Jane Powell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Powell.
Jane Powell
Description de l'image Jane Powell 1948.jpg.
Nom de naissance Suzanne Lorraine Burce
Naissance (89 ans)
Portland, Oregon, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice, chanteuse
Films notables Mariage royal
Les Sept Femmes de Barbe-Rousse

Jane Powell est une chanteuse et actrice américaine, née Suzanne Lorraine Burce à Portland (Oregon) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après s'être fait connaître comme chanteuse dans sa ville natale, Portland, Jane Powell à 14 ans, encore adolescente, signe un premier contrat de sept ans à la Metro-Goldwyn-Mayer, et débute dans le film Song of the Open Road de S. Sylvan Simon (1944). Le studio apprécie particulièrement ses talents de chanteuse, danseuse et actrice, alors qu'elle n'a jamais suivi de cours d'art dramatique.

Après ce premier film, elle tourne Délicieusement dangereuse (Delightfully Dangerous, 1945) d'Arthur Lubin qui selon elle fut « le pire film, qu'elle a jamais fait ». Pendant le tournage de son troisième film, Féerie à Mexico (Holiday in Mexico, 1946), Jane Powell s'est liée d'amitié avec l'acteur et réalisateur britannique Roddy McDowall.

Powell commence donc ses débuts a 17 ans avec Joe Pasternak, producteur américain d'origine hongroise (Universal Studio et MGM), dans le film Féerie à Mexico (1946). Elle cite dans sa biographie (Pub)p. 68: Ce fut une comédie musicale somptueuse avec comme numéro une grande finale ' Ave Maria ' sur grande plateforme pseudo Hollywood Bowl ou jai performé régulièrement. Les critiques de l'époque décrivent la scène ' Un Congres Eucharistique ' créé par Billy Rose - (voir liens externes [vidéo])

Sa carrière est désormais lancée, et elle joue ensuite dans plusieurs comédies musicales notamment Mariage royal (Royal Wedding, 1951) de Stanley Donen avec Fred Astaire, remplaçant Judy Garland, puis dans Les Sept Femmes de Barbe-Rousse (Seven Brides for Seven Brothers, 1954) également de Stanley Donen, film qui lui donne l'occasion de jouer un personnage plus construit que dans ses films précédents, et qui remporte un vif succès. 

En 1956, elle enregistre la chanson de Cole Porter, True Love, qui se classe quinzième au Billboard Hot 100.

Après 1955, et le film La Fille de l'amiral (Hit the Deck) de Roy Rowland, elle s'éloigne du cinéma, et se tourne vers la télévision et le théâtre. Dans son autobiographie, elle écrit : « Je n'ai pas quitté l'industrie du cinéma, c'est elle qui m'a quitté ».

En 1988, elle se marie en cinquièmes noces avec l'acteur Dickie Moore, ex-enfant-star (né en 1925). Elle demeure active à la télévision et au théâtre jusqu'en 2002.

Pour son 80e anniversaire de naissance, son mari (Dickie Moore) et Robert Osborne, un historien de Turner Classic Movies, ont organisé une fête dans un hôtel de New York entourés de plus de quarante-cinq invités, amis et membres de la famille de Powell.

Le cinquième mari de Miss Powell, l'acteur John Richard Moore Jr, appelé Dickie Moore, est mort le (b.12 sept.1925 - 7 septembre 2015). Souffrant de démence sénile, « il est mort de causes naturelles », a déclaré Helaine Feldman, président de Dick Moore & Associates, firme new-yorkaise de relations publiques. Selon Helaine Feldman, Powell a quitté son appartement de New York et habite maintenant au Connecticut depuis le décès de son mari (Dickie Moore).

Télévision[modifier | modifier le code]

Powell était régulièrement invitée à une émission de variétés télévisée en Australie lorsqu'elle s'y rendit cela fut pour jouer un numéro de boîte de nuit. Elle y a également eu une émission spéciale en 1964.

Elle a participé à de nombreux talk-shows télévisés et co-organisés pour le Mike Douglas Show en 1970. Dans les années 1970, elle est apparue dans trois téléfilms, Wheeler et Murdoch, [01] 01The Letters [02] et Mayday à 40.000 Feet! 03]

Dans les années 1980, elle a été la vedette de The Love Boat, de Fantasy Island et de Murder She, Wrote. En 1985, elle a commencé une course contre la montre de neuf mois dans le feuilleton de jour Loving, jouant une mère difficile et femme d'affaires. À la fin des années 1980 et au début des années 1990, elle a également été invitée régulièrement à la série comique Growing Pains (jouant la mère d'Alan Thicke).

Elle a été un remplaçant temporaire sur As the World Turns pour Eileen Fulton en tant que Lisa Grimaldi en 1991, 1993 et 1994.

En 2000, elle est apparue dans deux films de télévision dans des rôles de soutien dans The Sandy Bottom Orchestra [04] et Perfect Murder, Perfect Town. [05]

La dernière grande apparition de Powell à la télévision a été une vedette dans "Vulnerable" sur Law & Order: Special Victims Unit [06] en 2002.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Powell dans A Date with Judy (1948).
Powell dans Three Daring Daughters (1948).
Powell dans Royal Wedding (1951).
Jane Powell star-étoile vu sur Hollywood pave
Cinéma


Publication et Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (Pub): (en) Jane Powell, The Girl Next Door...and How She Grew, New York, Morrow publisher, William Morrow & Co, (ISBN 978-0-68806-757-1), p.68
  • [1] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque royale des Pays-Bas • WorldCat