Kaamelott : Premier Volet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kaamelott : Premier Volet
à compléter
Logo du film.

Réalisation Alexandre Astier
Scénario Alexandre Astier
Musique Alexandre Astier
Acteurs principaux
Sociétés de production Regular Production
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie d'aventure
Heroic fantasy
Durée 120 minutes
Sortie 2021

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kaamelott : Premier Volet est un film français écrit et réalisé par Alexandre Astier, sorti en 2021. Inscrit dans la continuité de la série télévisée Kaamelott, diffusée entre 2005 et 2009, le film doit constituer le premier volet d'une trilogie.

Alors que la série s'achevait sur l'exil de l'ancien roi Arthur, le film narre son retour dix ans après dans son royaume de Logres, désormais dirigé d'une main de fer par son ennemi Lancelot du Lac.

Alexandre Astier envisage la conclusion de l'histoire de sa série en une trilogie cinématographique dès la diffusion dans les années 2000. Les annonces du premier film se succèdent au cours de la décennie suivante, jusqu'à l'aboutissement du projet en 2019. Comme pour la série, Astier écrit le scénario, réalise, interprète, produit et met en musique son film. Ajoutant à l'attente, la pandémie de Covid-19 repousse à nouveau la sortie en salles à plusieurs reprises.

Finalement sorti en , douze ans après la fin de la série, Kaamelott : Premier Volet est un succès commercial avec plus de deux millions et demi d'entrées en France, dans une période pourtant difficile pour les salles de cinéma, devenant pour plusieurs mois le meilleur box-office depuis le début de la pandémie. Il s'agit du cinquième succès de l'année 2021 en France, et du premier film français de l'année. Le film connaît également une sortie dans l'espace, à bord de la Station spatiale internationale commandée par Thomas Pesquet. Un spectateur français bat un record du monde en allant voir le film 204 fois en deux mois, soit le deuxieme plus grand nombre de séances pour un même film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Continuité avec la série[modifier | modifier le code]

À la fin du Livre VI de Kaamelott, le roi Arthur, désabusé et affaibli, renonce au trône, rend Excalibur au rocher et confie le pouvoir à son ancien compagnon et rival Lancelot du Lac. Sous l'influence de l'étrange Méléagant, Lancelot incendie la Table Ronde et se met à traquer les anciens chevaliers et autres alliés d'Arthur. Avec l'aide du bandit Venec, Arthur s'exile secrètement jusqu'à son ancienne patrie, Rome, pour échapper à la folie de Lancelot et recouvrer la santé.

Dix ans plus tard, le royaume de Logres souffre toujours sous le joug de Lancelot, qui fait régner la terreur avec l'appui de mercenaires saxons. La résistance tente de s'organiser, tandis qu'Arthur Pendragon, que beaucoup croient mort, fait son retour.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

En 484 après J.-C., le chasseur de primes Alzagar aborde un navire en mer Rouge en quête d'un bijou de grande valeur possédé par l'équipage.

Pendant ce temps, à Kaamelott, l'état-major constitué de Loth, de Dagonet, du Père Blaise et du Jurisconsulte reçoit les mercenaires saxons menés par Horsa et Wulfstan. Ceux-ci sont chargés de retrouver les chevaliers de la Table Ronde et d'appliquer la politique autoritaire de Lancelot, mais les caisses du royaume sont vides et Horsa demande que lui soit cédée l'île de Thanet. Lancelot accepte et provoque alors la colère des Dieux, offensés que la terre sacrée de Logres soit ainsi divisée. Un vent obscur traverse le royaume et arrive jusqu'à Alzagar qui a une intuition et décide de fouiller la cale du navire où il trouve et capture Venec, comprenant qu'il peut le mener jusqu'à Arthur, étant donné que c'est lui-même qui avait exfiltré l'ex-roi hors de Bretagne vers Rome.

Venec mène Alzagar au port contrebandier de Leukè Komè, jusqu'à Quarto, un marchand d'esclaves Nabatéen à qui il avait vendu Arthur pour lui permettre de quitter Rome. Le marchand feint de ne plus se souvenir et les congédie, mais se met aussitôt en route avec ses deux acolytes afin de mettre la main sur Arthur lui-même. Traversant le désert, ils arrivent au wadi où Arthur avait été vendu. Alors que le propriétaire de la tannerie et des esclaves, Damian le Sassanide, est réticent à céder son protégé, celui-ci neutralise Quarto et ses hommes. Il tente de s'enfuir, mais est assommé par Alzagar qui le capture.

En Carmélide, Fraganan rend visite à son frère Léodagan. Depuis que son royaume est démilitarisé, celui qui était surnommé "le Sanguinaire" passe ses journées à jardiner avec Calogrenant et Maclou, s'attirant les reproches de Dame Séli et de l'enchanteur Elias de Kelliwic'h qui voudraient résister. Grâce à l'hydromancie, Fraganan leur annonce qu'Arthur est en chemin et espère qu'il sera à même d'organiser la Résistance.

À la frontière aquitaine, Alzagar et ses prisonniers se font contrôler. Venec a alors l'idée d'insulter la Duchesse d'Aquitaine pour provoquer le péager qui décide de tous les envoyer devant le Duc afin d'être sanctionnés. Ravi du retour d'Arthur, le Duc décide de payer Alzagar pour libérer son prisonnier et explique à Arthur que le peuple souffre et espère son retour. Cependant, Arthur ne souhaite pas revenir au pouvoir et demande à être guidé vers l'Est pour s'enfuir.

À Kaamelott, Lancelot et Mevanwi, désormais mariés, se disputent. Celle-ci lui reproche de ne pas arriver à lui faire un héritier à cause de son obsession pour Guenièvre qui a disparu, le faisant passer pour un faible. Elle lui fait remarquer avec sarcasme que la situation est la même que celle qu'a vécu Kaamelott lors du règne d'Arthur avec Guenièvre. Lancelot se rend alors aux ruines de la Tour du château du Roi Ban, son père, où il retient prisonnières Guenièvre et sa suivante Nessa. Guenièvre lui demande de la laisser partir, mais il refuse et s'énerve, car un prétendant a fait passer un mot doux à Guenièvre en le dissimulant dans un gâteau.

Près de Kaamelott, le tavernier traverse les ruines de son établissement avant de se glisser dans une trappe. Il se retrouve dans des galeries souterraines creusées par les Semi-Croustillants menés par Perceval, Karadoc et Kadoc qui mènent une résistance totalement souterraine. Le projet a cependant du mal à aboutir car, malgré les demandes de Merlin, qu'ils ont accepté comme enchanteur, aucune cartographie des souterrains n'est réalisée.

Le Duc d'Aquitaine et Arthur traversent les régions désolées et vide d'hommes du Logres continental. Le pays entier est dans cet état à cause des raids saxons et des taxes. Le Duc en profite pour expliquer que Lancelot exécute des enfants et qu'il sait que ce dernier n'a pas pris le pouvoir par la force, mais que c'est bien Arthur qui le lui a confié. À la nuit tombée, Arthur se rend compte grâce aux étoiles que le Duc ne l'a pas mené vers l'Est, mais vers le Nord et qu'ils se trouvent près de Gaunes.

30 ans plus tôt, Arthur, alors stationné en Maurétanie césarienne avec sa légion, suit un entrainement militaire strict sous la direction de ses instructeurs qui expliquent notamment aux jeunes recrues que « la guerre, c'est de la musique ». L’entrainement est interrompu par l'arrivée de Furadja, une noble locale (probablement Massyle ou Numide) et de sa jeune protégée Shedda, dont le jeune Arthur tombe instantanément amoureux.

À son réveil, Arthur se rend compte que le Duc a disparu, mais il aperçoit une clairière dans laquelle une table ronde de fortune a été construite par Bohort, Lionel et Gauvain qui tentent de résister à leur façon et qui ont recruté des volontaires, dont certains très jeunes, pour les aider. Agacé, mais touché, Arthur prend le temps de discuter avec ces nouvelles recrues que sont Girflet, Lucan « Chevalier Seiche », Bedever et Rostan de Provence. Ils sont interrompus par l'arrivée du jeune Trévor, mais celui-ci a été suivi par des Saxons qui les attaquent aussitôt. Bohort et Arthur sont capturés.

Au même moment, Wulfstan explique à l'état-major que les paysans bretons Belt, Roparzh et Guethenoc (remarié à la suite de la mort de sa femme dont il accuse Lancelot) ont résisté lors de la collecte des taxes et que le reste du monde paysan se révolte lentement contre le nouveau roi. Au dehors, Galessin et Ferghus sonnent l'alerte, car des engins de siège approchent du château. La situation se détend lorsqu'ils constatent qu'il s'agit du Roi burgonde qui mène l'assaut : ses troupes sont incapables de suivre les ordres et de s'organiser et, comme d'habitude, l'assaut est un lamentable échec.

Sous la Bretagne, au quartier général des Semi-croustillants, Mehgan et Mehben annoncent à leur père Karadoc et à leur "tonton" Perceval que de jeunes aventuriers et résistants, Iagu, Gareth et Petrok, sont venus les rencontrer et les attendent à la surface. Petrok y demande la main de Mehben et les trois aventuriers annoncent vouloir renverser Lancelot, rétablir la table ronde et honorer la mémoire d'Arthur. Leur négligence a cependant mené les Saxons jusqu'à Perceval et Karadoc et tous sont arrêtés.

En Carmélide, l'alerte est donnée, car les Burgondes sont aux portes du château avec leur arsenal. La désorganisation recommence sous les yeux des habitants. Nullement impressionné, Léodagan va à la rencontre de l'armée et contemple avec émotion et nostalgie les machines de guerre. Intrigué par son approche singulière, le roi burgonde demande à Léodagan ce qu'il souhaite.

Dans les geôles de Kaamelott, Arthur agonise dans une cage. Perceval, stupéfait, le découvre et prévient tous les autres prisonniers qui retrouvent, ou découvrent, l'ancien roi. Des bruits sourds se font alors entendre et un trou apparait dans le sol. Merlin en sort et annonce fièrement que, sans Perceval et Karadoc, il a enfin pu cartographier les galeries souterraines et arriver jusqu'ici.

Pendant ce temps, l'état-major célèbre la capture d'Arthur et pense à l'exécuter pour éviter une révolte, mais Lancelot est incapable de prendre une décision.

Les prisonniers s'apprêtent à s'échapper, mais Mevanwi descend aux geôles pour tenter de récupérer ses deux filles qui refusent de la suivre. Iagu en profite pour subtiliser au garde la clé de la cage d'Arthur tandis que Gareth se révèle être le fils de Loth et qu'il peut lancer un sort dont il a honte à cause de sa filiation (il est donc le frère ou le demi-frère de Gauvain). Tout le monde s'enfuit par les galeries, en découvrant avec stupeur que Hervé de Rinel s'est échappé en même temps. Arthur se fait alors attaquer par Kolaig, qui tente de l'étrangler, car il convoite Guenièvre et veut en faire sa quête afin d'être adoubé. Une fois maitrisé, il révèle qu'il était dans les geôles, car il sait où est détenue Guenièvre : c'est lui qui lui avait fait passer les mots doux par l'entremise du pâtissier de Kaamelott.

Les scènes de la tour de Ban, forteresse en ruines de Lancelot, sont tournées au château de Bressieux.

Arthur, Perceval, Karadoc et Kolaig se rendent à la Tour de Ban et mettent en fuite les gardes. Alors que Kolaig entreprend d'escalader la tour en se servant des plantes grimpantes le long de sa façade pour rendre son geste plus chevaleresque, les autres montent par l'escalier et délivrent une Guenièvre perturbée par le retour d'Arthur, bien qu'elle n'ait jamais douté du fait qu'il soit bien en vie. En difficulté, Kolaig tombe lamentablement de la tour et renonce à sa quête.

Arthur, Guenièvre, Perceval et Karadoc se rendent ensuite au rocher sacré et découvrent que le lieu est devenu une foire où se mêlent marchands, conteurs, pythies et prophétesses. Alors qu'ils approchent du rocher, La Dame du Lac, toujours bannie, saute sur Arthur et l'exhorte à retirer Excalibur du rocher. Le lieu est cependant protégé par Urgan, l'Homme Goujon, et ses hommes ainsi que par un certain Lamorak, qui se révèle être le frère de Perceval. Les deux hommes se défient alors à un jeu du Pays de Galles, le « Robobrole », dont l'enjeu est l'accès au rocher pour Arthur. Après une partie (dont les règles sont incompréhensibles pour Arthur et ses acolytes) et un magistral "robobrole" exécuté involontairement par Guenièvre, Perceval et son équipe gagnent.

30 ans plus tôt, le jeune Arthur passe un moment intime avec Shedda et voit une trace de coup sur son épaule. Il comprend qu'elle est battue par Furadja.

Arthur retire alors Excalibur du rocher sans difficulté et tous s'agenouillent. Cependant, l'épée arrête de flamboyer au bout de quelques secondes, sous le regard paniqué de la Dame du Lac et la déception des spectateurs.

En Carmélide, les Burgondes sont maintenant les invités de Léodagan qui célèbre le retour de sa fille, d'Arthur et des autres chevaliers. Léodagan explique qu'il essaie de former ses invités à utiliser leur arsenal depuis leur arrivée, sans succès. Fraganan émet toutefois la crainte de l'arrivée des Saxons, qui signerait l'arrêt de mort de tout le monde. Arthur surprend Guenièvre en train de s'éclipser et la rejoint. Elle lui explique qu'elle a oublié la couronne de fleurs qu'Arthur portait à leur mariage, un bien auquel elle tient particulièrement, car il est censé assurer sécurité à son mari. Celui-ci, touché par les propos de Guenièvre, décide de l'accompagner et ils retournent à la tour de Ban durant la nuit. Alors qu'Arthur récupère sa cape avant de partir dans la nuit froide, Maclou lui fait remarquer que les Burgondes sont de piètres balistaires et combattants, mais d'excellents musiciens. Cela inspire une idée à Arthur.

30 ans plus tôt, le jeune Arthur vient retrouver Shedda dans sa demeure, mais la retrouve enfermée, battue et blessée par Furadja. Celle-ci chasse alors violemment Arthur qui doit se réfugier dans un puits.

Alors que Guenièvre arrive dans son ancienne cellule et récupère la couronne de fleurs, Arthur entreprend d'escalader la tour en utilisant les plantes grimpantes, comme avait fait Kolaig sans succès. Mais Arthur, meilleur grimpeur, parvient jusqu'à la fenêtre puis se dirige délicatement vers Guenièvre qu'il embrasse.

Une nouvelle attaque burgonde vise Kaamelott : l'état-major de Lancelot ne s'en préoccupe pas plus que d'habitude, considérant que cela ne représente pas de danger. À l'écart, Arthur observe la scène avec Mehgan et Gareth qui utilise son épée pour refléter la lumière et envoyer un signal à l'armée burgonde. Elias, Léodagan, Séli et Fraganan relaient le message et le Roi burgonde ordonne à ses troupes de jouer des tambours. Les troupes burgondes, en suivant le rythme de la musique, arrivent à désenchevêtrer harmonieusement leur arsenal qui est maintenant totalement opérationnel. Sous terre, les Semi-Croustillants et Guenièvre font s'ébouler le souterrain situé sous le château qui se fragilise alors. Les engins de siège burgondes entrent en action et atteignent Kaamelott qui subit de sérieux dégâts.

À l'intérieur, l'état-major paniqué demande à Lancelot d'ouvrir le passage secret qui permet de rejoindre l'extérieur. Celui-ci s'exécute, mais Arthur surgit alors du passage. Il ordonne à l'état-major de quitter le Royaume et de ne jamais y remettre les pieds, sous peine de pendaison. Lancelot provoque Arthur en se moquant de sa menace vis-à-vis de ses conseillers puis l'interroge sur Excalibur qui a perdu ses pouvoirs. Alors qu'Arthur porte la main à la garde, un nuage se forme au dessus du château, un vent sombre traverse la pièce et de l'épée surgit un éclair. En la sortant de son fourreau, il découvre qu'elle ne flamboie plus, mais est maintenant parcourue d'une fumée noire et émet des éclairs. Les Dieux réclament vengeance. Alors que la destruction du château se poursuit les deux hommes s'affrontent. Arthur prend rapidement le dessus et lève son épée au-dessus de son ancien ami.

30 ans plus tôt, la légion du jeune Arthur s'apprête à retourner à Rome, mais au moment de prendre la mer, il part en courant vers la caserne. Il observe Shedda, endormie et blessée, à travers une fenêtre, puis attire Furadja à l'extérieur pour la tuer d'un coup de pilum avant de regagner son embarcation.

Alors qu'il est à sa merci, Arthur décide d'épargner Lancelot qui quitte le château en riant et en traitant son adversaire d'incapable. Arthur se couche alors sur la table de la salle du trône et attend d'être enseveli par la destruction de son château. Mehgan et Gareth surgissent du passage secret, inquiets de ne pas avoir vu Arthur ressortir. Celui-ci sort de sa léthargie et ressort avec eux, contemplant la destruction de Kaamelott au loin.

Plus tard, Arthur et Perceval se rendent sur l'île de Thanet pour faire le point avec Horsa. Celui-ci déclare vouloir rester sous l'autorité de Kaamelott en échange d'une place à la table ronde et de la participation à la quête du Graal. Arthur, dans un premier temps surpris, accepte pour conserver l'unité du Royaume sacré de Logres.

Libéré du joug de Lancelot, le Royaume reprend vie. Léodagan, Calogrenant et Elias brûlent symboliquement leur potager au château de Carohaise. Les Semi-Croustillants s'organisent et commencent à reconstruire la taverne. À Gaunes, Bohort remet une dague ornée d'une seiche à Lucan. Petrok et Mehben se marient, alors que Gareth utilise son sort de foudre pour mettre fin à une sempiternelle dispute entre Belt, Roparzh et Guethenoc. Lancelot retourne à la Tour, de laquelle surgit la gigantesque silhouette fantomatique du Roi Ban. Arthur et Guenièvre, l'un contre l'autre, contemplent le lointain.

Dans une forêt, une silhouette encapuchonnée de noir rampe sur le sol puis attrape une poignée de neige qu'elle mange avant de rouler sur le dos ; Méléagant, « La Réponse », est de retour.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Dès 2006, alors que les studios du pôle Pixel de Villeurbanne sont agrandis pour y tourner la série Kaamelott, le producteur Jean-Yves Robin annonce que la série devrait s'étendre sur 700 épisodes, continuer avec un épisode spécial en première partie de soirée, et s'achever sur trois longs-métrages au cinéma[13],[14]. Les adaptations espagnole et italienne de la série, alors en projet, devaient être également être tournées au pôle Pixel et aboutir sur une trilogie[13], mais elles sont par la suite annulées.

Après la diffusion du dernier épisode du livre VI de la série sur M6 en 2009, Alexandre Astier confirme que la suite de la série et le dénouement de la fin ouverte se feront en une trilogie au cinéma. Il espère alors que le tournage du premier film débutera début 2013. Alexandre Astier ne prévoit pas de Livre VII dans la continuité des précédentes saisons et aucune date n’est arrêtée, la série étant bloquée depuis le mois de par un conflit juridique entre ayants droit[15]. En , l'acteur Bruno Solo, également producteur associé à la société de production CALT, révélera lors d'une interview que ce conflit entre ayants droit oppose Alexandre Astier à CALT et son président Jean-Yves Robin[16]. Alexandre Astier annonce le sur France Inter que le conflit est terminé, qu'il a obtenu les droits et a recommencé à écrire, confirmant ainsi son projet de long-métrage[17]. Le de la même année, il annonce dans La Nouvelle Édition de Canal+ que le tournage devrait débuter durant l'été 2016[18].

Le , le site Fréquence ESJ annonce que le tournage pourrait commencer début [19].

Le , Alexandre Astier confirme que l'écriture du premier volet de la trilogie Kaamelott au cinéma est terminée, que le tournage va commencer et qu'il tiendra toujours le rôle du Roi Arthur[20]. Il confirme également la présence d'Audrey Fleurot (la dame du Lac) au casting. Le , le comédien et humoriste François Rollin (le roi Loth d'Orcanie) avait également confirmé dans l'émission Est-ce qu'on en Parle ? faire partie de la distribution des longs-métrages[21].

Le , Serge Papagalli (Guethenoc dans la série) affirme à son tour dans le journal de France 3 Alpes, sa présence dans le futur film et déclare par la même occasion que le tournage de celui-ci débutera « fin printemps, début été 2018 » et qu'il aura lieu en Rhône-Alpes[22].

Le , Alexandre Astier confirme, au micro d'Antoine de Caunes sur France Inter, que le film, d'une durée de deux heures, est écrit, mais qu'il est toujours à la recherche de financements pour mener à bien ce projet[23].

Le , Alexandre Astier annonce le début du tournage du premier volet qui devrait sortir en 2020[24],[25], confirmant ainsi ce qu'il avait annoncé au micro d'Antoine de Caunes un an auparavant[26]. Le , il annonce une sortie pour la date du sur son compte Twitter[27].

Le , Christian Clavier annonce qu'il reprend son rôle du jurisconsulte dans le film d'Alexandre Astier[28].

Le , Alexandre Astier dévoile le teaser[25] du premier volet du film Kaamelott révélant au passage une partie du casting (Sting, Antoine de Caunes, Alain Chabat, Christian Clavier, Guillaume Gallienne, François Morel, Clovis Cornillac, Jean-Charles Simon[29]).

Le , Jean-Charles Simon, déjà apparu dans David et Madame Hansen, confirme sa présence dans le film après son apparition dans le teaser[9].

Le film poursuit le principe d'inviter des comédiens connus ou autres personnalités dans la distribution, avec notamment la présence de Guillaume Gallienne, Clovis Cornillac et Sting.

La société de production et de distribution SND, propriété du groupe M6, finance le film à hauteur de 2,6 millions d’euros[30]. Alexandre Astier touche 1,1 million d'euros au total pour les différents postes qu'il occupe sur le film — 242 000 pour la réalisation, 527 000 pour le scénario et 350 000 pour son adaptation — et y investit 780 000 euros à travers sa société Regular Production[30].

Tournage et post-production[modifier | modifier le code]

L'écriture du scénario est achevée en , avec une quatrième et dernière version, peu avant le début du tournage[31].

Le tournage se déroule principalement dans la région française Auvergne-Rhône-Alpes[32], ainsi que dans le sultanat d'Oman, sur la péninsule arabique. Des prises de vue ont lieu du jusqu'au au château de Murol, dans le Puy-de-Dôme, servant de décor au château de Léodagan de Carmélide[33],[32]. L'équipe retourne ensuite au pied du mont Mézenc près du village des Estables, en Haute-Loire, pour retrouver le site enneigé où Excalibur est plantée dans le rocher, employé pour les Livres V et VI[32],[34]. Les vestiges du château de Bressieux, en Isère, sont utilisés pour les scènes de la forteresse en ruines du roi Ban[32]. Les intérieurs du palais du duc d'Aquitaine sont filmés au château des Adhémar à Montélimar, dans la Drôme[32]. Les scènes de l'artillerie burgonde et de l'ancienne taverne sont tournées à La Jasserie, sur le massif du Pilat, dans la Loire[32]. Entre mars et avril, l'équipe revient également aux studios du pôle Pixel de Villeurbanne, où avait été tournée la série[35]. Le tournage s'est étalé sur quarante-deux jours[30].

Un premier montage de h 26 est établi, mais il s'avère « indigeste et prêt[e] à confusion » selon Alexandre Astier[31]. Il le raccourcit successivement à h 14 puis h 7, pour aboutir finalement à un film de deux heures[31].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Kaamelott : Premier Volet
Bande originale du film
Description de l'image Kaamelott Premier Volet Logo.png.
Bande originale de Alexandre Astier
Film Kaamelott : Premier Volet
Sortie
Enregistré septembre 2020
Auditorium Maurice-Ravel, Lyon
Durée 55:20
Genre musique de film
Compositeur Alexandre Astier
Label Deutsche Grammophon

Albums de Alexandre Astier

À l'instar de celle de la série télévisée, la musique du film est composée par Alexandre Astier[36]. L'arrivée au cinéma de son univers lui permet d'écrire des thèmes plus épiques et spectaculaires, inspirés des compositions de John Williams pour Star Wars ou d'Howard Shore pour Le Seigneur des anneaux[36],[37]. Astier reprend notamment à John Williams l'utilisation et la variation de motifs[37]. Le film s'ouvre sur la traditionnelle sonnerie de cor qui commençait chaque épisode de la série[36]. Le cymbalum, utilisé pour le personnage de Furadja[36], évoque la bande originale de La Folie des grandeurs[38].

« Je pense que la musique ne déconne pas. Même si le film est une comédie, ce n'est pas la musique qui déconne. Ni les costumes ou les décors. Je pense pas qu'on puisse être rigolo avec les éléments qui entourent [les personnages]. La seule chose fragile et rigolote d'une comédie, pour moi, ce sont les acteurs et les personnages. Pour marquer cette fragilité du personnage de comédie, le reste doit être très solide, très fort. Avec le film, avec des moyens qu'on n’a jamais eus pour raconter Kaamelott, on a envoyé un peu du bois pour justement placer ces personnages dans une situation épique et de heroic fantasy appuyée pour qu’ils aient à faire à des événements trop forts pour eux. »

— Alexandre Astier, 2020[36].

La musique du film est enregistrée en quelques jours avec l'Orchestre national de Lyon à l'auditorium Maurice-Ravel, sous la direction du chef allemand Frank Strobel[36], habitué à travailler pour le cinéma[37]. Les sessions orchestrales étaient prévues pour mars 2020, mais le premier confinement causé par la pandémie de Covid-19 les repoussent au mois d'août[37], après des essais en laboratoire pour déterminer la distance de sécurité à établir entre les musiciens[31]. Alors qu'une musique de film s'enregistre couramment une fois le montage achevé, Alexandre Astier décide de finaliser le montage selon la musique : à l'exception de certaines scènes, Frank Strobel dirige donc son orchestre sans suivre des images déjà montées, en ne se fondant que sur les explications du réalisateur-scénariste et quelques épreuves de tournage[37].

La parution de l'album de la bande originale était prévue pour coïncider avec la sortie du film en . Malgré l'annulation de la sortie en salles, l'album paraît chez Deutsche Grammophon le en éditions collector[36], disponible en vinyle 33 tours, en CD, ainsi que sur les différentes plateformes numériques[39],[40],[41]. Pour préserver le futur spectateur, les morceaux ne sont pas forcément dans l'ordre et les titres suffisamment énigmatiques afin de ne pas dévoiler l'intrigue[36]. Cinq jours avant la sortie du film, le 16 juillet 2021, paraît un 45 tours en édition limitée de deux titres tirés de la bande originale, Marche Aquitaine et Arthur à la Tour[42].

Deux journées sont consacrées à Alexandre Astier compositeur sur France Musique, le à l'occasion de la sortie de l'album chez Deutsche Grammophon, et le 21 juillet 2021 pour la sortie du film en salle[43].

Accueil[modifier | modifier le code]

Promotion et sortie[modifier | modifier le code]

Début 2019, avant le tournage, la date de sortie annoncée est le [44]. Le , Alexandre Astier annonce sur son compte Twitter que la sortie est avancée de deux mois, pour le , et dévoile à l'occasion de premières images dans une pré-bande-annonce. Le teaser est également mis en ligne sur divers sites spécialisés[45]. En 48 heures, il est visionné plus de 8 millions de fois[46].

Dans leur communication, Astier et le distributeur SND utilisent également un titre abrégé : « KV1 »[47],[36],[48].

Le , la SND annonce que la sortie du film est repoussée au à la suite de la fermeture des salles de cinéma du fait de la pandémie de Covid-19[49],[50].

Le , toujours en raison de la crise sanitaire, SND annonce de nouveau un report de la sortie du film, sans donner de nouvelle date[51].

Le , SND annonce une nouvelle date : le [52].

Le , la première bande-annonce est mise en ligne[53] suivie, quelques jours après, de la publication de l'affiche officielle du film.

Alors que l'astronaute Thomas Pesquet, pour sa mission Alpha, embarque en avec lui dans la Station spatiale internationale l'intégrale de la série, une pétition est lancée pour que le film lui soit envoyé avant qu'il ne sorte au cinéma, ce qui ferait de Kaamelott : Premier volet le premier film à connaître une avant-première dans l'espace[54]. Alexandre Astier était en réalité déjà en contact avec lui avec l'idée en tête[54]. La NASA approuve le transfert du film jusqu'à la Station, en résolution réduite, sous-titré en anglais pour les coéquipiers étrangers, et Thomas Pesquet le visionne le [55].

Box-office[modifier | modifier le code]

Avec 60 000 places de cinéma vendues en vingt-quatre heures pour l'avant-première, le film réalise un record de préventes pour un film français[56] et 206 000 billets sont vendus pour les avant-premières du 20 juillet 2021[57].

Le film réalise un très bon démarrage avec 423 922 entrées pour son premier jour en France[58]. C'est le meilleur score pour un film français depuis 2018[58]. Le , SND la société de distribution du film annonce 1 015 247 entrées vendues[59]. Le , il devient le film le plus vu de l'année avec 1 904 876 entrées[60]. Il franchit ensuite la barre des 2 millions d'entrées le [61]. Avec deux millions et demi d'entrées, le film s'établit ensuite comme le plus gros succès en France depuis le début de la pandémie, dépassant le record jusque-là détenu par Tenet de Christopher Nolan depuis [62].

Box-office des premières semaines d'exploitation du film, semaine par semaine, en France
Sources : « KV1 — Chiffres France » sur JP's Box-Office et « KV1 — Box-office » sur CBO Box Office, d'après le CNC.
Semaine Rang Entrées Cumul Salles no 1 du box-office hebdo.
1 au 1er 1 015 247 1 015 247 entrées 807 Kaamelott : Premier Volet
2 au 1er 517 930 1 533 177 entrées 807 Kaamelott : Premier Volet
3 au 2e 371 699 1 904 876 entrées 846 OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire
4 au 3e 216 982 2 121 858 entrées 863 La Pat' Patrouille : Le Film
5 au 5e 181 782 2 303 640 entrées 793 BAC Nord
6 au 5e 130 395 2 434 035 entrées 677 BAC Nord
7 au 7e 77 625 2 511 660 entrées 600 Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux
8 au 11e 52 838 2 564 498 entrées 439 Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux
9 au 14e 33 565 2 598 063 entrées 318 Dune
10 au 16e 22 419 2 620 482 entrées 236 Dune
11 au 20e 14 520 2 635 002 entrées 172 Dune

Au Québec, le film se classe au premier rang des nouveautés présentées en salle du au . Avec un total de 188 241 $, le film signe le meilleur démarrage pour un film français depuis [63].

Record du monde[modifier | modifier le code]

Arnaud Klein, un spectateur de Reims, se lance dès la sortie du film dans une tentative de record du monde, pour atteindre le plus grand nombre de visionnages d'un même film au cinéma et faire entrer Kaamelott dans le Livre Guinness des records[64]. En près de deux mois, en commençant par quatre séances par jour, il dépasse son objectif initial de 200 séances[64]. Il bat ainsi le record officiel d'un spectateur américain de 191 visionnages du film Avengers: Endgame et d'un autre qui avait vu 103 fois Avengers: Infinity War[65]. Alexandre Astier assiste à l'une des dernières séances[66]. Le détenteur du précédent record ayant en réalité vu 202 fois Avengers: Endgame sans pouvoir totalement homologuer son record[64], Arnaud Klein considère le nouveau record du monde établi le , une fois sa 203e séance de Kaamelott : Premier Volet accomplie[67],[68]. Le Livre Guinness des records valide finalement le record de 204 séances le mois suivant[69].

Postérité et suite[modifier | modifier le code]

Lors de la promotion du film, Alexandre Astier confie n'avoir écrit que les grandes lignes des deuxième et troisième volets, mais que le deuxième film « n'aura pas à attendre aussi longtemps que le premier »[31]. Il compte également toujours raconter, sans préciser le support, l'époque entre le Livre VI et le Premier Volet, une période intitulée Kaamelott Résistance, pour expliquer « tout ce qui s'est passé en l'absence d'Arthur : comment chacun a choisi son camp, collaborer, résister, ou se planquer. Pourquoi Lancelot a fini par décider d’enfermer Guenièvre, comment a-t-il pactisé avec les Saxons… »[31].

En , Alexandre Astier évoque un tournage au printemps 2023 pour le deuxième volet, qui serait séparé en deux parties de deux heures chacune, aux sorties distantes de quelques mois[70].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Kaamelott - Premier volet (2019) », sur unifrance.org (consulté le ).
  2. a et b « Le film Kaamelott : premier volet sortira au Canada le 23 juillet », sur Radio-Canada.ca, (consulté le ).
  3. a et b « Kaamelott - Premier volet », sur ascot-elite.ch (consulté le ).
  4. « Alexandre Astier dévoile un teaser du film, et annonce une sortie en juillet », sur ouest-france.fr, .
  5. « Classification du film Kaamelott : Premier Volet », sur cnc.fr, (consulté le )
  6. « Kaamelott : premier volet », sur rcq.gouv.qc.ca (consulté le ).
  7. (de) « Films de cinéma - Recherche - filmrating.ch », sur filmrating.ch (consulté le ).
  8. « Carlo Brandt - Artmedia », sur artmedia.fr (consulté le )
  9. a et b Michel Pralong, « Cinéma Surprise: Jean-Charles Simon est dans le film «Kaamelott» », sur lematin.ch, (consulté le )
  10. Frédéric Foubert et François Grelet, « Le réveil de Kaamelott : Le roi Astier passe à table », Première,‎ , p. 28-39 (ISSN 0399-3698)
  11. « Yazan Al-Mashni - Syl'Act », sur Syl'Act (consulté le )
  12. « Casting du film Kaamelott - Premier Volet », sur Allociné (consulté le )
  13. a et b Sophie Landrin, « Le tournage de Kaamelott sera le Graal des studios de Villeurbanne », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le ).
  14. Thomas Destouches, « Le Royaume de Kaamelott s'étend », sur Allociné, (consulté le ).
  15. « Kaamelott au cinéma : Alexandre Astier n’a pas abandonné, mais ce n'est pas gagné », sur Première, (consulté le )
  16. « Bruno Solo : « Avec Alexandre Astier, on n'est pas des amis » », sur tvmag.lefigaro.fr,
  17. « Kaamelott : Alexandre Astier confirme le retour de la série… au cinéma », sur tvmag.lefigaro.fr,
  18. « Le gai savoir d'Alexandre Astier - La Nouvelle Édition du 10/12 », sur Canalplus.fr (consulté le )
  19. Baptiste Denis, « François Rollin : « Le tournage du film Kaamelott devrait commencer en janvier » », sur frequenceesj.com, (consulté le )
  20. « Le Gros Journal - Avec Alexandre Astier et Fatoumata Kébé », sur canalplus.fr,
  21. « Est-ce qu'on en Parle ? #7 - La scène comique : François Rollin » », sur youtube.fr,
  22. « "Astérix", "Kaamelott", "Pourquoi ? Parce que" : l'agenda bien chargé du grenoblois Serge Papagalli », France 3 infos,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. Gaudéric Grauby-Vermeil, « Kaamelott : à quand la sortie du film tant attendu ? », sur franceinter.fr, (consulté le )
  24. Alexandre Astier, « Voilà où le tournage commence dans quelques jours. Kaamelott - Premier Volet #KaamelottPremierVolet #Cinéma #2020 #Alexa65 « Bientôt, Arthur sera de nouveau un héros… » pic.twitter.com/KLwpyS4qKp », sur @sgtpembry, (consulté le )
  25. a et b « Tweet du compte officiel d'Alexandre Astier », sur twitter.com/aastieroff, (consulté le ).
  26. « Alexandre Astier annonce le début du tournage du film Kaamelott », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  27. « Tweet du compte officiel d'Alexandre Astier », sur twitter.com/AAstierOff,
  28. « Kaamelott le film : Christian Clavier reprendra son rôle de jurisconsulte face à Alexandre Astier », sur Allociné (consulté le )
  29. Distribution sur IMDb.
  30. a b et c Frédéric Sergeur, « Kaamelott : ce qu'a déjà touché son réalisateur Alexandre Astier », sur www.capital.fr, Capital, .
  31. a b c d e et f Philippe Guedj, « Alexandre Astier : « Kaamelott 2 se fera plus vite que le premier », Le Point, .
  32. a b c d e et f Robin Charbonnier, « Isère, Drôme, Ardèche… ces lieux que vous pouvez reconnaître dans le film Kaamelott », sur ledauphine.com, Le Dauphiné libéré, .
  33. Éric Le Bihan, « Tournage dans le plus grand secret du film Kaamelott au château de Murol dans le Puy-de-Dôme », sur France Bleu, .
  34. Frédéric Sauron, « Kaamelott : trois jours de tournage prévus en mars au pied du Mézenc », sur leprogres.fr, Le Progrès, .
  35. R.B., « Kaamelott a été tourné au Pôle Pixel à Villeurbanne », sur leprogres.fr, Le Progrès, .
  36. a b c d e f g h et i Jérôme Lachasse, « Alexandre Astier dévoile les secrets de la bande-originale de Kaamelott : Premier Volet », sur bfmtv.com, .
  37. a b c d et e « Frank Strobel : « Alexandre Astier a une compréhension totale de la musique », sur cnc.fr, CNC, .
  38. [vidéo] La série Kaamelott au cinéma : l’humour c’est du sérieux - 28 Minutes - ARTE sur YouTube, , 28 minutes, Arte.
  39. (en) Alexandre Astier – Kaamelott : Premier Volet sur Discogs, vinyle et CD, 27 novembre 2020.
  40. (en) Alexandre Astier – Kaamelott : Premier Volet sur Discogs, coffret vinyle, CD et making-of, 27 novembre 2020.
  41. (en) Alexandre Astier – Kaamelott : Premier Volet sur Discogs, CD, 27 novembre 2020.
  42. (en) Alexandre Astier – Kaamelott Premier Volet: Marche Aquitaine / Arthur A La Tour sur Discogs, 16 juillet 2021.
  43. « Alexandre Astier », sur francemusique.fr
  44. « Alexandre Astier sur Twitter », sur twitter.com/AAstierOff, (consulté le ).
  45. «Kaamelott : Perceval, Karadoc, Merlin… qui revient dans le film d'Alexandre Astier ?», Allociné, 23 janvier 2020
  46. Jérôme Lachasse, « Le premier teaser de Kaamelott Premier Volet bat des records », sur people.bfmtv.com, (consulté le )
  47. Alexandre Astier, « Bien Merci pour votre enthousiasme indéfectible… », sur twitter.com/aastieroff, (consulté le ).
  48. Anne Demoulin, « « Kaamelott » a enfin une nouvelle date de sortie en salles », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  49. « La sortie du film Kaamelott reportée au 25 novembre 2020 », sur nextinpact.com, (consulté le )
  50. « Kaamelott : sortie repoussée pour le film d'Alexandre Astier », sur allocine.fr, (consulté le )
  51. « La sortie du premier film « Kaamelott » d’Alexandre Astier est reportée », sur nouvelobs.com, (consulté le )
  52. Magali Rangin, « "Kaamelott" a enfin une nouvelle date de sortie en salles », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  53. 20 Minutes Cinéma, « « Kaamelott – Premier volet »: synopsis et bande-annonce », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  54. a et b Jérôme Lachasse, « "Kaamelott Premier volet": Thomas Pesquet pourra voir le film en avant-première dans l'espace », sur bfmtv.com, (consulté le )
  55. Delphine de Freitas, « Grand fan de Kaamelott, Thomas Pesquet a pu découvrir le film dans l’espace », sur www.lci.fr, LCI, .
  56. Jérôme Lachasse, « "Kaamelott - Premier Volet -" bat un record de fréquentation quinze jours avant sa sortie », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  57. « Avant sa sortie au ciné, le film Kaamelott fait le plein lors des avant-premières », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  58. a et b Anna Bloom, « Box-office : “Kaamelott” pourrait être le plus gros succès du cinéma français depuis 7 ans », sur lesinrocks.com (consulté le )
  59. « PLUS D'UN MILLION de spectateurs pour #KaamelottPremierVolet cette semaine ! », sur Twitter (consulté le ).
  60. « Box Office France / #TousAuCinémaDèsLe19Mai », sur twitter.com, .
  61. « Vous êtes déjà 2 millions de spectateurs à avoir vu #KaamelottPremierVolet ! », sur twitter.com, .
  62. Maximilien Pierrette, « Box-office France : Kaamelott plus gros succès depuis le début de la pandémie », sur Allociné, .
  63. « Kaamelott – Premier volet a conquis le public québécois en fin de semaine – L'initiative », sur linitiative.ca (consulté le ).
  64. a b et c « Kaamelott. 13 kilos de perdu, plus aucune vie sociale mais record battu pour celui qui aura visionné le film 203 fois », sur www.francelive.fr, .
  65. « Insolite : un Américain regarde 191 fois le film Avengers : Endgame au cinéma et décroche le record de visionnage », Sud Ouest, .
  66. Corentin Palanchini, « Kaamelott : après 200 séances, Arnaud Klein a enfin vu le film en compagnie d'Alexandre Astier », sur Allociné, .
  67. Anna Huot, « À Reims, Arnaud Klein bat le record du monde du visionnage d'un seul film, en regardant 203 fois Kaamelott », sur www.francebleu.fr, France Bleu Champagne-Ardenne, .
  68. Adrien Siberrol, « Arnaud Klein a regardé Kaamelott 203 fois au cinéma et bat le record du monde de visionnages d'un film », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, .
  69. Ève Kaufmann, « Le film Kaamelott - Premier volet entre au Guinness Book des records grâce à un fan », sur www.vanityfair.fr, Vanity Fair, .
  70. Brigitte Baronnet et Corentin Palanchini, « Kaamelott 2 : enfin une date de tournage pour les suites signées Alexandre Astier ! », sur Allociné, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]