Politique au Moyen-Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moyen Orient drapeaux.svg

La politique au Moyen-Orient peut être divisée en deux parties, la politique intérieure de chacun des pays pris indépendamment, et la politique régionale communément menée par les pays du Moyen-Orient et du monde arabe et/ou du monde islamique.

Politique régionale[modifier | modifier le code]

Flag of the Arab League.svg Ligue arabe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ligue arabe.

La Ligue arabe, officiellement la Ligue des États arabes (arabe : جامعة الدول العربية), est une organisation régionale à statut d'observateur auprès de l'Organisation des Nations unies. Elle fut fondée le au Caire, par sept pays et compte aujourd'hui vingt-deux États membres. L'organisation de la Ligue arabe repose sur quatre organismes principaux : le sommet des chefs d'État, le Conseil des ministres, les comités permanents et le Secrétariat général dirigé par Nabil Al-Arabi depuis 2011[1]. De plus, divers organismes ont été créés en application de traités qui complètent le pacte de 1945 et plusieurs agences spécialisées travaillent en étroite collaboration avec elle.

GCC Flag.svg Conseil de coopération du golfe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Conseil de coopération du golfe.

Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe (arabe : مجلس التعاون لدول الخليج) ou Conseil de coopération du Golfe (CCG) (arabe : مجلس التعاون الخليجي) est une organisation régionale regroupant au départ six pétromonarchies arabes et musulmanes du golfe Persique : l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar.

Dans le contexte des révolutions arabes du début 2011, les royaumes du Maroc et de Jordanie ont vu leur adhésion rejetée [2]

Flag of OIC.svg Organisation de la coopération islamique[modifier | modifier le code]

L'Organisation de la coopération islamique (arabe : منظمة التعاون الإسلامي, turc : İslam İşbirliği Teşkilatı) est une organisation intergouvernementale créée le sous le nom d'Organisation de la conférence islamique qui regroupe 57 États membres. Cette organisation dont le siège est situé à Djeddah, en Arabie saoudite, possède une délégation permanente aux Nations unies. L'Organisation de la coopération islamique, qui a changé de nom et d'emblème le , est la seule organisation au niveau supra-étatique et international qui soit à caractère religieux. Elle regroupe entre autres, la totalité des pays du Moyen-Orient (à l'exception d'Israël), ainsi que la majorité des États d'Afrique du Nord et d'Asie centrale.

Diagramme des différents partenariats entre les pays de la Ligue arabe.

Politique par pays[modifier | modifier le code]

Flag of Cyprus.svg Chypre[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Chypre

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président

Chypre est une république à régime présidentiel et doté d'un parlement monocaméral : la Chambre des Représentants, composé de 59 membres élus qui représentaient les différents groupes ethniques de l'île (au sens de la Constitution de 1960) .

Flag of Turkey.svg Turquie[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Turquie

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

La Turquie est une république multipartite à régime parlementaire, le président est chef de l'État et le Premier ministre est chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement monocaméral. Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux premiers. La constitution actuelle a été adoptée le 7 novembre 1982 après une période militaire.

Flag of Iran.svg Iran[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Iran

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

L'Iran est une république théocratique islamique. Selon la constitution de 1979, promulguée par l'ayatollah Khomeini, toutes les institutions et les activités de l'Iran sont fondées sur les principes de la loi coranique.

À la tête du pays se trouve le « Guide Suprême », autorité religieuse dominante, qui est élu ou/et révoqué par l'Assemblée des experts, composée de 86 membres religieux élus. Sous sa responsabilité, le pouvoir exécutif est détenu par le président de la République qui est aussi le chef du gouvernement. Le pouvoir législatif appartient à un parlement de 290 députés élus tous les 4 ans au suffrage universel supervisé par un « Conseil des gardiens de la Constitution ».

Flag of Iraq.svg Irak[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Irak

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président

Flag of Syria.svg Syrie[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Syrie

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

Flag of Lebanon.svg Liban[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Liban

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

Flag of Israel.svg Israël[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Israël

Lois fondamentales - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

Flag of Jordan.svg Jordanie[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Jordanie

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Roi - Premier ministre

Flag of Egypt.svg Égypte[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Égypte

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

Flag of the United Arab Emirates.svg Émirats arabes unis[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Émirats arabes unis

Constitution - Politique étrangère - Parlement - Président - Premier ministre

Flag of Saudi Arabia.svg Arabie saoudite[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Arabie saoudite

Loi fondamentale - Politique étrangère - Partis politiques - Assemblée consultative - Roi

Flag of Kuwait.svg Koweït[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Koweït

Constitution - Politique étrangère - Émir - Premier ministre

Flag of Bahrain.svg Bahreïn[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Bahreïn

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Conseil consultatif - Roi - Premier ministre

Flag of Qatar.svg Qatar[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Qatar

Constitution - Politique étrangère - Émir - Premier ministre

Flag of Yemen.svg Yémen[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Yémen

Constitution - Politique étrangère - Partis politiques - Parlement - Président - Premier ministre

Flag of Oman.svg Oman[modifier | modifier le code]

Page détaillée sur la politique du pays : Oman

Constitution - Politique étrangère - Conseil consultatif - Sultan - Premier ministre

Tentatives de rapprochement[modifier | modifier le code]

Au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, différents pays ou dirigeants ont souhaité un rapprochement pour diverses raisons :

Seuls les Émirats arabes unis ont réussi à former un État fédéral en 1971[3], constitué de :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]