basse (depuis 2012)
  • Robbie « Roberto Diablo » Godsey — percussions (depuis 2013)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Joe « DJ Virus » Lenkey — platines, samples (1993–1995)
  • Joe « Mr. Murdernickle » Kilcoyne — basse (1993–1995)
  • Richie « Dinner » Moore — guitare (1993–1999)
  • Jessica « Roxy » Haney — danseuse (en concert) (1993–2000)
  • John « JJ Righteous » Sekula — guitare (1993–2001 ; décédé)
  • Tom « Shmotz » Schmitz — clavier (1993–2015)
  • Marko « Bronson » Vukcevich — guitare (2001–2006), samples (1995–2001)
  • Jack « Pig Benis » Kilcoyne — basse (1995–2012)
  • Dave « Gravy » Felton — guitare (1999–2012)
  • Waylon Reavis — chant (2004–2015)
  • Daniel « Lil Dan » Fox — percussions (2006–2012)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dianna Augustine, « Mushroomhead – Hed to Head Tour », Shutter16,‎ (consulté le 3 janvier 2015).
  2. « First show on saturday stated the mushroomhead drummer A EXAMPLE OF A MUSHROOM HEAD IS RICHARD HOPKINS skinny » (consulté en 2008).
  3. « Second Demo by Mushroomhead Called Superbuick » (consulté en 2008)
  4. « M3 woud be the last Ep by mushroomhead » (consulté en 2008).
  5. (en) « Mushroomhead Post Saviour Sorrow E-Card », sur Metal Underground,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  6. (en) « MUSHROOMHEAD Signs To Megaforce Records; Prepares New Album For Summer Release », sur Bravewords,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  7. (en) « MUSHROOMHEAD And DOPE To Team Up For THE MUSIC FOR FREEDOM TOUR », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  8. (en) « Mayhem Fest- Interview with Skinny of Mushroomhead », sur highlandernews.net,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  9. (en) « MUSHROOMHEAD Wins 'Headbanger's Ball' 'Video Of The Year' », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  10. (en) « HATEBREED, LACUNA COIL, MUSHROOMHEAD, SUICIDE SILENCE Featured On 'Saw VI' Soundtrack », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 19 septembre 2016).
  11. (en) « Mushroomhead's Skinny Talks Nothing But the New, New, New! », NataliezWorld,‎ (consulté le 23 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]