La Colère du Marsupilami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Colère du Marsupilami
55e album de la série Spirou et Fantasio
Scénario Fabien Vehlmann
Dessin Yoann

Personnages principaux Spirou
Fantasio
Marsupilami

Éditeur Dupuis
Première publication
ISBN 978-2-8001-6367-3
Nb. de pages 48
Albums de la série Spirou et Fantasio

La Colère du Marsupilami est la cent vingt-sixième histoire et le cinquante-cinquième tome de la série Spirou et Fantasio. Il marque le retour du personnage du Marsupilami, dont la dernière apparition dans la série datait de l'épisode Le Faiseur d'or, publié en 1969 dans Spirou et sorti en album en 1970. Il s'agit du premier tome d'une aventure en deux parties.


Synopsis[modifier | modifier le code]

Ayant découvert, à la fin de l'album précédent, une photo qui le mettait en scène avec le Marsupilami, Spirou se rend compte qu'il n'a plus aucun souvenir de cette aventure. Fantasio et lui finissent par découvrir la vérité : c'est Zantafio, le cousin maléfique de Fantasio qui, en utilisant un appareil à zorglonde de Zorglub, les a jadis hypnotisés pour leur voler le Marsupilami, qu'il voulait vendre à un riche collectionneur. Ce faisant, il a effacé de leur mémoire leur ancien compagnon. Spirou et Fantasio parviennent à retrouver Zantafio - qui, depuis L'Homme qui ne voulait pas mourir, se cache toujours pour échapper à la mafia russe - et le forcent à les conduire en Palombie, pour y retrouver le Marsupilami dans la jungle.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

  • Zantafio
  • La rédaction du journal de Spirou : Prunelle et Lebrac, personnages de l'univers de la série Gaston, font plusieurs apparitions, tandis que Gaston apparaît furtivement en arrière plan.
  • M. De Mesmaeker, autre personnage de Gaston, apparaît également dans l'album, au cours d'une scène où il tente vainement de discuter au téléphone de ses contrats avec Fantasio.

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

Le Marsupilami, dont les droits, contrairement à ceux des personnages de Spirou et Fantasio, appartenaient à son créateur André Franquin, avait disparu sans explication lorsque ce dernier avait, en 1969, passé les rênes de la série à Fournier (qui avait été cependant autorisé à l'employer dans sa première histoire). Dupuis ayant racheté en 2013 l'éditeur Marsu Productions et récupéré les droits du personnage, Yoann et Vehlmann remettent en scène le Marsupilami en fournissant une raison à sa disparition.