Panade à Champignac (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Panade à Champignac (album)
19e album de la série Spirou et Fantasio
Scénario Franquin, Peyo, Gos
Dessin Franquin
Assistant Jidéhem
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Spirou
Fantasio
Spip

Éditeur Dupuis
Première publication 1969
ISBN 2-8001-0021-4
Nb. de pages 60

Prépublication Spirou
Albums de la série Spirou et Fantasio

Panade à Champignac est un album de bande dessinée, le dix neuvième de la série Les aventures de Spirou et Fantasio. Il contient deux aventures : Panade à Champignac et Bravo les Brothers. C'est le dernier album de cette série à être dessiné et scénarisé par Franquin.

On ressent dans le scénario de Panade à Champignac la dépression nerveuse que traversait Franquin à l'époque, notamment par un aspect nihiliste du récit et par une tendance de l'auteur à tourner en ridicule ses personnages[1].

Différentes allusions sont d'ailleurs faites dans les deux histoires de ce volume à la dépression du dessinateur, au travers du personnage de Fantasio. Dans "Panade à Champignac", Spirou vient chercher son camarade sur son lieu de travail où le surmenage (notamment causé par les fantaisies de Gaston Lagaffe) a eu raison de sa santé. Ils décident de partir alors pour Champignac afin de se ressourcer. Mais c'est dans la deuxième histoire, "Bravo les Brothers", que les sous entendus sont les plus éloquents. Tout d'abord la majeure partie de l'intrigue prend place au coeur de la rédaction où travaillent Spirou et Fantasio. Et cette dernière bouillonne dans l'urgence et le stress de la prochaine parution, que l'on peut facilement comparer au rythme de publication des éditions Dupuis (ce dernier est d'ailleurs souvent évoqué et fait même un caméo dans la première histoire sans que son visage soit montré). Spirou se retrouve même au téléphone avec Peyo et Jidéhem. Enfin, lassé des extravagances de Gaston et ses trois singes savants, Fantasio avale des anti-dépresseurs en déclarant qu'ils ont été laissé par Franquin avant son départ.

Panade à Champignac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Panade à Champignac.
Spirou et Fantasio laissent la luxueuse Turbotraction et roulent pour la 1re fois dans cet épisode en Honda S800 Cabriolet.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fantasio est surmené : Gaston lui rend la vie impossible à la rédaction. Pour le détendre, Spirou l'emmène à Champignac pour voir le Comte. Sur place, ils sont stupéfaits de découvrir Zorglub se comportant comme un bébé. En effet, l'accident survenu plus tôt (cf. L'Ombre du Z) l'a fait retomber en enfance. Cependant, le Comte ne désespère pas de ramener son cerveau à la vie. Un peu plus tard, Zorglub est enlevé. Spirou et Fantasio se lancent à la poursuite du ravisseur et découvrent qu'il s'agit d'un ancien zorglhomme nostalgique. Ne s'étant pas rendu compte de l'état de son ancien maître, il l'a laissé jouer avec son émetteur de zorglonde, et Zorglub l'a paralysé. Lui-même frappé par la Zorglonde, Zorglub retrouve ensuite son état normal sous l'effet du choc.

Publications[modifier | modifier le code]

Publié pour la première fois dans le journal de Spirou du no 1539 au no 1556.

Bravo les Brothers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bravo les Brothers.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La rédaction est sous pression, comme souvent. Gaston, pour fêter l'anniversaire de Fantasio, a l'idée saugrenue d'acheter trois chimpanzés de cirque connaissant de nombreux tours. S'ensuit une vraie pagaille dans la rédaction. Fantasio avale des calmants un peu puissants, mais Spirou rencontre un homme se souciant de l'état des singes, qui se révèle après enquête être leur ancien dresseur, Noé, au chômage et dans une mauvaise situation. Ému, Spirou parvient à convaincre Gaston qu'il faut lui rendre les singes. Peu de temps après, Noé vient les remercier et leur annonce qu'il a décroché un contrat en or grâce aux singes.

Publications[modifier | modifier le code]

Publié pour la première fois dans le journal de Spirou du no 1435 au no 1455.

Personnages[modifier | modifier le code]

Les Brothers en chair et en os.

Traductions[modifier | modifier le code]

Bravo les Brothers

  • Vietnamien : Nhung Chu Khi Vui Tinh, édité par Sach Mang Non, 1989

Notes[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (novembre 2009).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Notes et références[modifier | modifier le code]