Émile Bravo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bravo.
Émile Bravo
Description de cette image, également commentée ci-après
Bravo à sa table de travail en 2009.
Naissance (53 ans)
Paris, Île-de-France, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession

Émile Bravo, né le à Paris, est un auteur de bande dessinée et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation critique (années 1990-2000)[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille d'origine espagnole, Émile Bravo s'installe en 1992 à l'Atelier Nawak avec Lewis Trondheim, Christophe Blain, David B., Joann Sfar, et Fabrice Tarrin puis, en 1995, il fait partie des fondateurs de l'Atelier des Vosges avec la plupart des auteurs de l'Atelier Nawak mais également Frédéric Boilet, Marjane Satrapi et Marc Boutavant.

Proche de plusieurs auteurs importants de l'Association, Émile Bravo se démarque des auteurs de la bande dessinée « Alter »[Quoi ?] par un grand respect de la tradition et des canons de la bande dessinée d'aventure pour enfants en reprenant les principes de la ligne claire d'Hergé, genre dont il est un des rares représentants et qu'il contribue à faire revivre.

En 1999, dans Okapi, il démarre en solo Les Épatantes Aventures de Jules. La série est ensuite éditée en albums, et connait un succès confidentiel commercialement, mais est reconnue par la critique. En 2001, le deuxième tome, La Réplique inattendue, est récompensé par le prix René Goscinny.

Il fait une pause dans la série en 2004, après le quatrième album, pour réaliser un livre destiné aux plus petits : Boucle d'or et les sept ours nains, aux éditions Le Seuil Jeunesse. Il revient à Jules en 2006 pour signer un cinquième tome, La Question du Père. À cette occasion, Dargaud réédite la série sous un nouveau format, ciblant plus clairement les plus jeunes. Dans la foulée, Bravo réalise un second ouvrage pour les petits : Ma maman est en Amérique elle a rencontré Buffalo Bill, pour Gallimard Jeunesse. L'ouvrage est là encore très bien reçu, lui valant le convoité « Essentiel » d'Angoulême 2008.

Il continue à réaliser d'autres ouvrages pour les petits : il est ainsi l'illustrateur de la série de romans jeunesse de Ann M. Martin, Le Club des baby-sitters (Gallimard jeunesse).

Mais parallèlement, il s'attelle à un nouveau projet.

Succès commercial (années 2010)[modifier | modifier le code]

En 2009, il rend hommage à un classique de la bande dessinée franco-belge en signant le quatrième tome de la collection Une aventure de Spirou et Fantasio par…. Intitulé Le Journal d'un ingénu, cet album imagine les origines du fameux groom inventé par Rob-Vel soixante-dix ans plus tôt, et connait un large succès critique et commercial. L'auteur reçoit notamment le prix des libraires de bande dessinée et l'« Essentiel » d'Angoulême 2009. Enfin, il est l'invité d'honneur au festival BD à Bastia en 2009, avec une grande exposition monographique.

En 2011, après 5 ans d'absence, il revient à Jules avec un sixième tome. Il conçoit aussi plusieurs one-shots, et participe à différents projets collectifs.

Une nouvelle pause prolongée s'annonce cependant pour le petit Jules. Bravo s'attelle en effet à un projet ambitieux qui l'occupe durant plusieurs années : une suite à son best-seller Le Journal d'un Ingénu, qui plonge cette fois le groom dans la Seconde Guerre Mondiale. Quatre tomes composeront cette longue aventure de 300 pages intitulée Spirou ou l'Espoir Malgré Tout. Le premier album, sous-titré Un Mauvais Départ, sort à la rentrée 2018, après une pré-publication dans le le Journal de Spirou en mai de la même année.

Le calendrier des tomes suivants est le suivant : le tome 2, Un peu plus loin vers l’horreur sortira en 2019, et les tomes 3 et 4 - Un départ vers la fin et Une fin et un nouveau départ sont prévus pour 2020.

Publications[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Varia[modifier | modifier le code]

Ouvrage illustré[modifier | modifier le code]

Ouvrage en collaboration ou collectif[modifier | modifier le code]

  • Le jour des saigneurs (auteur Hubert Ben Kemoun), Nathan, 1999
  • Comix 2000 Récit complet page 204 à 206, Editions L'association, 1999
  • Fever - l'ultime rencontre L'arbitre fait partie intégrante du jeu, récit complet éditeur Tonkan 2002
  • L'appareil, Un livre de recettes en bande dessinée. Page 151 à 159. Les dimanches de René, l'ami de Michel de "La Brunoise" éditeur La Pastèque 2005
  • Les éditeurs de Bande Dessinée - Entretiens avec Thierry Bellefroid. Page 127 et 128. Les aventures de chez Dargaud éditeur, Niffle 2005
  • Vive la politique, Récit complet Une question de ressources humaines! Paru aussi dans le Télérama n ° 2948 du 15 au 21 juillet 2006. éditions Dargaud 2006
  • Terriens - Planches contre le racisme Récit complet page 38, Nous sommes tous égaux! L'équation en N & B éditions Mécanique Générale 2006
  • Cornélius ou l'art de la mouscaille et du pinaillage Page 54. I' s'rend pas compte, Récit complet éditions Cornélius 2007
  • Tous coupables! page 178. Histoire sans parole sur le racisme ordinaire éditions du Faciès - Les Cochons Enragés 2007
  • Québec, un détroit dans le fleuve, ouvrage collectif à l'occasion du 400e anniversaire de la ville de Québec (Canada) Casterman, 2008
  • Les Frères Ben Qutuz à Frustration Land 10 pages muette dans le Ferraille numéro 26.
  • Summer of the 80's, page 3. Le retour de Popaul,  Récit complet éditions Dargaud 2009
  • Bye-Bye Bush, page 21, The wild west low, Récit complet Éditions Dargaud 2009
  • Un cadavre exquis, ouvrage collectif Éditions Spirou (Cadeau aux abonnés 2010)
  • La Maison Close, ouvrage collectif Éditions Delcourt 2010
  • Tu mourras moins bête* - Quoi de neuf Docteur Moustache? Tome 2 - Scénario et dessin Marion Montaigne - Interventions de 21 auteurs. Participation d’Émile Bravo à la page 107 Comment le corps traque les virus. Éditions Ankama 2012
  • La leçon de pêche, de Heinrich Böll, P'tit Glénat, 2012
  • Participation à Comicscope de David Rault, l'Apocalypse, 2013
  • La Galerie des illustres, ouvrage collectif Page 84 et 85 Éditions Dupuis 2013
  • La Pastèque 15 ans d'édition - Intervention à la page 111 - Dessin inédit pour la réimpression d'Ivoire - Éditions La Pastèque 2013
  • Mon Lapin - Septembre 2013 mensuel n°1 - Scénario, dessin et couleurs: Collectif - Intervention aux pages: 1, 7, 10, 18 et 24 Sous forme de Strip: Les aventures d’Émile et un pote à Angoulême. Éditions L'association
  • On nous a coupé les ailes, de Fred Bernard et Emile Bravo, Albin Michel Jeunesse, 2014
  • Mon Lapin - Janvier 2014 mensuel n°4 - Scénario, dessin et couleurs: Collectif - Intervention à la page 10 - Popiyou, histoire sur une page. Éditions L'association
  • La Parenthèse - (40 ans d'histoires) Octobre 2014: Collectif de 40 auteurs - Intervention "année 2008" - Une page crayonnée de la suite du journal d'un ingénu. Éditions Les impressions Nouvelles 2014
  • Tout sur tout, de Bruno Muscat, Rémi Chaurand, Matthieu Rocher, illustrations Muzo et Emile Bravo - Bayard jeunesse, 2015

Ouvrage personnel[modifier | modifier le code]

  • C'était la Guerre mondiale, éd. Bréal jeunesse, 2003
  • Boucle d'or et les sept ours nains, éd. Seuil jeunesse, 2004 (Coll.La Bande des Petits)
  • La faim des sept ours nains, éd. Seuil jeunesse, 2005 (Coll. La Bande des Petits)
  • Sissi la marmotte et son doudou, Albin Michel Jeunesse, 2007
  • La belle aux ours nains, éd. Seuil jeunesse, 2009 (Coll. La Bande des Petits)
  • Mais qui veut la peau des ours nains, éd Seuil Jeunesse, 2012 (Coll. La Bande des Petits)
  • Les contes palpitants des 7 ours Nains, Seuil jeunesse, 2013 (Coll. La Bande des Petits). Réunit : Boucle d'or et les sept ours nains, La Faim des sept ours nains, La Belle aux ours nains.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :