Communauté de communes des Trois Rivières (Aisne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Communauté de communes des Trois Rivières.

Communauté de communes
des Trois Rivières
Blason de Communauté de communes des Trois Rivières
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Forme Communauté de communes
Siège Buire
Communes 26
Président Jean-Jacques Thomas (PS)
Date de création
Code SIREN 240200600
Démographie
Population 21 510 hab. (2016)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Superficie 349,20 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communesdes Trois Rivières
Localisation dans l'Aisne
Liens
Site web http://www.cc3r.fr/
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La Communauté de communes des Trois Rivières (CC3R) est un Établissement public de coopération intercommunale français, situé dans le département de l'Aisne et faisant partie du Pays de Thiérache.

Elle regroupe 26 communes réparties sur le canton de Hirson

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a été créée par un arrêté préfectoral du 29 décembre 1995 sous le nom de Communauté de communes du Pays des Trois Rivières[1], remplaçant ainsi l'ancien Syndicat Intercommunal des Trois Rivières. Ce nom officiel a été modifié par l'arrêté préfectoral du pour devenir Communauté de communes des Trois Rivières[2],[3].

Le territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

CC des Trois Rivières
Composition de la Communauté de communes des Trois Rivières

La CC3R est composée des 26 communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Buire
(siège)
02134 Buirois 4,13 871 (2016) 211
Any-Martin-Rieux 02020 Arnésiens 17,73 456 (2016) 26
Aubenton 02031 Aubentonnais 23,7 654 (2016) 28
Beaumé 02055 Beauméens 9,18 95 (2016) 10
Besmont 02079 Besmontois 15,86 156 (2016) 9,8
Bucilly 02130 Bucillois 12,85 189 (2016) 15
Coingt 02204 Coingtois 7,31 68 (2016) 9,3
Effry 02275 Effryens 2,77 329 (2016) 119
Éparcy 02278 Éparcyacois 7,52 31 (2016) 4,1
Hirson 02381 Hirsonnais 33,77 8 985 (2016) 266
Iviers 02388 Iviérois 7,45 228 (2016) 31
Jeantes 02391 Jeantais 15,61 204 (2016) 13
La Hérie 02378 Hériens 4,22 150 (2016) 36
Landouzy-la-Ville 02405 Landouziens 15,76 558 (2016) 35
Leuze 02425 Leuzois 10,19 171 (2016) 17
Logny-lès-Aubenton 02435 Lognynais 8,15 74 (2016) 9,1
Martigny 02470 Martignyais 16,96 431 (2016) 25
Mondrepuis 02495 Mondrepuisiens 20,33 1 031 (2016) 51
Mont-Saint-Jean 02522 Mont-Saint-Jeannais 3,97 71 (2016) 18
Neuve-Maison 02544 Neuve-Maisonnais 8,42 607 (2016) 72
Ohis 02567 Ohissois 6,48 315 (2016) 49
Origny-en-Thiérache 02574 Auriniens 16,48 1 461 (2016) 89
Saint-Clément 02674 Clémentins 5,01 52 (2016) 10
Saint-Michel 02684 Saint-Michelois 42,2 3 470 (2016) 82
Watigny 02831 Watignyens 21,12 377 (2016) 18
Wimy 02833 Wimyens 12,04 476 (2016) 40

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
27 51326 22725 18723 75723 20622 39622 12521 510
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[4])


Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de l'intercommunalité a été initialement fixé sur la commune de Saint-Michel. Par arrêté préfectoral du , le siège de l'intercommunalité est déplacé sur la commune de Buire, Espace Rotonde-Florentine, Sémaphore - bâtiment C[5].

Élus[modifier | modifier le code]

La CC3R est administrée par son Conseil communautaire, composé de conseillers municipaux de chaque commune membre.

Le conseil communautaire du 16 avril 2014 a réélu son président, Jean-Jacques Thomas, maire d'Hirson, et constitué son bureau pour le mandat 2014-2020, composé comme suit :

Vice-présidents 
  1. Mathieu Canon (maire de Saint-Clément) ;
  2. Dominique Van Eslande (Mondrepuis) ;
  3. Thierry Verdavaine (Saint-Michel) ;
  4. Denise Charlier (maire d'Aubenton) ;
  5. Maurice Demeaux (maire de Buire) ;
  6. Patrick Feuillet (maire de Mont-Saint-Jean) ;
  7. Yannick Marlant (Hirson),
Autres membres du bureau

Josiane Gaudenzi (Saint-Michel), Annie Somville (maire de Bucilly), Jean Mathis (maire de Watigny), Guy Wauthier (maire d'Iviers), Prince Maillard (maire d'Any-Martin-Rieux) et Pierre-Marie Verdier (maire de Besmont)[6].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
??? En cours
(au 24 avril 2014)
Jean-Jacques Thomas PS Maire d'Hirson (1995 → )
Conseiller général d'Hirson (1998 → 2015)
Vice-président du conseil général de l'Aisne (2008 → 2015)
Réélu pour le mandat 2014-2020[6],[7]

Compétences[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La communauté exerce des compétences qui lui sont déléguées par l'ensemble des communes qui la composent, dans les conditions définies par le code général des collectivités territoriales.

La CC3R exerce de nombreuses compétences dans des domaines variés. Elle aménage, planifie, coordonne et anime pour soutenir un développement économique harmonieux. Elle met en œuvre des actions dans le domaine de l'environnement au travers des compétences assainissement et gestion des déchets.

Régime fiscal[modifier | modifier le code]

Comme toutes les communautés d'agglomération, les Trois Rivières est financé par la fiscalité professionnelle unique (FPU)[1], qui a succédé à la Taxe professionnelle unique (TPU), et qui assure une péréquation fiscale entre les communes regroupant de nombreuses entreprises et les communes résidentielles.

[modifier | modifier le code]

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « CC du Pays des Trois Rivières (N° SIREN : 240200600) », Fiche BANATIC, Ministère de l'intérieur, (consulté le 15 juin 2016).
  2. « Arrêté n° 2017-43 en date du 31 janvier 2017 portant modification des statuts de la communauté de communes du Pays des Trois Rivières - Recueil des actes administratifs de l'Aisne - Février 2017 - Partie 1 », sur http://www.aisne.gouv.fr/, (consulté le 10 février 2017).
  3. « Statut de la CC des Trois Rivières en date du 31 janvier 2017 », sur http://www.aisne.gouv.fr/, (consulté le 10 février 2017).
  4. Séries historiques sur la population et le logement en 2016 - CC des Trois Rivières (240200600)., sur le site de l'Insee (consulté le 3 juillet 2019)
  5. « Arrêté préfectoral n° 2016-519 en date du 3 juin 2016 portant modification des statuts de la communauté de communes du pays des Trois Rivières », Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Aisne, vol. 1,‎ , p. 1260-1262 (lire en ligne).
  6. a et b Benoît Taquet, « Jean- Jacques Thomas a été réélu, mercredi 16 avril, président de la Communauté de communes des Trois Rivières. Et il a présenté une esquisse du projet communautaire », Le Courrier La Gazette, no 2342,‎ , p. 10
  7. « Jean-Jacques Thomas reprend la tête de l'intercommunalité », L'Union,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]