Sans un bruit (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sans un bruit.
Sans un bruit
Titre québécois Un coin tranquille
Titre original A Quiet Place
Réalisation John Krasinski
Scénario Scott Beck
John Krasinski
Bryan Woods
Acteurs principaux
Sociétés de production Platinum Dunes
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 90 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sans un bruit ou Un coin tranquille au Québec[1] (A Quiet Place) est un film d'horreur américain coécrit et réalisé par John Krasinski, sorti en 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule en 2020, dans un monde post-apocalyptique : les rares survivants vivent sous la menace de créatures très sensibles aux sons, et doivent ainsi demeurer dans le silence. Une famille du Midwest va devoir apprendre à lutter pour survivre, alors que la mère est sur le point d'accoucher[2].

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

En 2020, pendant plus de trois mois, la plupart de la population humaine et animale de la Terre a été exterminée par des créatures extraterrestres aveugles, arrivés lors d'une pluie de météorites qui a touché la Terre. Les créatures, qui attaquent tout ce qui fait du bruit, ont une audition hypersensible et une peau indestructible et blindée. Parmi les survivants, il y a la famille Abbott, constituée d'Evelyn et Lee, leur fille Regan, atteinte de surdité congénitale, et leurs fils Marcus et Beau. Ils cherchent des vivres, des médicaments et des objets divers dans un magasin abandonné d'une ville déserte. La famille communique en langue des signes. Beau, le plus jeune, âgé de quatre ans, est attiré par un jouet de navette spatiale à piles, mais Lee lui enlève à cause du bruit qu'il pourrait provoquer. En cachette, Regan rend toutefois le jouet à Beau, lequel prend également les piles que son père avait retirées, sans que personne ne le voit. Alors que la famille rentre chez elle à pied et traverse un pont, Beau active le jouet. Lee se précipite pour essayer de sauver son fils mais une créature, attirée par le bruit du jouet, emporte et tue le garçon.

Plus d'un an plus tard, Regan continue à éprouver de la culpabilité à propos de la mort de son frère, tandis qu'Evelyn est enceinte d'un nouvel enfant et entre dans la phase finale de sa grossesse. Lee tente en vain de prendre contact par radio avec le monde extérieur et de réparer l'implant cochléaire de Regan avec des amplificateurs miniatures de balayage pour restaurer son audition. Plus tard, Marcus accompagne Lee vers une rivière proche afin d'apprendre à pêcher. En parallèle, Regan, que son père a refusé d'emmener, part sans prévenir sa mère pour se recueillir vers le mémorial consacré à Beau, près du pont où il est mort. Lee explique à Marcus qu'ils sont à l'abri des créatures en présence de sons plus forts comme une rivière ou une cascade, car ceux-ci masquent leur voix. Marcus révèle ensuite que Regan se reproche la mort de Beau et a besoin que son père lui dise qu'il l'aime toujours. Sur le chemin du retour, le père et son fils croisent un vieil homme debout à côté du cadavre éventré d'une vieille femme. Lee fait signe à l'homme de se taire, mais l'homme hurle et attire une créature. Lee et Marcus ont le temps de courir se réfugier un peu plus loin alors qu'une créature attaque le vieil homme et le tue.

Au même moment, Evelyn, seule à la maison, perd les eaux plus tôt que prévu. En se dirigeant vers leur sous-sol, elle marche sur un clou exposé. La douleur et la surprise sont telles qu'elle laisse échapper un cri et fait tomber accidentellement un cadre en verre, ce qui alerte une créature proche, qui pénètre dans la maison. Evelyn actionne un commutateur qui allume des lumières rouges à l'extérieur comme signal de danger pour les autres et s'efforce de garder le silence malgré les contractions, puis elle parvient à sortir de la cave en attirant la créature ailleurs grâce à un minuteur. Arrivé à la ferme et voyant les lumières, Lee demande à Marcus de déclencher un feu d'artifice comme moyen de diversion, ce qu'il parvient à faire au moment même où sa mère ne peut retenir un cri à cause de l'accouchement imminent. En arrivant à la maison, Lee croit d'abord qu'Evelyn a été tuée lorsqu'il voit le sang dans la baignoire mais il la trouve finalement cachée dans la douche avec son fils nouveau-né. Il les emporte alors rapidement vers un sous-sol insonorisé qu'ils ont aménagé dans la grange en prévision de la naissance. De son côté, Regan retrouve Marcus dans un champ. Juste avant, elle ne se rend pas compte que son implant cochléaire défectueux réagit à la proximité de la créature en émettant un son haute fréquence qui l'effraie et la chasse. Les deux enfants se réfugient ensuite au sommet d'un silo à grains, où ils tente d'alerter leur père avec un feu, qui finit par s'éteindre lorsqu'ils sont à cours de liquide d'allumage.

Lee part à la recherche des autres enfants, en promettant à sa femme qu'il les protégera. Evelyn s'endort alors, mais se réveille bientôt pour découvrir que, à cause des dégâts provoqués par la créature dans la grange, un tuyau cassé a inondé le sous-sol et qu'une créature s'est frayée un chemin dans le refuge. Elle prend son bébé et se cache derrière l'eau qui ruisselle, ce bruit pouvant ainsi camoufler les gazouillis de son enfant. Estimant que Lee ne viendra pas, Regan veut descendre du silo alors que Marcus lui demande de continuer d'attendre. Une porte d’écoutille cède alors soudainement et Marcus tombe dans le silo. Le son de la porte en train de tomber distrait la créature qui était sur le point de découvrir Evelyn et se dirige vers le silo. Regan, qui a sauté pour aider Marcus, s'enfonce à son tour dans le maïs et suffoque presque, mais Marcus la rattrape et tous deux se réfugient sur la porte qui est posée à l'horizontal sur les grains. La créature pénètre dans le silo, mais elle fuit rapidement, à nouveau à cause du son émis par l'implant de Regan. En ouvrant un trou béant dans sa fuite, le monstre permet aux enfants de s'échapper du silo et de retrouver leur père qui arrive sur place au même moment après avoir suivi la créature.

Quand la créature revient dans les parages, Lee demande à ses enfants de se cacher dans une camionnette. Il est ensuite attaqué et blessé. Marcus crie de façon impulsive, attirant la créature vers le véhicule. En raison du son désagréable, Regan éteint son implant cochléaire pour la première fois, ignorant le fait qu'il pourrait chasser la créature. Lee décide alors de se sacrifier : après avoir fait signe à Regan qu'il l'aime et l'a toujours aimé, il hurle pour éloigner la créature de ses enfants. Lee est tué et Marcus desserre le frein à main pour faire descendre le camion en bas d'une colline. De retour à la ferme, ils retrouvent Evelyn — qui a vu la mort de son mari grâce aux caméras de surveillance — et ils se dirigent vers la cave de la maison où les enfants font connaissance avec leur nouveau frère. Regan découvre aussi tout le matériel de son père et prend conscience de tous ses efforts, notamment au sujet de son implant.

Le monstre revient alors vers la ferme et pénètre à nouveau dans la cave retourne. En observant les réactions de la créature envers les écrans brouillés, Regan se rend compte progressivement que certains sons la mettent en difficulté. Elle remet alors son implant sous tension et le place sur un microphone à proximité, amplifiant la rétroaction. Visiblement désorientée, la créature expose la chair de sa tête sous sa carapace blindée, permettant à Evelyn de tirer avec son fusil et de la tuer. La famille regarde un moniteur de vidéosurveillance, montrant deux créatures attirées par la détonation du fusil de chasse qui s'approche de la maison. Forts de leur nouvelles connaissances des faiblesses des créatures, Regan et Evelyn se préparent à riposter, la jeune fille augmentant le volume de l'appareil connecté au microphone.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[6]
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[7]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Les scénaristes Scott Beck et Bryan Woods commencent à écrire le script en [8]. Paramount Pictures achète, en , leur script spéculatif et engage John Krasinski pour le réécrire et réaliser le film[9].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , John Krasinski et sa femme Emily Blunt se voient dans les rôles principaux[9].

John Krasinski, lui-même, engage Millicent Simmonds dans le rôle de Regan Abbott, la fille sourde de Lee et d’Evelyn ; pour plusieurs raisons, il ne voulait pas « une actrice entendante faisant la sourde »[10].

Tournage[modifier | modifier le code]

John Krasinski et l’équipe du tournage débutent les prises de vues en dans l’État de New York, précisément dans le comté de Dutchess, dont le plateau de tournage au village Pawling ainsi que la ville Beacon, et le comté d'Ulster jusqu’en novembre. Ils y embauchent des agriculteurs pour cultiver vingt tonnes de maïs[11].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Sans un bruit

Score cumulé
SiteNote
Metacritic82/100
Rotten Tomatoes95%
Allociné3.7 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries4.0 étoiles sur 5
Le Figaro4.0 étoiles sur 5
Télérama3.0 étoiles sur 5
Le Monde3.0 étoiles sur 5
Cahiers du Cinéma2.0 étoiles sur 5

Sur Rotten Tomatoes, le film a un score de 95 % et une moyenne de 8,110 basée sur un ensemble de 264 critiques[12] et sur Metacritic, le film a une note de 82 sur 100 basée sur 55 critiques[13].

En France, le site Allociné propose une moyenne de 3,7/5 à partir de plusieurs critiques de presse, et une autre à 3,6/5 pour les critiques des spectateurs[14].

La rédaction du Figaro est conquise par le film : « Il n'y a rien à jeter dans ce « family movie » bourré de trouvailles et d'astuces purement cinématographiques. Krasinski met nos nerfs à rude épreuve. »[15] CinéSéries souligne notamment la réussite de John Krasinski pour son premier long-métrage : « Krasinski réussit un très bon film de genre, nous privant de son et jouant sur l'image. Une épreuve difficile pour les nerfs du spectateur ! »[16] En revanche, les Cahiers du Cinéma n'ont pas été convaincus par le film et écrivent que « Sans un bruit finit par devenir un banal Alien campagnard avec des scènes de suspense grossières, une bande-son bêtement bruyante et des monstres à la conception bâclée. »

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
188 024 361 $[3] 17
Drapeau de la France France 647 910 entrées[17],[18] 8
Monde Total hors États-Unis 152 915 000 $[3] 25
Monde Total Monde 340 939 361 $[3] 25

Lors de son premier week-end, le film réalise un excellent démarrage en rapportant 50 203 562 dollars de recettes en Amérique du Nord et effectue le troisième meilleur démarrage de tous les temps pour un film d'horreur derrière Paranormal Activity 3 (52 568 183 dollars) et Ça (123 403 419 dollars)[19],[20]. À la fin de sa première semaine d'exploitation, le film cumule 67 035 885 dollars de recettes au Canada et aux États-Unis[21]. Lors de son second weekend, le film rapporte 32 970 049 dollars et cumule 100 005 934 dollars de recettes[19]. Le film cumule 188 024 361 dollars de recettes en Amérique du Nord en fin d'exploitation et 340 939 361 dollars de recettes mondiales[3]. Le film affiche un taux de rentabilité de 2 066 %[17].

En France, le film s'impose lors des premières séances parisiennes en réalisant 1 006 entrées[22]. Cependant, le film termine sa première semaine à la 2e place du box-office en réalisant 232 862 entrées[23]. La semaine suivante, le film réussit à garder la 2e place du box-office et subit une faible baisse de fréquentation (−7 %) en réalisant 216 813 entrées[24]. À la fin de son exploitation en salles, le film cumule 647 910 entrées[17].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un coin tranquille - Cinoche.com
  2. « Sans un bruit : une bande-annonce silencieuse pour ce survival avec Emily Blunt », sur Allociné, (consulté le 16 novembre 2017)
  3. a b c d et e (en) « A Quiet Place », sur Box Office Mojo (consulté le 15 avril 2018).
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  5. « Sans un Bruit », sur Kinépolis, (consulté le 10 avril 2018).
  6. « Fiche de doublage V.F. du film », sur RS Doublage (consulté le 24 juillet 2018).
  7. « Fiche de doublage V.Q. du film », sur Doublage Québec (consulté le 25 août 2019).
  8. (en) Jonathan Turner, « Q-C filmmakers sell screenplay to Paramount », sur The Dispatch / The Rock Island Argus, (consulté le 22 novembre 2017).
  9. a et b (en) Justin Kroll, « John Krasinski to Write, Direct and Star With Emily Blunt in ‘Quiet’ Thriller », sur Variety, (consulté le 22 novembre 2017).
  10. (en) Matt Fowler, « A Quiet Place: John Krasinski discusses directing silent terror, plus exclusive photo gallery - IGN First », sur IGN, (consulté le 10 avril 2018).
  11. (en) John W. Barry, « Krasinski's 'A Quiet Place' leaves sweeping impact on Dutchess and Ulster », sur Poughkeepsie Journal, (consulté le 22 novembre 2017).
  12. (en) « A Quiet Place (2018) », sur Rotten Tomatoes, (consulté le 22 mai 2018).
  13. (en) « A Quiet Place Reviews », sur Metacritic (consulté le 22 mai 2018).
  14. « Sans un bruit », sur Allociné (consulté le 20 juin 2018).
  15. « Bécassine, Sans un bruit, Le Doudou... Les films à voir ou à éviter cette semaine », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  16. « Sans un bruit (Film, 2018) – La Critique – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  17. a b et c « Sans un bruit », sur JP's Box-Office (consulté le 8 juin 2018)
  18. CBO Box-office
  19. a et b (en) « A Quiet Place (2018) - Weekend Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté le 17 avril 2018).
  20. (en) « Horror - Supernatural Movies at the Box Office », sur Box Office Mojo (consulté le 17 avril 2018).
  21. (en) « A Quiet Place (2018) - Weekly Box Office Results », sur Box Office Mojo (consulté le 17 avril 2018).
  22. Brigitte Baronnet, « Sorties cinéma : Sans un bruit fait trembler les premières séances », sur Allociné, .
  23. « Box-office France : Jurassic World 2 triple la mise, les Avengers entrent dans l'histoire », sur Allociné, .
  24. Gauthier Jurgensen, « Box-office France : Jurassic World déjà en tête depuis 4 semaines », Allociné,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]