Louis-Raymond Fischer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis-Raymond Fischer
Fonction
Conseiller général
Canton d'Hirson
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
PauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Louis Raymond Robert FischerVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Elie GiboinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Conflit
Mouvement
Maîtres
Influencé par
Distinction

Louis-Raymond Fischer, né le à Paris et mort le à Pau, est un architecte non diplômé, résistant et homme politique français.

Le résistant[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre 1939-1945, il est connu en 1941 comme Élie Giboin au sein du groupement de résistance Combat. Il se trouve sous les ordres de Maurice Chevance. Puis il rejoint le maquis du Vercors[1]

Réalisations de l'architecte[modifier | modifier le code]

Probables projets[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Du mariage avec Denise Rentchler (de Besançon), en , naissent deux enfants : Éliane le ; Robert le . Les époux se séparent par divorce acté en . Éliane se marie en 1947 à Jacques Wertheimer, qui sera à la tête de Chanel.

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Une rue d'Hirson porte son nom[13].

Erreurs d'attribution[modifier | modifier le code]

Contrairement à ce qu'indique l'AGORHA :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]