Jean-Claude Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Claude Michel
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Bernard Georges Paul Louis Michel
Surnom Jean-Claude Michel
Naissance
Paris 10e, (Seine, France)
Nationalité Française
Décès (à 74 ans)
Paris 14e, (Île-de-France, France)
Profession Acteur
Directeur artistique
Films notables Patrouille de choc
Cargaison blanche
Normandie-Niémen
Le Comte de Monte-Cristo

Bernard Georges Paul Louis Michel[1] dit Jean-Claude Michel, né le à Paris 10e (Seine) et mort le à Paris 14e (Île-de-France), est un acteur et directeur artistique français.

Très actif dans le doublage, il était la voix française régulière de Sean Connery, Clint Eastwood, Robert Mitchum, Rock Hudson, Charlton Heston, Gregory Peck, James Garner, Vittorio Gassmann et ainsi que l'une des voix récurrentes de Richard Burton, Tony Curtis, Leslie Nielsen, Rod Taylor, Fess Parker, George Gaynes, Marcello Mastroianni, et Dean Martin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée et doublage[modifier | modifier le code]

Marié à la comédienne Paule Emanuele, Jean-Claude Michel est l'un des comédiens de doublage les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle, de par le nombre de films et la notoriété des acteurs doublés. Excellent dans les compositions dramatiques comme comiques, déployant une maîtrise parfaite de la technique et de la caractérisation du doublage[non neutre], il a prêté notamment sa voix à Sean Connery dans presque tous ses plus grands films hors James Bond[2] et de Clint Eastwood dans la plupart de ses films dont la saga des Inspecteur Harry, mais aussi à Robert Mitchum, Tony Curtis, Charlton Heston (Ben Hur), Leslie Nielsen, Rock Hudson, etc.

Il rencontrera personnellement l'acteur Sean Connery en 1974.

Anecdote cinématographique[modifier | modifier le code]

L'excellence de jeu de Jean-Claude Michel poussera Charlton Heston à lui écrire une lettre élogieuse pour son travail sur le doublage de Ben-Hur (1959). Voici un extrait de sa traduction : « Je regrette profondément de ne pas mieux m'exprimer en français car j'aurais souhaité vous remercier dans votre propre langue pour l'éloquence que vous employez à ma place dans la version doublée de Ben Hur que j'ai vue à Paris. Je me suis toujours opposé au principe du doublage des films, bien que reconnaissant la nécessité économique de cette pratique pour leur distribution à grande échelle. Cependant ce qu'il m'a été donné d'entendre au Gaumont-Palace était supérieur aux doublages habituels et je me sens obligé de reconsidérer mon point de vue sur le sujet. […] Un acteur est naturellement très sensible de voir son travail réinterprété par un autre acteur, et presque impossible à satisfaire. Ce que j'ai écouté l'autre soir était supérieur aux doublages habituels, et certainement le meilleur travail dans le domaine que j'ai eu l'occasion d'entendre. Cela a dû être un travail d'une incroyable difficulté de rendre avec une telle précision l'interprétation et l'ambiance émotionnelle que j'ai créées en anglais. […] Si les Français aiment ce que j'ai fait dans ce film, c'est vous que je dois remercier. Je vous en exprime toute ma reconnaissance. Très sincèrement. Charlton Heston »[3].

Résumé de carrière[modifier | modifier le code]

Comédien au théâtre[modifier | modifier le code]

Acteur dans des films[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Note : Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Jean-Claude Michel a assuré le redoublage ou le doublage tardif.

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Direction artistique au cinéma[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Insee, « Acte de décès de Bernard Georges Paul Louis Michel », sur MatchID
  2. Doublés par Jean-Pierre Duclos, à l'exception de Jamais plus jamais (1983), [le seul opus des aventures de l'agent 007 considéré hors catégorie par les puristes où là, le doublage fut effectué par Jean-Claude Michel]. Ce fut ensuite Bernard Dhéran qui doubla l'acteur écossais.
  3. Le cinéma et la musique en haute définition.
  4. Doublé seulement en 1987.
  5. Doublé seulement dans les années 80.
  6. 2e doublage.
  7. a et b Doublé seulement en 1968.
  8. Second doublage vers 1970.
  9. a et b Doublé seulement en 1976.
  10. Doublé seulement en 1973.
  11. Doublé seulement en 1985.
  12. Doublage en alternance avec Igor De Savitch et Jean-Pierre Duclos.
  13. [http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=3293_predator+2 « Predator 2 Films - AlloDoublage.com, le site r�f�rence du doublage fran�ais. »], sur allodoublage.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]