Auditorium Maurice-Ravel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Salle Ravel.
Auditorium Maurice-Ravel
Description de cette image, également commentée ci-après

La scène et l'orgue de l'Auditorium Maurice-Ravel.

Type Salle de concert
Lieu Lyon
Coordonnées 45° 45′ 42″ nord, 4° 51′ 10″ est
Architecte(s) Charles Delfante et Henri Pottier
Inauguration
Capacité 2 120
Direction Leonard Slatkin
Site web http://www.auditorium-lyon.com/

Résidence

Orchestre national de Lyon

L'Auditorium Maurice-Ravel est une salle de spectacles et de concerts, située dans le quartier de la Part-Dieu dans le 3e arrondissement de Lyon. C'est la salle de résidence de l'Orchestre national de Lyon.

Situation[modifier | modifier le code]

L'auditorium se situe sur la place Charles-de-Gaulle, à l'angle sud-est formé des rues Garibaldi et de Bonnel. À côté de lui s'élèvent la tour Part-Dieu et le centre commercial.

Historique[modifier | modifier le code]

L'orchestre national de Lyon, créé en 1903, ne disposait pas de salle symphonique et devait jouer salle Rameau. Robert Proton de la Chapelle, musicologue et adjoint aux Beaux-Arts du maire Louis Pradel, souhaitait la construction d'un nouvel équipement. La décision est prise par une délibération du conseil municipal le et, après trois années de travaux, le bâtiment est inauguré le .

À la suite de nombreuses critiques concernant son acoustique, l'auditorium a été rénové entre 1993 et 2002, afin notamment d'atténuer l'écho et d'augmenter la durée de la réverbération.

Nom[modifier | modifier le code]

L'édifice porte le nom du compositeur Maurice Ravel, maître de l'orchestration, dont le centenaire de la naissance avait lieu précisément en 1975.

Architecture[modifier | modifier le code]

Concepteurs[modifier | modifier le code]

Ses architectes sont Charles Delfante, concepteur du quartier de la Part-Dieu, et Henri Pottier, assistés de l'acousticien Confury.

Structure[modifier | modifier le code]

Construit en béton précontraint à l'instar de nombreux bâtiments environnants, l'auditorium se veut résolument moderne, en forme de coquille Saint-Jacques. La maîtrise d'ouvrage ayant évolué au cours du chantier, le bâtiment présente un certain éclectisme.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Volume global 30 000 m3
Béton 40 000 tonnes
Acier 830 tonnes
Surface de la toiture 6 000 m2
Capacité 2 120 places

L'aménagement interne[modifier | modifier le code]

Au rez-de-chaussée, l'atrium accueille boutiques et expositions. La salle, dotée d'une scène d'environ 400 m2, est située au premier étage du bâtiment. Elle peut accueillir 2 120 personnes.

L'orgue[modifier | modifier le code]

L'Auditorium Maurice-Ravel accueille l'ancien orgue du palais du Trocadéro, construit par le facteur Aristide Cavaillé-Coll pour l'Exposition universelle de 1878 à Paris, reconstruit au palais de Chaillot en 1939 par Victor Gonzalez et son fils Fernand, puis installé à Lyon par Georges Danion en 1977. Cet instrument, qui était le seul grand orgue de salle de concert en France jusqu'aux inaugurations en 2016 des orgues de l'auditorium de Radio France et de la nouvelle salle de la Philharmonie de Paris, compte 82 jeux sur 121 rangs et 6 508 tuyaux.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Le site est desservi par :

Bicyclettes[modifier | modifier le code]

La plus proche station Vélo'v est située boulevard Eugène-Deruelle.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Louis Jacquemin, Lyon, palais et édifices publics, Les éditions de La Taillanderie, 1987 (ISBN 2-87629-003-0)
  • « Auditorium Maurice-Ravel : 40 ans d'audace et 40 000 tonnes de béton », Le Progrès, 30 janvier 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]