Mohamed Hassad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohamed Hassad
Image illustrative de l'article Mohamed Hassad
Fonctions
Ministre marocain de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique
En fonction depuis le
(3 mois et 19 jours)
Monarque Mohammed VI
Chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani
Gouvernement El Othmani
Prédécesseur Rachid Belmokhtar (Éducation nationale et Formation professionnelle)
Lahcen Daoudi (Enseignement supérieur et Recherche scientifique)
Ministre de l'Intérieur

(3 ans, 5 mois et 26 jours)
Monarque Mohammed VI
Chef du gouvernement Abdel-Ilah Benkiran
Gouvernement Benkiran II
Prédécesseur Mohand Laenser
Successeur Abdelouafi Laftit
Président du Conseil de surveillance de la l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée

(10 mois et 28 jours)
Ministre des Travaux publics, de la Formation professionnelle et de la Formation des cadres

(1 an, 2 mois et 20 jours)
Monarque Hassan II
Premier ministre Mohammed Karim Lamrani
Abdellatif Filali
Gouvernement Lamrani VI (1993-1994)
Filali I (1994-1995)
Prédécesseur Mohamed Kabbaj
Successeur Abdelaziz Meziane Belfkih
Abdessalam Beroual
Driss Khalil
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Tafraout
Nationalité Marocaine
Parti politique Proche du Mouvement Populaire
Diplômé de X-Ponts et chaussées
Profession Ingénieur

Mohamed Hassad, né le à Tafraout[1], est un ingénieur et homme politique marocain, ancien ministre et wali de la région de Tanger-Tétouan. Le , il est nommé ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Maroc dans le gouvernement El Othmani.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Souss, il s'envole à Paris après son baccalauréat scientifique pour poursuivre ses études à l'École polytechnique ; il en sort diplômé en 1974[1]. Il est également diplômé de l'École nationale des ponts et chaussées.

Il occupe ensuite plusieurs postes de premier plan, notamment dans le domaine de l'équipement. Entre 1993 et 1995, il est ministre des Travaux publics, de la Formation professionnelle et de la Formation des cadres dans les gouvernements Lamrani VI et Filali I[2]. Le , il devient président-directeur général de la compagnie aérienne nationale, Royal Air Maroc[1].

Le , il est nommé par le roi Mohammed VI wali de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, puis en juin 2005, wali de la région Tanger-Tétouan et gouverneur de la préfecture de Tanger-Assilah[1].

Le , il est nommé président du conseil de surveillance de l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Maroc : Mohamed Hassad. 56 ans, wali de Tanger », Jeune Afrique, no 2545-2546, du 18 au 31 octobre 2009, p. 38