Jean-Charles Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Charles Simon
Jean-Charles Simon by Erling Mandelmann.jpg
Fonction
Conseiller national suisse
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Jean-Charles Simon, né le à Genève, est un humoriste, écrivain et acteur vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Charles Simon fait des études de pharmacie dans sa ville natale avant de choisir de devenir comédien et metteur en scène à Lausanne et Genève. Il fait ses débuts d'animateur à la télévision suisse romande en 1976, puis une année plus tard à la radio suisse romande où il devient producteur et chef du programme de la Première. Il décide dans les années 1990 de se lancer dans le monde de la politique et est élu Conseiller national PDC. Jean-Charles Simon siège à Berne de 1995 à 1999.

En 1995, il écrit un roman Coup de vieux (éditions de l'Aire). À la fin de son mandat politique, Jean-Charles Simon redevient animateur radio.

À la retraite depuis le , Jean-Charles Simon s'occupe de ses deux enfants et poursuit sa carrière théâtrale. Il s'implique encore politiquement à l'échelle locale en tant que conseiller général à Domdidier (législature 2012-2016).

Émissions radio (sélectif)[modifier | modifier le code]

Émission TV (sélectif)[modifier | modifier le code]

Série TV[modifier | modifier le code]

  • 1977 Les années d'illusions

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre (sélectif)[modifier | modifier le code]

En 2004, il met en scène « Amitié et partage » avec Patrick Lapp puis, en 2007 "Radioscopie de la Clarinette", toujours avec Patrick Lapp, Pierre-André Taillard (clarinette) et Edoardo Torbianelli (piano).

Toujours en 2007 et toujours avec Patrick Lapp, il met en scène "La Chauve-Souris", comme spectacle de fin d'année de l'Opéra de Lausanne[1]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Coup de vieux, Éditions de l'Aire, 1995.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Opéra de Lausanne, « La Chauve-souris » (consulté le 2 janvier 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]