Bluffy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bluffy
Image illustrative de l'article Bluffy
Image illustrative de l'article Bluffy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Arrondissement d'Annecy
Canton Canton de Faverges
Intercommunalité Grand Annecy
Maire
Mandat
Kamel Laggoune
2014-2020
Code postal 74290
Code commune 74036
Démographie
Gentilé Bluffaty
Bluffétiens
Population
municipale
390 hab. (2014)
Densité 104 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 10″ nord, 6° 13′ 08″ est
Altitude Min. 574 m – Max. 1 800 m
Superficie 3,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Bluffy

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Bluffy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bluffy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bluffy
Liens
Site web http://www.bluffy.fr/Francais

Bluffy est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Bluffy se situe à 8,2 km au sud-est d'Annecy[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Menthon-Saint-Bernard Alex Rose des vents
N
O    Bluffy    E
S
Talloires-Montmin

Climat[modifier | modifier le code]

Ville Ensoleillement Pluie Neige Orage Brouillard
Paris 1 797 h/an 642 mm/an 15 j/an 19 j/an 13 j/an
Nice 2 694 h/an 767 mm/an 1 j/an 31 j/an 1 j/an
Strasbourg 1 637 h/an 610 mm/an 30 j/an 29 j/an 65 j/an
Bluffy ... h/an ... mm/an ... j/an ... j/an ... j/an
Moyenne nationale 1 973 h/an 770 mm/an 14 j/an 22 j/an 40 j/an

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour l'année 2007  :

Mois J F M A M J J A S O N D
Températures maximales (°C) ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Températures minimales (°C) ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Températures moyennes (°C) ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Précipitations (hauteur moyenne en mm) ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Source: Météo France

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]
Transports en commun[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Logement[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Bluffy se retrouve sous les formes villa Blufiacum en 1037, Cura de Bliffie en 1344[2] ou encore Blufiaci sur le cartulaire de l'abbaye de Talloires de la fin du XIIe siècle - début du XIIIe siècle[3].

Son nom remonterait à un type gallo-roman *Blifiacum, basé peut-être sur l'anthroponyme germanique Blidulf[4] ou un gentilice romain Blifius[2], suivi du suffixe gaulois -acum de localisation et de propriété[5],[2].

Remarque : Aucune des deux solutions n'est réellement satisfaisante sur le plan phonétique, car les formes les plus anciennes sont du type Blufi- (> Bluff-y) et non pas Blifi- (> *Blif-y) et il n'y a pas de trace d'un élément -ulf.

En francoprovençal, le nom de la commune s'écrit Blofi, selon la graphie de Conflans[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

La commune appartient au canton de Faverges, qui depuis le redécoupage cantonal de 2014, est composé de 27 communes dont Alex, Lathuile, La Balme-de-Thuy, Chevaline, Le Bouchet-Mont-Charvin, Les Clefs, Cons-Sainte-Colombe, La Clusaz, Doussard, Entremont, Giez, Dingy-Saint-Clair, Marlens, Le Grand-Bornand, Montmin, Menthon-Saint-Bernard, Saint-Ferréol, Seythenex, Manigod, Saint-Jean-de-Sixt, Les Villards-sur-Thônes, Talloires, Thônes, Veyrier-du-Lac, Serraval. La ville de Faverges en est le bureau centralisateur[7]. Auparavant la commune était attachée au canton d'Annecy-le-Vieux.

Elle est aussi membre du Grand Annecy qui remplace depuis le la communauté de communes de la Tournette, qui comportait quatre communes.

La commune relève de l'arrondissement d'Annecy et de la deuxième circonscription de la Haute-Savoie.

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Kamel Laggoune UMP ...
mars 2001 mars 2005 André Bouvier ... ...

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Ses habitants sont appelés les Bluffoty ou Bluffétiens[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 390 habitants, en augmentation de 19,63 % par rapport à 2009 (Haute-Savoie : 7,32 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
125 180 168 364 437 481 471 471 222
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
224 246 220 216 174 145 133 116 121
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
105 125 102 92 96 99 76 102 132
1982 1990 1999 2004 2009 2014 - - -
174 203 248 305 326 390 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement et petite-enfance[modifier | modifier le code]

La commune de Bluffy est située dans l'académie de Grenoble. La commune ne dispose pas d'école.

Les habitants de la commune peuvent laisser leur enfant dans un espace multi-accueille situé à Veyrier-du-Lac, créé en 1992. Le centre possède ainsi d'une crèche collective et d'une crèche familiale[13].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

La commune édite un bulletin municipal, Du côté de Bluffy, distribué à tous les Bluffoty. Il est également possible de le consulter sur le site de la ville (pour les numéros depuis 2011)[14].

Radios et télévisions[modifier | modifier le code]

La commune est couverte par des antennes locales de radios dont France Bleu Pays de Savoie, ODS radio, Radio Semnoz… Enfin, la chaîne de télévision locale TV8 Mont-Blanc diffuse des émissions sur les pays de Savoie. Régulièrement l'émission La Place du village expose la vie locale. France 3 et sa station régionale France 3 Alpes, peuvent parfois relater les faits de vie de la commune.

Presse et magazines[modifier | modifier le code]

La presse écrite locale est représentée par des titres comme Le Dauphiné libéré, L'Essor savoyard, Le Messager - édition Genevois, le Courrier savoyard.

Cultes[modifier | modifier le code]

La commune de Bluffy appartient à la paroisse Saint-Germain du lac qui regroupe l'ensemble les communes de la rive droite du lac d'Annecy[15]. Elle est l'une des composantes de la doyenné d'Annecy, dans le diocèse d'Annecy[16].

Les habitants peuvent assister au culte catholique en l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises de l'agglomération[modifier | modifier le code]

Commerce[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Espaces verts et fleurissement[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune obtient le niveau « une fleur » au concours des villes et villages fleuris[17].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Père Antoine de Menthon, curé de la paroisse en résidence, en charge également de Lanfon et Lanfonnet.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 21-25, « Les cantons d'Annecy - Annecy-le-Vieux - Seynod », pp. 137 « Bluffy »..

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lion 1906 - distance orthodromique
  2. a, b et c Henry Suter, « Bluffy », sur le site d'Henry Suter, « Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs » - henrysuter.ch, 2000-2009 (mis à jour le 18 décembre 2009) (consulté le 12 novembre 2016).
  3. Jean-Yves Mariotte, « Annecy et ses environs au XIIe siècle d'après le cartulaire de Talloires », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 130, no 1,‎ , p. 5-32 (lire en ligne).
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6)
  5. Albert Dauzat, op. cit.
  6. Lexique Français - Francoprovençal du nom des communes de Savoie - Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, , 43 p. (ISBN 978-2-7466-3902-7, lire en ligne), p. 12
    Préface de Louis Terreaux, membre de l'Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l'initiative de la députée Malika Benarab-Attou.
  7. « Décret no 2014-185 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie », Légifrance, (consulté en août 2014).
  8. « Bluffy », Accueil > Ressources > Communes, sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le 12 novembre 2016), Ressources - Les communes.
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  13. « Crêches et assistantes maternelles », sur le site de la commune de Bluffy (consulté le 12 novembre 2016).
  14. « Bulletins municipaux depuis 2011 », sur le site de la commune de Bluffy (consulté le 12 novembre 2016).
  15. « Paroisse Saint-Germain du lac », sur le site du diocèse d'Annecy (consulté le 12 novembre 2016).
  16. « Doyenné d'Annecy », sur le site du diocèse d'Annecy (consulté le 12 novembre 2016).
  17. « Les villes et villages fleuris », sur le site officiel du « Concours des villes et villages fleuris » (consulté le 20 juillet 2014).