Aziz Akhannouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aziz Akhannouch
Aziz Akhannouch sur la première chaîne marocaine
Aziz Akhannouch sur la première chaîne marocaine
Fonctions
Président du Rassemblement national des indépendants
En fonction depuis le
(3 mois et 4 jours)
Prédécesseur Salaheddine Mezouar
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime
En fonction depuis le
(9 ans 3 mois et 1 jour)
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Abdelilah Benkirane
Gouvernement El Fassi
Benkiran I
Benkiran II
Législature VIIIe
IXe
Prédécesseur Mohand Laenser
Biographie
Nom de naissance Aziz Akhannouch
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Tafraout
Nationalité Marocaine
Parti politique Rassemblement national des indépendants
(démissionné le , ensuite élu président le )
Conjoint Salwa Idrissi
Enfants 3
Diplômé de Université de Sherbrooke
Profession Homme d'affaires

Aziz Akhannouch est un homme politique et homme d'affaires marocain, né en 1961 à Tafraout[1] au sein d'une famille berbère originaire de Aguerd Oudad, douar de Tafraout. Il est l'actuel ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime et membre du gouvernement Benkiran. Sa fortune personnelle a été estimée à 1,7 milliard de dollars d'après le classement 2015 par le magazine américain Forbes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et études[modifier | modifier le code]

Aziz Akhannouch fait ses études primaires et secondaires dans la ville de Casablanca. Après son baccalauréat, il effectue son cursus universitaire au Canada, à l'université de Sherbrooke où il obtient un MBA en 1986[2].

Carrière dans les affaires[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1990, Aziz Akhannouch retourne au Maroc et s’implique dans les affaires familiales. Son arrivée à la tête du groupe Akwa fondé par son père en partenariat avec le riche homme d'affaires Haj Ahmed Wakrim père de Ali et de Jamal Wakrim dans les années 1930 et jusqu’alors, concentré sur les secteurs de l’énergie, marque le début d’une véritable diversification dans des métiers novateurs.[réf. souhaitée]

En 1996, il investit dans le secteur de l'information afin de donner un nouvel élan à l'entreprise en rachetant Caractères, éditeur de La Vie éco, Femmes du Maroc, Maisons du Maroc ou Nissaa Min Al Maghrib.

La diversification se poursuit en 1999 où le groupe investit dans les télécommunications en entrant dans le capital de Meditelecom, 2e opérateur de la place, et en devenant son premier distributeur.

La même année, deux sociétés du groupe sont introduites en bourse, à savoir, Afriquia Gaz et Maghreb Oxygène.

Aujourd’hui, le groupe compte une soixantaine d'entreprises et plus de vingt marques phares telles que : Afriquia, Afriquia Qualix, Afriquia Mega, Oasis Café et Mini Brahim dans la distribution de carburants, lubrifiants et les services, Afriquia Gaz et Tissir Gaz dans la distribution des GPL en vrac et conditionné, Speedy pour l’entretien rapide des voitures particulières, Maghreb Oxygène dans la production de gaz industriels et médicaux, Femmes du Maroc, La Vie Éco, Maisons du Maroc, Nissaa Min Al Maghrib et Nejma, titres phares dans le secteur de la presse kiosque, Ého et Aloha pour la téléphonie.

En faisant passer le groupe de 3 milliards en 1995 à 22 milliards de dirhams de chiffre d’affaires en 2010, Aziz Akhannouch a su lui donner une nouvelle impulsion et faire d’un groupe florissant un champion national des hydrocarbures et l’un des plus importants groupes privés du Maroc.[réf. souhaitée]

Il est membre du bureau de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), administrateur de la BMCE-Bank et administrateur de la Fondation Academia, regroupant les grandes entreprises marocaines et étrangères opérant au Maroc.

En 2014 avec une fortune évaluée à 1,4 milliard de dollars, Azziz Akhennouch occupe désormais la troisième place des milliardaires Marocains selon le magazine Forbes[3]. Toujours selon ce magazine, elle croit de 300 millions en 2015, pour se monter à 1,7 milliard de dollars d'après le classement 2015 par le magazine américain.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Aziz Akhannouch est élu président du Conseil de la région Souss-Massa-Drâa de 2003 à 2009 [4].

Il est nommé en 2007 par le roi Mohammed VI en tant que ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime.

Il est renommé le 3 janvier 2012 par le Mohammed VI en tant que ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime pour la deuxième fois successive.

Le 23 août 2013, en plus de son portefeuille ministériel actuel, il est nommé par le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane, Ministre de l'Économie et des Finances par intérim, en remplacement de Nizar Baraka, démissionnaire du gouvernement Benkirane et nommé par le Mohammed VI à la tête du Conseil économique, social et environnemental.

Monde associatif et culturel[modifier | modifier le code]

Connu pour son militantisme dans le milieu associatif, Aziz Akhannouch est membre de la Fondation Mohammed-VI pour la protection de l'environnement et membre administrateur de la Fondation Mohammed-VI pour la réinsertion des détenus.

Impliqué également dans le domaine culturel, il est le fondateur du Festival Timitar d'Agadir. Il est également président de l'Association pour la tolérance, organisatrice du Concert pour la tolérance chaque année à Agadir, en partenariat avec les chaînes M6 et 2M.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Maroc : Aziz Akhannouch. 48 ans, PDG d'Akwa Group et ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime », Jeune Afrique, no 2545-2546,‎ , p. 41