Six Underground (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
6 Underground

Réalisation Michael Bay
Scénario Rhett Reese
Paul Wernick
Musique Lorne Balfe
Acteurs principaux
Sociétés de production Skydance Media
Bay Films
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 128 minutes
Sortie 2019

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

6 Underground est un film d'action américain réalisé par Michael Bay et sorti en 2019. Il est diffusé en exclusivité sur la plate-forme Netflix. Il s'agit de l'un des films les plus couteux produits pour la plateforme.

Le film reçoit des critiques plutôt mitigées dans la presse. Si la performance de Ryan Reynolds et les scènes d'action sont plutôt saluées, la mise en scène et la durée du film sont souvent pointées du doigt par les journalistes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un mystérieux milliardaire est à la tête d'une unité d'élite secrète composée de lui-même et de cinq autres personnes ayant toutes simulé leur propre mort. Ces « fantômes » ont pour mission d'éliminer les plus puissants criminels et dictateurs dans le monde.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Coproduction : Marco Valerio Pugini
Production déléguée : Matthew Cohan, Rhett Reese et Paul Wernick
Production associée : Simona De Angelis

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le , un article de Variety annonce les deux futurs projets de Michael Bay[4] : le premier est une adaptation du roman Robopocalypse (initialement prévue par Steven Spielberg)[5], le second est un thriller d'action appelé Six Underground, basé sur un script original de Rhett Reese et Paul Wernick et produit par David Ellison, Dana Goldberg, Don Granger et Michael Bay. En , Netflix annonce avoir fait l'acquisition du projet, en vue de le distribuer sur sa plateforme avec l'intention de développer une nouvelle franchise de films d'action avec Ryan Reynolds dans le rôle principal[6]. Dès lors, le film devient la production la plus chère de la plateforme de streaming, avec un budget annoncé de 150 millions de dollars, dépassant ainsi le record de 90 millions de dollars jusqu'alors détenu par Bright[1].

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Dave Franco, Manuel Garcia-Rulfo, Adria Arjona, Corey Hawkins, Ben Hardy et Lior Raz viennent compléter la distribution[7],[8],[9],[10]. Ils sont ensuite rejoints par Mélanie Laurent.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film débute le à Los Angeles en Californie. Il a également lieu à Rome et Florence en Italie[11]. Le tournage à Florence est prévu en deux phases entre le et le , avec une équipe de 450 personnes[12]. Des scènes de course-poursuite le long de l'Arno ont notamment été tournées depuis des hélicoptères le jeudi , puis dans des rues et des places emblématiques du centre-ville en septembre[13],[14].

Durant la course-poursuite du début, se déroulant dans les rues de Florence, on notera une rapide scène où la voiture drifte sur la Piazza del Campo à Sienne (72km au Sud de Florence).

Le tournage du film s'est achevé en décembre de la même année[15].

Musique[modifier | modifier le code]

La bande originale du film est entièrement signée Lorne Balfe, elle est sortie le .

6 Underground (Music From the Netflix Film)

Bande originale de Lorne Balfe
Sortie 13 décembre 2019
Durée 49:49

Bandes originales par Lorne Balfe

Liste des titres
No Titre Durée
1. Point of Extraction 2:24
2. Ghosts 3:20
3. Welcome to Florence 3:54
4. Lose the Chopper 1:56
5. Haunt the Living 2:06
6. blah blah blah 2:07
7. I Am the Danger 3:17
8. You Can Change the World 2:15
9. Thrones 3:22
10. Memories 1:58
11. Beautiful Sunday 1:17
12. The Past 0:51
13. Shit Ton of Blood 2:35
14. Leave No Man Behind 1:50
15. A Million Battles 4:18
16. Day of the Dead 4:08
17. Sabotage 3:16
18. Live or Die 1:56
19. One, But Not Done 3:08

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Critiques presse
Score cumulé
SiteNote
Metacritic41100[16]
Rotten Tomatoes36%[17]
Allociné2.3 étoiles sur 5[18]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien3.0 étoiles sur 5[19]
Les Inrockuptibles2.0 étoiles sur 5[20]

Le film reçoit des critiques globalement négatives dans la presse américaine. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 36% d'opinions favorables pour 96 critiques et une note moyenne de 4,810. Le consensus suivant résume les critiques compilées par le site : « 6 Underground est bruyant, frénétique et finalement absurde - ce qui est soit une mauvaise nouvelle, soit une recommandation chaleureuse, selon ce que l'on pense des films de Michael Bay[17] ». Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 41100 pour 22 critiques[16].

Le film reçoit des critiques mitigées également de la part de la presse française. Il obtient une moyenne de 2,2/5 sur Allociné qui compile 11 titres de presse[18].

Le Parisien a été bluffé par le film et dit que « Netflix dégaine l'artillerie lourde. Très lourde. »[21]

Les Inrockuptibles n'a pas trop aimé ce film plein de défauts : « Si le contenant est heureux, le contenu l’est un peu moins : parasitée par d’incessants flash-back et sauts géographiques, l’intrigue de 6 Underground se révèle particulièrement confuse alors que son argument un peu désuet lui offrait la possibilité d’une progression en ligne claire »[22]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-GB) « Netflix just announced its biggest movie yet », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) Empire, « Mélanie Laurent Joins Michael Bay's Six Underground », sur Empire (consulté le ).
  3. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  4. Justin Kroll, « Michael Bay Sets ‘6 Underground,’ ‘Robopocalypse’ as Next Two Films (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Allociné, « Michael Bay reprend le Robopocalypse de Spielberg », AlloCiné,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. Mike Fleming Jr, « Netflix, Michael Bay, Ryan Reynolds & Skydance Set Action Franchise ‘Six Underground’ », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Justin Kroll, « Michael Bay’s ‘6 Underground’ Sets Ensemble to Join Ryan Reynolds (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. Mike Fleming Jr, « ‘Bohemian Rhapsody’s Ben Hardy Joins Michael Bay’s ‘6 Underground’ At Netflix », .
  9. « 'Fauda' Star Lior Raz to Co-Star With Ryan Reynolds in Michael Bay's 'Six Underground' (Exclusive) ».
  10. Mike Fleming Jr, « ‘Bohemian Rhapsody’s Ben Hardy Joins Michael Bay’s ‘6 Underground’ At Netflix », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Michael Bay/Ryan Reynolds' 'Six Underground' Starts Filming August 2nd In LA and Rome - GWW », sur thegww.com.
  12. (en-US) « Michael Bay Sets 6 Underground in Florence | Florence Daily News », Florence Daily News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. (en-US) « "Six Underground" Netflix filming in Florence | The Florentine », The Florentine,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. (it) « Proseguono le riprese del film 'Six Underground', cosa cambia per la mobilità », sur Città di Firenze (consulté le ).
  15. (en) « Ryan Reynolds’ Michael Bay Film 6 Underground Wraps Production », sur Variety.com (consulté le ).
  16. a et b (en) « 6 Underground Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le )
  17. a et b (en) « 6 Underground (2019) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le )
  18. a et b « Critiques presse », sur Allociné (consulté le )
  19. « «6 Underground» : Netflix sort l’artillerie lourde », leparisien.fr
  20. « “6 Underground” : a-t-on vraiment envie de voir un film de Michael Bay sur Netflix ? », lesinrocks.com
  21. Par Catherine BalleLe 14 décembre 2019 à 07h33, « «6 Underground» : Netflix sort l’artillerie lourde », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  22. « “6 Underground” : a-t-on vraiment envie de voir un film de Michael Bay sur Netflix ? », sur Les Inrockuptibles (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]