Ligne 6 du tramway de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tramway ligne 6
(en construction)
Rame Citadis 302 n°829 sur la ligne T1 à la station Debourg, terminus de la future ligne T6.
Rame Citadis 302 n°829 sur la ligne T1 à la station Debourg, terminus de la future ligne T6.

Réseau Tramway de Lyon
Ouverture Prévue en décembre
Terminus Debourg
Hopitaux Est - Pinel
Exploitant Keolis Lyon
Conduite (système) Conducteur (CM)
Matériel utilisé Citadis 302
Points d’arrêt 14
Longueur 6.7 km
Temps de parcours 21[1] min
Distance moyenne entre points d’arrêt 515,4 m
Communes desservies Lyon (3e, 7e, 8e)

Vénissieux
Bron

Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Lignes connexes Tramway de Lyon Ligne T1 Ligne T2 Ligne T3 Ligne T4 Ligne T5 Ligne Rhônexpress

La ligne 6 du tramway de Lyon est une future ligne de tramway de la métropole de Lyon qui traversera en rocade les 7e, 8e, et 3e arrondissements de Lyon entre les stations Debourg et Hôpitaux Est - Pinel. Elle est construite dans la continuité de la ligne T1, et rencontrera sur son trajet les lignes T2, T4, T5 du tramway et les lignes B et D du métro.

Les travaux d’infrastructures ont commencé au début de l'année 2017 et la mise en service est prévue pour décembre 2019[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

De « prolongement de la ligne T1 » à « T6 »[modifier | modifier le code]

Les travaux de la ligne vers la station Vinatier, à Bron, en juin 2018.

Le projet, lancé par le Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise (Sytral), prévoit le prolongement de la ligne 1 du tramway de la station Debourg jusqu'aux Hôpitaux Est qui regroupent un ensemble d'établissements hospitaliers (hôpital Femme-Mère-Enfant, hôpital Louis Pradel, aile A1, hôpital Pierre Wertheimer, Institut d'hématologie et oncologie pédiatrique). Après la concertation préalable qui s'est tenue en février-mars 2015, le Sytral décide de créer une ligne indépendante, dénommée T6, exploitée sans recouvrement avec la ligne T1 existante. Une ligne unique entre l'IUT Feyssine et les hôpitaux Est était jugée trop longue et la possibilité d'implanter le terminus à la station Suchet et non à la station Debourg a été écartée du fait de la difficulté d'insertion du projet[3].

Le nouveau tramway desservira sur son passage les quartiers du Moulin-à-vent et des États-Unis. Trois tracés ont été envisagés dans la partie centrale du projet : l'un assurant la correspondance avec la ligne D du métro à la station Grange Blanche (incluant un tronc commun de 2,5 km avec la ligne T2), l'autre passant à proximité de la station Laënnec (avec un tronc commun de 600 m avec les lignes T2 et T5) et le dernier assurant la correspondance avec la ligne D du métro à la station Mermoz - Pinel. Après concertation publique qui s'est tenue du 23 février au 24 mars 2015, cette dernière solution a finalement été retenue. L'enquête publique a lieu entre le 20 juin et le 22 juillet 2016 et le 26 décembre 2016, le préfet du Rhône signe l'arrêté d'utilité publique[4]. Les travaux préparatoires ont commencé en novembre 2016 et les travaux d’infrastructures en août 2017[5].

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Liste des stations[modifier | modifier le code]

Tracé réel de la future ligne.
      Station Communes desservies Correspondances[6]
    Debourg Lyon 7e Métro de Lyon Ligne B Tramway de Lyon Ligne T1
    Challemel-Lacour - Artillerie Lyon 7e
    Moulin à Vent Lyon 8e
    Petite Guille Lyon 8e
    Beauvisage - Pressensé Lyon 8e et Vénissieux
    Professeur Beauvisage - CISL Lyon 8e Tramway de Lyon Ligne T4
    Grange Rouge - Santy Lyon 8e
    Mermoz - Californie Lyon 8e
    Mermoz - Moselle Lyon 8e
    Mermoz - Pinel Lyon 8e et Bron Parc relais Métro de Lyon Ligne D
    Essarts - Laënnec Lyon 8e et Bron
    Desgenettes Lyon 3e, Lyon 8e et Bron Tramway de Lyon Ligne T2 Ligne T5 à la station Vinatier
    Vinatier Lyon 3e et Bron
    Hôpitaux Est - Pinel Lyon 3e et Bron

Les lignes T2 et T5 pourront emprunter les voies du T6 entre Desgenettes et Mermoz - Pinel lors d'incidents sur le secteur de Grange Blanche, leur permettant ainsi de continuer à offrir une connexion avec la ligne D du métro[réf. nécessaire].

Future extension[modifier | modifier le code]

L'avenir de la ligne est déjà envisagé plus au nord, jusqu'à la Doua[7] par Villeurbanne (via la gare de Villeurbanne, la place Jules-Grandclément et le quartier des Gratte-ciel).

Avec ce prolongement, la ligne T6 serait alors la plus interconnectée du réseau en donnant correspondance aux lignes de métro A, B, D, aux lignes de tramway T1, T2, T3, T4, T5 et à la ligne de bus à haut niveau de service C3. Le temps de parcours entre Debourg et la Doua est estimé à 41 minutes et entre Debourg et Cité Internationale est estimé à 45 minutes.

Exploitation de la ligne[modifier | modifier le code]

Le trajet entre les stations Debourg et Hôpitaux Est - Pinel s'effectuera en 21 minutes. La ligne sera exploitée avec 7 rames courtes Citadis 302, rendues disponibles suite à la mise en service des rames longues Citadis 402 sur la ligne T4. La fréquence de la ligne sera d'une rame toutes les 10 minutes[5] en heure de pointe.

Les rames de la ligne seront remisées au centre de maintenance tramway de Saint-Priest où sont également garées celles des lignes T1, T2, et T5.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Transports en commun : les travaux du futur tramway T6 débutent », sur Le magazine de la Métropole de Lyon (consulté le 1er avril 2017)
  2. « Création tramway T6 », sur magazine.sytral.fr, (consulté le 9 mars 2017)
  3. « Bilan de concertation publique », sur sytral.fr (consulté le 24 novembre 2015)
  4. Arrêté préfectoral no 69-2016-12-26-001 du 26 décembre 2016 [PDF]
  5. a et b « Création du tram T6 Debourg > Mermoz> Hôpitaux Est », sur http://www.sytral.fr, (consulté le 24 novembre 2015).
  6. Pour alléger le tableau, seules les correspondances SNCF, métro, funiculaire, tramway et lignes majeures « C » sont données. Les correspondances bus sont reprises dans les articles de chaque station.
  7. Plan de déplacements urbains de l'agglomération lyonnaise (2017-2030), p. 186-187

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]