Liste de personnages secondaires de Spirou et Fantasio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page recense les personnages secondaires de Spirou et Fantasio apparaissant dans au moins deux albums (à l'exclusion des histoires en deux parties comme Kodo le tyran-Des haricots partout). Les personnages principaux sont Spirou, Fantasio, Spip, le Comte de Champignac et le Marsupilami. Les personnages les plus récurrents, comme le Maire de Champignac, ou les plus marquants, comme Zorglub, font l'objet d'articles à part.

Le professeur Samovar[modifier | modifier le code]

C'est le savant fou, inventeur du robot Radar. Il apparaît en tant qu'antagoniste dans Radar le robot, et en tant que victime des évènements dans la suite, intitulée Les plans du robot et publiée dans l'album Quatre aventures de Spirou et Fantasio. Il fait également une figuration dans la dernière case de Comme une mouche au plafond, court récit disponible dans l'album Les Chapeaux noirs.

Zantafio[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Zantafio.

Zantafio est le cousin de Fantasio. Il est l'un des principaux méchants de la série. D'abord dépeint comme un simple arriviste sans scrupules, il se révèle ensuite être un malfaiteur extrêmement dangereux.

Le Marsupilami[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Marsupilami.

Apparu dans Spirou et les héritiers, le Marsupilami figure ensuite dans tous les albums réalisés par son créateur Franquin, dont il partage la vedette avec Spirou et Fantasio. Il disparaît de la série après le départ de Franquin. Ce dernier est en effet le propriétaire des droits du personnage, auquel il souhaite être le seul à donner vie. Fournier, successeur de Franquin, n'est autorisé à l'utiliser que dans sa première histoire, Le Faiseur d'or, où le personnage est d'ailleurs dessiné par Franquin. Ce n'est qu'en 2013 que Dupuis récupère les droits du marsupilami, qui fait ensuite sa réapparition à la toute fin de l'album Le Groom de Sniper Alley, puis tient à nouveau un rôle central dans La Colère du Marsupilami.

Seccotine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Seccotine (bande dessinée).

Seccotine est une reporter, rivale mais amie de Fantasio.

Zorglub[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Zorglub.

Zorglub est un savant mégalomane, ancien camarade d'université du Comte de Champignac. D'abord dépeint comme dangereux, Zorglub se révèle ensuite ne pas être un vrai méchant, contrairement à Zantafio : il est davantage animé du désir d'être admiré que de celui de nuire, mais il se montre souvent peu scrupuleux dans ses projets et son inconscience provoque régulièrement des catastrophes.

Les Champignaciens[modifier | modifier le code]

Le Comte de Champignac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Comte de Champignac.

Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas de Champignac est un aristocrate excentrique, inventeur de génie, et mycologue allié fréquent de Spirou et Fantasio. Il est l'un des personnages secondaires les plus récurrents, et peut même être considéré comme l'un des héros de la série.

Le Maire de Champignac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maire de Champignac.

Gustave Labarbe, maire de Champignac (il est généralement désigné par sa seule fonction, son nom étant rarement utilisé par les auteurs) est un personnage prétentieux et suffisant, spécialiste des discours ampoulés. Il est régulièrement confronté dans sa commune à des évènements hors du commun, auxquels il est généralement incapable de faire face.

Célestin Dupilon[modifier | modifier le code]

Célestin Dupilon est un habitant de Champignac-en-Cambrousse, se distinguant par son ivrognerie. Il apparaît pour la première fois dans Le Voyageur du Mésozoïque, où il est représenté coiffé d'un canotier et vêtu avec une certaine élégance démodée. Il est cependant déjà affublé d'un nez rouge d'alcoolique, et se montre sujet à des hallucinations visuelles. Au fil des albums, Dupilon perd son élégance pour apparaître vêtu d'un imperméable fripé et d'un chapeau mou : d'une ivrognerie de plus en plus marquée, il est dépeint la plupart du temps comme saoûl et incapable de percevoir avec lucidité ce qui se passe autour de lui. Dans « Les Petits Formats » de Franquin, Dupilon est décrit comme « le pharmacien »[1] de Champignac (mais dans L'Ombre du Z, le pharmacien est Léon). Dans d'autres albums il est également présenté en tant que vétérinaire à la retraite.

Duplumier[modifier | modifier le code]

Monsieur Duplumier est un fonctionnaire municipal de Champignac-en-Cambrousse. Collaborateur méticuleux du Maire de Champignac, il est son interlocuteur privilégié. Il se montre discret, timide et effacé, et souvent dépassé par les évènements extraordinaires qui secouent la commune. Il est par ailleurs victime d'un gag récurrent dans la série: souhaitant posséder un véhicule, il s'offre régulièrement une mobylette ou une voiture qui sont rapidement détruites ou rendues inopérantes dans des circonstances comiques.

Jérôme[modifier | modifier le code]

Agent de police affecté à Champignac, il est enlevé par Zorglub dans Z comme Zorglub, et transformé en zorglhomme. Il sème la terreur dans la ville dans L'Ombre du Z. Une fois revenu dans son état normal, il reprend ses fonctions de policier. Il réapparaît, bien plus tard, dans Le Rayon noir. Il figure aussi dans la série Une aventure de Spirou et Fantasio par ..., dans l'épisode Le Tombeau des Champignac.

Le Petit Noël[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Petit Noël.

Enfant au caractère doux et mélancolique coiffé la plupart du temps d'un bonnet à pompon, le Petit Noël est un anti-héros sur lequel la planète entière semble s'acharner. Il est d'abord le personnage central à la période des fêtes de récits mettant en scène des personnages un peu fantastiques qui le soutiennent, avant de devenir le compagnon de jeux du Marsupilami puis d'une étrange machine nommée l'Élaoin Sdretu, dont le nom est constitué des premières touches d'un clavier de linotype. Dans la série Spirou et Fantasio, il fait de la figuration par exemple dans Le prisonnier du Bouddha ou Panade à Champignac. Un enfant lui ressemblant beaucoup apparaît dans l'album L'homme qui ne voulait pas mourir, et s'appelle Jonas.

Autres Champignaciens[modifier | modifier le code]

Parmi les habitants récurrents de Champignac, on peut nommer notamment Jules le pompiste du garage "Vroup", qui apparaît dans L'Ombre du Z, dans Le Faiseur d'or ou dans Le Rayon noir, Lucien, le patron du Café de la Place que l'on voit dans Qui arrêtera Cyanure ? ou Le Rayon noir, dont Dupilon est selon lui le meilleur client, ou encore Zénobe le facteur (Le Repaire de la murène, Le Rayon noir, dans la série parallèle Le Tombeau des Champignac), l'insomniaque Désiré Coma (Z comme Zorglub, L'Ombre du Z, Qui arrêtera Cyanure ?) ou le pharmacien Léon (L'Ombre du Z, Qui arrêtera Cyanure ?, Le Rayon noir).

Les pilotes Martin et Roulebille[modifier | modifier le code]

Les deux pilotes favoris des usines Turbot, qui construira plus tard la Turbotraction, voiture emblématique de la série. Martin et Roulebille sont enlevés par Zantafio dans Spirou et les héritiers, et sont les instigateurs de l'histoire dans La Corne de rhinocéros. Roulebille fait également une courte apparition à la fin de Vacances sans histoire et apparait dans quelques cases de Aux sources du Z, qui reprennent la fin de La Corne de rhinocéros.

Les collègues du Comte de Champignac[modifier | modifier le code]

Le Comte de Champignac fait plusieurs fois appels à d'autres savants pour lui prêter main-forte. On compte notamment parmi eux Schwarz et Black (Le Dictateur et le Champignon, Le Voyageur du Mésozoïque) et surtout le Biologiste, dont le nom n'est jamais révélé : ce dernier apparaît dans Le Voyageur du Mésozoïque, La Peur au bout du fil (court récit publié dans l'album Le Voyageur du Mésozoïque), La Voix sans maître et fait une courte apparition dans l'album Le Rayon noir. Il revient dans la série Une aventure de Spirou et Fantasio par… où il apparaît brièvement dans Les Géants pétrifiés, puis joue un rôle important dans Les Marais du temps. Schwarz, Black et le biologiste apparaissent à nouveau dans Le Groom de Sniper Alley.

John Héléna, dit « la Murène »[modifier | modifier le code]

Trafiquant de drogue démasqué par Spirou dans Le Repaire de la murène, il s'évade dans Spirou et les hommes-bulles mais est repris. Dans Virus de Tome et Janry, il devient honnête.

Gaston Lagaffe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gaston Lagaffe (personnage).

Collègue de bureau de Fantasio, Gaston fait des apparitions dans certains albums de Franquin. Il tient un rôle central dans l'histoire Bravo les Brothers (publiée dans l'album Panade à Champignac), qui se déroule davantage dans son univers que dans celui de Spirou. Il est également la source de gags dans les histoires La Foire aux gangsters (présente dans l'album Le Nid des Marsupilamis) et Panade à Champignac (album homonyme), et fait de brèves apparitions dans Le Voyageur du Mésozoïque et Vacances sans histoires (album Le gorille a bonne mine). Gaston partage avec Spirou et Fantasio la vedette de l'album hors-série Les Robinsons du Rail.

La Rédaction du journal Spirou[modifier | modifier le code]

La Rédaction, où travaillent Spirou et surtout Fantasio, est mise en scène de temps à autre dans la série. On y retrouve plusieurs personnages emblématiques de la série Gaston, tels Yves Lebrac, qui apparaît dans les deux récits repris dans l'album Panade à Champignac, ou Léon Prunelle, apparaissant également dans les deux récits cités précédemment, mais dont le célèbre juron est également entendu dans le court récit Le Faussaire, que l'on peut trouver dans l'album La Jeunesse de Spirou. Un hommage lui est également rendu au début de l'album de Lapinot, L'Accélérateur atomique. Prunelle et Lebrac figurent également dans La Colère du Marsupilami.

Le Triangle[modifier | modifier le code]

Le Triangle est une organisation criminelle internationale, présente dans quatre albums de Jean-Claude Fournier. Le cri de ralliement de ses agents est « Longue vie au Triangle ! ». Fournier les fait apparaître dans l'épisode Le Champignon nippon, publié dans l'album Le Faiseur d'or. Spirou et Fantasio affrontent à nouveau l'organisation dans trois autres albums, à commencer par Du glucose pour Noémie (suite et fin du Champignon nippon) et L'Abbaye truquée. Dans ce dernier album, le N°1 du Triangle est un nommé Charles Atan, qui ne réapparaît plus ensuite. Dans Tora Torapa, l'« Hyper N°1 » du Triangle est un certain « Papa Pop », qui se révèle être Zantafio. Ce quatrième album marque apparemment le démantèlement de l'organisation : après avoir tenté de mettre la main sur les installations nucléaires polynésiennes et de ravager le monde avec une invasion de moustiques gorgés de curare, les dirigeants du Triangle doivent fuir piteusement de leur quartier général et se retrouvent sur un canot de sauvetage, en plein Océan Pacifique. Le Triangle n'apparaît plus ensuite dans aucune histoire.

Itoh Kata[modifier | modifier le code]

Personnage créé par Fournier. Mycologue japonais, collègue et ami du comte de Champignac, Itoh Kata est par ailleurs un illusionniste aux dons extraordinaires. Ce sont d'ailleurs ses talents de magicien qui sont ensuite mis en valeur, plutôt que son métier de scientifique. Itoh Kata apparaît dans quatre albums de Fournier, Le Faiseur d'or (épisode Le Champignon nippon), Du glucose pour Noémie, Tora Torapa et L'Ankou. Morvan et Munuera le remettent en scène dans Spirou et Fantasio à Tokyo.

Les collègues d'Itoh Kata[modifier | modifier le code]

Les trois collègues magiciens d'Itoh Kata, le père Capuccino, Al Kazar et Retros Athana, respectivement maîtres de l'hypnose, de la télépathie et de la lévitation, apparaissent dans L'Ankou et sont à nouveau mis en scène dans Spirou et Fantasio à Tokyo.

Ororéa[modifier | modifier le code]

Créée par Fournier, Ororéa est une jeune Polynésienne qui apparaît dans l'album Tora Torapa. Originaire de l'île du même nom, elle aide Spirou et Fantasio à déjouer les plans de Zantafio. Elle accompagne ensuite les héros dans deux autres albums, Le Gri-gri du Niokolo-Koba et L'Ankou, puis fait une brève apparition à la toute fin de l'album Des haricots partout. Fantasio en est quelque peu amoureux. Fournier explique plus tard l'avoir créée pour remplacer Seccotine — qu'il n'aimait pas et considérait comme une « emmerdeuse » — par « un personnage féminin en meilleure adéquation avec [ses] goûts personnels »[2].

Alexander et Kalloway[modifier | modifier le code]

Le « commandant » Alexander et son adjoint Kalloway, deux mercenaires plutôt malchanceux, apparaissent dans les trois albums de Nic et Cauvin, La Ceinture du grand froid, La Boîte noire et Les Faiseurs de silence, dont ils sont les méchants principaux. Ils travaillent pour un chef mystérieux, dont on ne voit jamais le visage. Kalloway est victime à la fin du premier album d'un tir de torpilles malencontreux du sous-marin d'Alexander, mais il est inexplicablement le seul survivant apparent, alors que le reste de l'équipage qui l'accompagnait a été pulvérisé (selon Alexander et son employeur au début de La Boîte noire).

Don Vito « Lucky » Cortizone[modifier | modifier le code]

Parrain de la mafia italienne new-yorkaise, créé par Tome et Janry et affligé d'une malchance chronique qui lui vaut d'être surnommé « Vito la Déveine ». Il apparaît dans Spirou à New York, où il tente d'utiliser Spirou et Fantasio comme « porte-bonheurs » pour pallier le mauvais sort et affronter ses rivaux de la mafia chinoise. Il réapparaît sur une île déserte dans Vito la Déveine, à Champignac dans Le Rayon noir, puis de nouveau à New York dans Luna Fatale où les héros rencontrent sa fille Luna, qui a marqué les esprits en étant la première femme à embrasser Spirou. Yoann et Vehlmann le remettent en scène à la fin de l'histoire Dans les griffes de la Vipère ainsi que dans Le Groom de Sniper Alley.

Aurélien de Champignac et le Snouffelaire[modifier | modifier le code]

Aurélien de Champignac, créé par Tome et Janry, est le neveu et sosie du comte Pacôme de Champignac. Il apparaît dans L'Horloger de la comète et dans Le Réveil du Z. Scientifique de génie comme son oncle, il vient du futur grâce à une machine à remonter le temps de son invention, et entraîne Spirou et Fantasio dans le passé, puis dans l'avenir. À la fin de L'Horloger de la comète intervient également la version contemporaine d'Aurélien, qui est alors un enfant turbulent. Dans les deux albums où il apparaît, Aurélien de Champignac est accompagné de son animal domestique, le Snouffelaire. Cette étrange créature, aux allures de tapir et au nez en forme d'aspirateur, est capable d'ingérer n'importe quoi ; il éjecte ensuite les éléments non comestibles dans des bulles via l'arrière-train.

Nikita Vlalarlev et Volodine[modifier | modifier le code]

Nikita Vlalarlev est un comte russe (dont la famille a acheté un titre de noblesse aux tzars) qui est l'âme damnée de Zantafio dans Spirou à Moscou. Le personnage réapparaît dans L'homme qui ne voulait pas mourir, accompagné d'un autre personnage russe nommé Volodine (qui n'apparaît pas explicitement dans Spirou à Moscou, bien qu'un des gangsters anonymes de Zantafio lui ressemblât physiquement). Cependant cela crée une erreur de continuité puisque Nikita apparaissait noyé dans la Moskova à la fin de Spirou à Moscou.

Miss Flanner[modifier | modifier le code]

Personnage créé par Morvan et Munuera. Scientifique de génie, ancienne condisciple du comte de Champignac et de Zorglub (qui ont tous deux été amoureux d'elle), Miss Flanner est atteinte d'une maladie incurable et utilise ses inventions pour assouvir d'étranges caprices avant de mourir. Elle apparaît dans Paris-sous-Seine et Aux sources du Z.

Poppy Bronco[modifier | modifier le code]

Mercenaire au visage buriné, créé par Yoann et Vehlmann. Il apparaît dans La Face cachée du Z, où il est au service de Zorglub. Projeté dans l'espace à la fin de l'album, il échappe inexplicablement à la mort et réapparaît dans Le Groom de Sniper Alley. Les auteurs brisent volontiers à son sujet le « quatrième mur », en le présentant comme un personnage de bande dessinée, héros de sa propre série, dont la renommée égalerait celle de Spirou et Fantasio : ses apparitions sont accompagnées de multiples notes de bas de page, qui renvoient à des albums imaginaires - aux titres plus ou moins loufoques - censés narrer ses aventures.

Martin l'archéologue[modifier | modifier le code]

Personnage créé par Yoann et Vehlmann dans Les Géants pétrifiés, il réapparaît dans Le Groom de Sniper Alley. Ami du comte de Champignac, le Pr Martin est un archéologue apparemment sérieux et rationnel, qui affecte de mépriser les légendes et le paranormal. En réalité, le quotidien de son métier l'ennuie et il ne rêve que de partir à l'aventure et de découvrir les antiques civilisations auxquelles il prétend ne pas croire.

Autres personnages notables[modifier | modifier le code]

Dans l'album Les voleurs du Marsupilami, de Franquin, Spirou et Fantasio doivent libérer le marsupilami qui a été volé par Zabaglione, un directeur de cirque peu scrupuleux. Zabaglione réapparaît brièvement dans une histoire courte de Fournier, Joyeuses Pâques, papa ! puis, beaucoup plus tard, dans la série Marsupilami (albums Mars le noir, C'est quoi ce cirque!? et Tous en piste). Dans Les voleurs du Marsupilami, le patron du cirque est secondé par son directeur du personnel - un nain hystérique - et par un géant nommé Goliath, qui lui sert d'homme de main. Goliath et le nain reviennent dans une autre histoire de Franquin, La Quick super (album Les Pirates du silence) : Goliath fait une brève apparition dans la foire où il se montre désormais, tandis que le nain se révèle être l'auteur des vols de voiture sur lesquels enquêtaient Spirou et Fantasio.

De nombreux personnages de la période Tome et Janry ont connu une extension de leur rôle dans les séries animées Spirou puis Spirou et Fantasio. On compte parmi eux Basile de Koch, homme d'affaires véreux et principal antagoniste dans Virus, qui est réutilisé plusieurs fois dans la série. Ensuite, le Faussaire (La Jeunesse de Spirou) et Von Schnabbel (Vito la Déveine) sont à diverses occasions les acolytes de Vito Cortizone (le Faussaire est appelé dans la série Raspoutnikoff).

L'androïde Cyanure et son créateur, l'ancien chef de gare champignacien Caténaire (Qui arrêtera Cyanure ?) réapparaissent à plusieurs reprises dans la série animée. Le personnage de Cyanure est également le méchant principal des jeux vidéo Spirou et La panique mécanique. Enfin, Aurélien de Champignac, neveu du comte présent dans deux albums de Tome et Janry, tient un rôle plus important dans la série animée et son compagnon, le Snouffelaire, apparaît aussi dans le jeu vidéo.

Noé (Bravo les Brothers; Joyeuses Pâques, Papa!) réapparaît à plusieurs reprises, comme Zabaglione, dans la série Marsupilami. Tanzafio, oncle de Fantasio et de Zantafio, est cité (son nom n'est cependant pas mentionné) dans Spirou et les Héritiers, où il est censé être mort et où ses deux neveux se disputent son héritage. Dans L'Homme qui ne voulait pas mourir, Tanzafio s'avère être toujours vivant, grâce à une eau de jouvence dont il a découvert le secret.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Franquin, « Les Petits Formats », in Spirou et Fantasio n° 17, Spirou et les Hommes-bulles, p. 36, case A3 : « Avant que je m'installe ici, il y a deux mois, c'était un café... “Chez Léon”... et deux fois par jour, guidé par l'habitude, le pharmacien fait irruption chez moi en demandant à boire !... » (le photographe à Fantasio, à propos de Dupilon)
  2. Interview de Jean-Claude Fournier sur le site Spirouworld.com