Moskova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

la Moskova
(russe : Москва река)
Illustration
La Moskova et le Kremlin de Moscou en 2007.
Carte.
Cours de la Moskova.
Caractéristiques
Longueur 502 km [1]
Bassin 17 600 km2 [1]
Bassin collecteur la Volga
Débit moyen 150 m3/s (Kolomna) [1]
Régime nivo-pluvial
Cours
Source source
· Coordonnées 55° 29′ 27″ N, 35° 24′ 04″ E
Confluence l'Oka
· Coordonnées 55° 04′ 31″ N, 38° 50′ 43″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Russie Russie

Sources : OpenStreetMap

La Moskova (autrefois orthographiée Moskva en français, en russe : Москва река pour Moscou rivière) est une rivière de Russie et un affluent de l'Oka, donc un sous-affluent du fleuve la Volga.

Moskva, Moskova et Moscou sont trois transcriptions d'un même mot russe : Москва (Moskva). Le nom de la ville de Moscou est emprunté à celui de la rivière.

La bataille de la Moskova, que les Russes appellent « bataille de Borodino » (près de Mojaïsk), fait référence à la rivière qui coule non loin du champ de bataille.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte du bassin de la Moskova (Москва)
Rivière Moskova près des murs du Kremlin
La Moskova à Moscou. Octobre 2016.

Elle traverse Moscou. Le cours de la rivière est long de 502 km[1]. Le bassin hydrographique de la Moskova s'étend sur 17 600 km2[1]. La rivière gèle vers novembre-décembre et dégèle vers la fin du mois de mars.

La Moskova arrose aussi les villes de Mojaïsk, Zvenigorod, Joukovski, Bronnitsy, Voskressensk et, à la jonction de la Moskova et de l'Oka, Kolomna.

Affluents[modifier | modifier le code]

Ses principaux affluents sont les rivières :

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le canal de Moscou, reliant la Moskva et la Volga, fut construit au cours du deuxième plan quinquennal soviétique (1932-1937).

On estime que le volume des eaux de la rivière est dû au dégel à raison de 61 %, 12 % provenant des pluies et 27 % étant d'origine souterraine. Depuis la construction du canal de Moscou, le débit de la Moskova comprend une partie des eaux de la Volga supérieure. Auparavant, l'approvisionnement en eau était interrompu lors des sècheresses estivales. D'anciens réservoirs construits en 1785, 1836 et 1878 ne suffisaient plus.

Le débit interrannuel moyen ou module de la Moskova, y compris les eaux prélevées sur la Volga, est de 38 m3/s près de Zvenigorod et de 150 m3/s au niveau de son confluent avec l'Oka[1].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Photos de la Moskova gelée

Webcam en direct sur la rivière Moskova

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (ru) « Москва река », sur Dictionnaire et encyclopédie académique de Russie (consulté le 11 avril 2020)