Talloires-Montmin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Talloires-Montmin
Talloires-Montmin
Talloires, au bord du lac d'Annecy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Annecy
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Annecy
Maire
Mandat
Didier Sarda
2020-2026
Code postal 74210 et 74290
Code commune 74275
Démographie
Gentilé Talloiro-Montminois
Population
municipale
1 971 hab. (2018)
Densité 53 hab./km2
Population
agglomération
6 118 hab. (2018)
Géographie
Coordonnées 45° 50′ 28″ nord, 6° 12′ 52″ est
Altitude 469 m
Min. 440 m
Max. 2 338 m
Superficie 36,98 km2
Type Commune rurale et littorale
Unité urbaine Veyrier-du-Lac
(ville-centre)
Aire d'attraction Annecy
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Faverges-Seythenex
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Talloires-Montmin
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Talloires-Montmin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Talloires-Montmin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Talloires-Montmin
Liens
Site web talloires.fr

Talloires-Montmin est une commune nouvelle située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle est issue de la fusion des communes de Montmin et de Talloires, devenues communes déléguées, du [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Talloires-Montmin est une commune nouvelle située au sud-est du lac d'Annecy, dont elle est riveraine. La petite anse, où s'est développé le village de Talloires, fait partie du bassin du lac d'Annecy[Note 1].

Les différents villages et hameaux se sont installés sur le petit plateau compris entre le Roc de Chère et les pentes boisées des chaînons de Roche-Murraz et de la Forclaz (Echarvines, Perroix, Les Granges, Ponnay, Rovagny), ainsi que dans le synclinal du Lindion (La Côte, Montmin, La Perrière, Plan Montmin) en dessous du sommet de La Tournette, appartenant au massif des Bornes[2].

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Talloires-Montmin est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Veyrier-du-Lac, une agglomération intra-départementale regroupant 3 communes[6] et 6 118 habitants en 2018, dont elle est ville-centre[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Annecy, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 79 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[9],[10].

La commune, bordée par un plan d’eau intérieur d’une superficie supérieure à 1 000 hectares, le lac d'Annecy, est également une commune littorale au sens de la loi du , dite loi littoral[11]. Des dispositions spécifiques d’urbanisme s’y appliquent dès lors afin de préserver les espaces naturels, les sites, les paysages et l’équilibre écologique du littoral, comme par exemple le principe d'inconstructibilité, en dehors des espaces urbanisés, sur la bande littorale des 100 mètres, ou plus si le plan local d’urbanisme le prévoit[12],[13].

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée par un arrêté préfectoral du , elle est issue du regroupement des deux communes de Montmin et de Talloires qui deviennent des communes déléguées[1]. Son chef-lieu est fixé à Talloires.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

La commune appartient au canton de Faverges dans l'arrondissement d'Annecy[Insee 1], qui depuis le redécoupage cantonal de 2014, est composé de 27 communes . La commune de Faverges-Seythenex en est le bureau centralisateur[14],[Insee 1].

Le conseil municipal, à une très forte majorité, fait le choix de rejoindre la communauté de communes des Sources du Lac d'Annecy[15]. La commission départementale de coopération intercommunale, suivant l'avis du préfet, refuse cette option et opte pour un rattachement au Grand Annecy[15]. Un recours administratif est engagé et une question prioritaire de constitutionnalité est posée[15]. Le rattachement est annulé le [16],[Note 4]. Le rattachement au Grand Annecy est toutefois acté au [17].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[1], soit 29 élus[18]. Robert Tugend et Daniel Boa deviennent maires délégués, le premier pour Montmin et le second pour Talloires[18].

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Talloires
(siège)
74275 CC de la Tournette 20,69 1 733 (2013) 84


Montmin 74187 16,29 318 (2013) 20

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
5 janvier 2016 25 mai 2020 Jean Favrot[18] LR Médecin
Maire de Talloires (1989 → 2015)
25 mai 2020[19] En cours Didier Sarda   Entrepreneur

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 1 971 habitants[Note 5].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
2 0412 0232 0131 9961 971
(Sources : Insee à partir de 2014[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Médias[modifier | modifier le code]

La commune édite un bulletin municipal, Les Nouvelles de Talloires-Montmin. Il est également possible de le consulter sur le site de la ville[Mairie 1].

Radios et télévisions[modifier | modifier le code]

La commune est couverte par des antennes locales de radios dont France Bleu Pays de Savoie, ODS radio, Radio Semnoz… Enfin, la chaîne de télévision locale TV8 Mont-Blanc diffuse des émissions sur les pays de Savoie. Régulièrement l'émission La Place du village expose la vie locale. France 3 et sa station régionale France 3 Rhône-Alpes, peuvent parfois relater les faits de vie de la commune.

Presse et magazines[modifier | modifier le code]

La presse écrite locale est représentée par des titres comme Le Dauphiné libéré, L'Essor savoyard, Le Messager - édition Genevois, le Courrier savoyard.

Cultes[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la fusion la commune de Talloires appartenait à la paroisse Saint-Germain du lac qui regroupe l'ensemble les communes de la rive droite du lac d'Annecy[21] et Montmin à celle de Saint-Joseph en pays de Faverges qui regroupe l'ensemble des communes du pays de Faverges[22]. La première appartenait à la doyenné d'Annecy[23] et la seconde à la doyenné de la Tournette[24], toutes deux appartenant au diocèse d'Annecy.

Les habitants disposent de trois lieux de cultes catholiques : l'ermitage ou chapelle Saint-Germain, église de Talloires et église de Montmin.

Économie[modifier | modifier le code]

En 2017, la commune est labellisée « Station verte »[25].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

  • Le pont médiéval des fées
  • Inscriptions romaines
  • Au 124 de la rue Theuriet, demeure ancienne, avec une porte Renaissance, et nommée l'Eparvi

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 279-281 « Le canton de Faverges », pp.204-210 « Talloires », pp. 322-324 « Montmin ».
  • Montmin. Haute-Savoie. Notre Dame des Sept Fontaines, Saint Jorioz, Editions Guebey, coll. « Chapelles et Oratoires », 1871, réédition 1978, [PDF] des extraits sont consultables sur le site montmin.net.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le bassin annécien est constitué des territoires suivants : l'agglomération annécienne, le pays du Laudon (appelé aussi rives du lac), le pays de Faverges, la vallée de Thônes et Les Aravis. in Vincent Pacini et Isabelle Brun, « Le livre blanc du bassin annécien. Une démarche aussi instructive qu'opérationnelle », Futuribles, no 328,‎ , p. 26 (lire en ligne).
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. La commune est malgré tout rattachée à la nouvelle communauté d'agglomération du Grand Annecy[Insee 1] (voir également le site de la mairie).
  5. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

Institutions locales[modifier | modifier le code]

Données issues des sites de la mairie :

Données Insee de la commune[modifier | modifier le code]

Sur le site de l'INSEE ([lire en ligne]) :

  1. a b et c « Commune de Talloires-Montmin (74275) » (consulté le ).

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Recueil des actes administratifs de Haute Savoie » (consulté le ).
  2. Pages « Veyrier » ; « Dent du Cruet et Dents de Lanfon » et « Montmin, col de la Forclaz » sur le site geol-alp.com.
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Unité urbaine 2020 de Veyrier-du-Lac », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Annecy », sur insee.fr (consulté le ).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  11. « Les communes soumises à la loi littoral. », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr, (consulté le ).
  12. « La loi littoral », sur www.collectivites-locales.gouv.fr (consulté le ).
  13. « Loi relative à l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral. », sur www.cohesion-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  14. « Décret no 2014-185 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie », Légifrance, (consulté le ).
  15. a b et c G. B, « Rattachement à l’agglo d’Annecy : la commune s’en remet au Conseil constitutionnel », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  16. Céline Serrano, « Le Conseil Constitutionnel annule le rattachement de Talloires-Montmin au Grand-Annecy », https://france3-regions.francetvinfo.fr/,‎ (lire en ligne).
  17. « Compte-rendu du conseil municipal de Talloires-Montmin du 13/02/2017 », (consulté le ).
  18. a b et c La Rédaction, « Jean Favrot élu maire de la commune nouvelle », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  19. « Résultats municipales 2020 à Talloires-Montmin », sur Le Monde.fr (consulté le ).
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  21. « Paroisse Saint-Germain du lac », sur le site du diocèse d'Annecy (consulté le ).
  22. « Paroisse Saint-Joseph en pays de Faverges », sur le site du diocèse d'Annecy (consulté le ).
  23. « Doyenné d'Annecy », sur le site du diocèse d'Annecy (consulté le ).
  24. « Doyenné de la Tournette », sur le site du diocèse d'Annecy (consulté le ).
  25. « Talloires », Station, sur site du label Station verte - stationverte.com (consulté en ).
  26. Notice no PA00118445, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  27. Paroisse de Menthon-Saint-Bernard - Saint-Germain du lac, « Saint-Germain sur Talloires », sur www.diocese-annecy.fr, (consulté en ).
  28. « Œuvres mobilières de Talloires », base Palissy, ministère français de la Culture.
  29. Roger Devos et Charles Joisten, Mœurs et coutumes de la Savoie du Nord au XIXe siècle : l'enquête de Mgr. Rendu, vol. Mémoires et documents, Volumes 87 à 88, Académie salésienne, , 502 p. (ISBN 978-2-9011-0201-4), p. 259.
  30. Notice no PM74000270, base Palissy, ministère français de la Culture.
  31. Notice no PA00118446, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  32. Jean-Pierre Leguay et Thérèse Leguay, La Haute-Savoie, Éditions de Borée, , 127 p. (ISBN 978-2-8449-4056-8), p. 50.
  33. Montmin 1871, p. Première partie. Notice Historique.
  34. Montmin 1871, p. Deuxième partie. Chapelle Notre Dame des Sept Fontaines.
  35. Fiche sur Sabaudia.org