Lignes de bus Pleine lune de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pleine Lune
Image illustrative de l’article Lignes de bus Pleine lune de Lyon
Logo des lignes Pleine Lune de Lyon.

Image illustrative de l’article Lignes de bus Pleine lune de Lyon
Bus de la ligne « Pleine lune », actuelle PL1, en 2005.

Situation Drapeau de la France Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes)
Type Autobus
Lignes 4
Propriétaire SYTRAL
Exploitant Keolis Lyon
Site internet www.tcl.fr
Slogan Partout, pour tous, il y a TCL.
Lignes du réseau Bus TCL Ligne PL1 Ligne PL2 Ligne PL3 Ligne PL4
Réseaux connexes • Réseau TCL :
Lyon tcl logo-metro-full.svg Métro
Lyon tcl logo-funi-full.svg Funiculaire
Lyon tcl logo-tram-full.svg Tramway
Lyon tcl logo-cbus-full.svg Lyon tcl logo-bus-full.svg Trolleybus et Bus
Lyon tcl logo-resa-full.svg Transport à la demande
Lyon tcl pleinelune.svg Lignes Pleine Lune
• Service Optibus
• Liaison Lyon tcl logo-rx.svg Rhônexpress
• Réseau Les cars du Rhône
• Réseau Libellule

Les lignes de bus Pleine lune de Lyon est un service de bus de nuit relayant le réseau de journée des TCL.

Le réseau est exploité par Keolis Lyon (ex-SLTC, Société lyonnaise de transport en commun), filiale du groupe Keolis.

Le réseau se compose de 4 lignes, organisées et financées par le SYTRAL, l'autorité organisatrice des transports.

Histoire[modifier | modifier le code]

De Noctibus ...[modifier | modifier le code]

Le , une navette nommée « Noctibus », ou N20 en interne, est créée à titre expérimental au départ du quai Augagneur afin de pallier le nombre important de voitures garées en double-file sur les quais de Saône[1],[2]. La ligne bifurquait ensuite sur la rive droite de la Saône et remontait le fleuve à travers le défilé de Pierre Scize jusqu'au pont Kœnig ou elle passait sur l'autre rive pour redescendre toujours le long de la Saône jusqu'au pont La Feuillée où elle retournait à son point de départ par le trajet de la ligne 1, actuelle C3, par l'Hôtel de ville, les Cordeliers et le Pont Lafayette puis elle tournait ensuite au square Jussieu sur la rive gauche du Rhône jusqu'au terminus[1]. Un parking spécial était aménagé sur les berges du Rhône et l'accès à la navette était autorisé pour le prix de 10 Francs à tous les occupants du véhicule[1]. La ligne était exploitée à l'aide de 3 Gépébus Oréos 55 de la ligne 91 - Navette Presqu'île, actuelle S1, avec une fréquence de 15 minutes de 21 h 30 à 4 h 15 les vendredis et samedis[1]. Faute de fréquentation, la ligne fut supprimée le [1],[2].

... à Pleine Lune[modifier | modifier le code]

Après la tentative ratée de la navette « Noctibus », une nouvelle ligne de nuit, baptisée « Pleine Lune », est créée à titre expérimental le jusqu'en juin entre Terreaux et La Doua - INSA, et uniquement en direction de la Doua, par le trajet des lignes 1 et 59 puis le boulevard du 11 novembre 1918 avec un départ par heure de h à h les vendredis, samedis et dimanches matin, la ligne est exploitée par le dépôt d'Alsace avec un autobus de type Agora Line. Vu l'engouement immédiat de ce nouveau service et de la charge de plus en plus importante, l'expérimentation est prolongée de fin juin à fin juillet avec un autobus articulé de type Renault PR 180.2.

Le , l'exploitation de la navette « Pleine Lune » reprend sous l'indice S1, mais est cette fois-ci sous-traitée à Rhôdalia, filiale de Connex puis Veolia Transport, à l'aide d'Irisbus Ares Liberto en livrée TCL et utilisés sur la ligne 39 en journée, alors sous-traitée elle aussi, puis avec un Irisbus Agora L utilisé uniquement sur cette ligne[2]. Une ligne S2 est créée entre Hôtel de Ville et Grange Blanche par Bellecour, Saxe-Gambetta, le quartier du Bachut et Mermoz-Pinel avec les mêmes horaires que la S1 et aussi exploitée en Irisbus Ares Liberto[2].

Le , sur les trois premiers départs, un trajet retour par la cité internationale est créé[2].

Le , ouverture de la ligne S3 entre Hôtel de Ville et Écully Grandes Écoles par la montée de Choulans, Gorge de Loup et Valmy avec les mêmes horaires que les lignes S1 et S2 et exploitée en Heuliez GX 317, utilisées en journée sur la ligne 97[2].

Le , les lignes S1 à S3, jusqu'à présent sous-traitées, sont reprise par Keolis Lyon[2] : La ligne S1 retourne au dépôt d'Alsace mais exploitée cette fois-ci en Irisbus Citelis 18, la ligne S2 est exploitée par le dépôt des Pins en Irisbus Citelis 12 et la ligne S3 par le dépôt de Saint-Simon à Vaise en Irisbus Citelis 12 et Renault Agora Line.

Le , ouverture de la ligne S4 entre Hôtel de Ville et Saint-Priest Salengro, cofinancée à 50 % par la ville de Saint-Priest et exploitée par le dépôt Audibert et Lavirotte avec des horaires différents : La ligne ne circule pas le vendredi matin et n'assure que deux départ à h et h[2].

Le , dans le cadre de l'opération « Atoubus », les lignes S1 à S4 deviennent les lignes PL1 à PL4, leur fonctionnement reste inchangé[2].

Les lignes « Pleine Lune »[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Les lignes fonctionnent entre h et h en fin de semaine y compris les jours fériés et uniquement en direction de la périphérie afin d'assurer des retours pour les noctambules et ce en toute sécurité via la présence d'agents de sécurité à bord des véhicules[3]. Il n'y a qu'un seul véhicule par ligne et les lignes ne fonctionnent pas en juillet et août.

Les lignes[modifier | modifier le code]

Ligne Caractéristiques

PL1
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Bus TCL Ligne PL1
(Circulaire) TerreauxLa Feuilléevia La Doua (dernier départ en terminus à La DouaINSA)
Ouverture / Fermeture
[2] / —
Longueur
Durée
57 (20) min
Nb. d’arrêts
18 (16)
Matériel
Citelis 18
Jours de fonctionnement
VSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
N / N / O / O
Voy. / an
Unité de transport
Nord
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Hôtel de ville - Louis Pradel, Cordeliers, La Doua - Jussieu et Cité internationale - Quai Charles de Gaulle.
  • Particularités : La ligne fonctionne les vendredis, samedis et dimanches matin de h à h à raison d'un départ par heure[4]. Le dernier départ ne fait pas la boucle et fait terminus à La Doua - INSA.
  • Date de dernière mise à jour : .

PL2
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Bus TCL Ligne PL2
Hôtel de Ville - Louis PradelGrange Blanche (sens centre-ville → périphérie uniquement)
Ouverture / Fermeture
[2] / —
Longueur
Durée
40 min
Nb. d’arrêts
24
Matériel
Citelis 18
Jours de fonctionnement
VSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
N / N / O / O
Voy. / an
Unité de transport
Les Pins
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Hôtel de ville - Louis Pradel, Pont Bonaparte, Paradin, Laënnec et Grange Blanche.
  • Particularités : La ligne fonctionne les vendredis, samedis et dimanches matin de h à h à raison d'un départ par heure[4]. La ligne ne fonctionne que dans le sens centre-ville → périphérie.
  • Date de dernière mise à jour : .

PL3
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Bus TCL Ligne PL3
Hôtel de Ville - Louis PradelCampus Lyon Ouest (sens centre-ville → périphérie uniquement)
Ouverture / Fermeture
[2] / —
Longueur
Durée
36 min
Nb. d’arrêts
36
Matériel
Citelis 12
Jours de fonctionnement
VSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
N / N / O / O
Voy. / an
Unité de transport
Vaise
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Hôtel de Ville - Louis Pradel, Pont Bonaparte, Quai Tilsitt, Sala, Frankln - Joffre, Pont Kitchener RG, Trois Artichauts, 1re DFL, St-Irénée, Les Pommières, Pierre Audry, Professeur Guérin, Gorge de Loup, Berthet Loucheur, Sergent Berthet, Valmy, Berjon-St-Simon, Marietton-St-Apollinaire, Pont d'Écully, Agronomie, La Vernique, Écully Le Trouillat, Résidence, Charrière Blanche et Campus Lyon Ouest.
  • Particularités : La ligne fonctionne les vendredis, samedis et dimanches matin de h à h à raison d'un départ par heure[4]. La ligne ne fonctionne que dans le sens centre-ville → périphérie.
  • Date de dernière mise à jour : .

PL4
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Bus TCL Ligne PL4
Hôtel de Ville - Louis PradelSaint-PriestSalengro (sens centre-ville → périphérie uniquement)
Ouverture / Fermeture
[2] / —
Longueur
Durée
60 min
Nb. d’arrêts
48
Matériel
Citelis 12
Jours de fonctionnement
SD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
N / N / O / O
Voy. / an
Unité de transport
Audibert
Desserte :
Autre :
  • Arrêts non accessibles aux UFR : Hôtel de ville - Louis Pradel, Pont Bonaparte, Raspail, Piscine du Rhône, Jean Macé, Place Jean Jaurès, Challemel Lacour, Parc d'activités T. Garnier, Cambon, Stade de Parilly, Cité Berliet, Paul Berliet, Diderot-Les Ormes, Lopofa, Esplanade des Arts, Louis Braille, Kergomard, Claude Farrère, Égalité-Farrère, St-Priest Plaine de Saythe, Route d'Heyrieux et St-Priest Salengro.
  • Particularités : La ligne fonctionne les samedis et dimanches matin de h à h à raison d'un départ toutes les deux heures[4]. La ligne ne fonctionne que dans le sens centre-ville → périphérie.
  • Date de dernière mise à jour : .

Exploitation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Autobus de Lyon#Exploitation.

La gestion des lignes (unités de transport, tarification ...) est identique au reste d'autobus en journée.

Notes relatives aux données communiquées[modifier | modifier le code]

Provenance des données[modifier | modifier le code]

Les dates d'ouverture des lignes, le matériel roulant et les unités de transport sont issus du site Tecelyon. La durée du parcours et le nombre d'arrêts sont calculés à partir des fiches horaires TCL, de même que les jours de fonctionnement, les moments de la journée (journée, nuit, fêtes) et les particularités. Enfin, l'accessibilité de la ligne et des arrêts desservis est issue des plans de ligne TCL.

Explication de quelques-unes[modifier | modifier le code]

La date d'ouverture correspond à celle de la ligne sans prendre en compte tout changement de mode transport (tramway à autobus par exemple) ou de numéro (La ligne 4 devenue ligne C4, le TLN devenu la ligne 40 ...).

Le nombre d'arrêts est, dans les tableaux, la somme des points d'arrêts ayant des dénominations différentes, qu'ils soient desservis dans un ou les deux sens de circulation.

Les amplitudes horaires sont données selon le principe suivant : Lorsque le tableau récapitulatif du site internet affiche les premiers et derniers départs ainsi que les fréquences, elle va de l'heure de départ du premier bus la plus précoce, tous arrêts de départ confondus, à l'heure de départ du dernier bus la plus tardive, tous arrêts de départs confondus. Les amplitudes horaires sont basées sur les horaires d'hiver sauf mention contraire.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]