Mohammed Ouzzine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohammed Ouzzine
Fonctions
Ministre de la Jeunesse et des Sports
3 janvier 2012 – 7 janvier 2015
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abdelillah Benkirane
Gouvernement Gouvernement Benkirane
Législature IXe législature
Prédécesseur Moncef Belkhayat
Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Gouvernement Gouvernement Abbas El Fassi
Législature VIIIe législature
Prédécesseur Ahmed Lakhrif
Successeur Youssef Amrani
Biographie
Date de naissance
Nationalité Drapeau du Maroc Maroc
Parti politique Mouvement populaire

Mohammed Ouzzine est un homme politique marocain né le à Oued Ifrane, région de la ville d'Azrou. Il était ministre de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement Benkirane avant qu'il ne présente sa démission le 07 janvier 2015[1].

Parcours universitaire[modifier | modifier le code]

Il est lauréat de l’International Visitors Leadership Program (États-Unis) et de l’International Academy of leadership'(Allemagne), il est également titulaire d'un doctorat en sociolinguistiques de l'Université Mohammed V de Rabat et d'un Master's en stratégies de développement durable de l'Université du Moyen-Orient de Boston.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

De 1993 à 1999, il est professeur de communication et de management en langue anglaise. Il commence sa carrière politique au début des années 2000, il rejoint les rangs du parti politique du centre, le Mouvement populaire (MP), puis devient plus tard membre du bureau politique. Il est élu président de la commune rurale de Oued Ifrane, président du « Groupement Attanmiya » (Syndicat de la forêt de la Province d'Ifrane). Il occupe, de 2002 à 2007, le poste de conseiller du ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes.

Lors du remaniement du , le roi Mohammed VI le nomme secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération en remplacement de Ahmed Lakhrif (Démis de ses fonctions le pour avoir reçu la nationalité espagnole) dans le gouvernement Abbas El Fassi.

Le , il est nommé ministre de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement Benkirane. Le , il se met en retrait du Mundialito à la suite du problème du Complexe sportif Moulay-Abdallah de Rabat[2] où la pelouse n'absorbait pas l'eau. Suite au problème purement technique et dépendant d'une procédure de contrôle non réalisée par les fonctionnaires chargés des travaux, il présente sa démission au Roi qui l'accepte pour apaiser l'hypocrisie sociétale et ainsi reprendre sa place au sein du Mouvement populaire.

Il a à son actif plusieurs activités politiques, il a été un des observateurs des élections législatives en Macédoine (2006), coordonnateur du réseau international de la jeunesse libérale (INLY), membre de la commission chargée de l'élaboration de la stratégie électorale de son parti, le Mouvement populaire, et chargé de l'organisation de la jeunesse populaire.

Scandale du stade de Rabat[modifier | modifier le code]

Lors de la Coupe du monde des clubs qui se tenait au Maroc, lors du déroulement du match du 13 décembre 2014 opposant le Western Sydney aux Mexicains de Cruz Azul sur la pelouse du Complexe Sportif Prince Moulay Abdallah, de fortes pluies ont rendu le terrain de football impraticable.

Désigné comme responsable du problème par la presse, le ministre des sports a subi la vindicte populaire.

Mohammed Ouzzine a démissionné de son portefeuille de ministre afin d'apaiser les tensions sociales.

A la suite d'une enquête diligentée par le ministère de l'intérieur, Mohammed Ouzzine a été blanchi [1] de toute responsabilité.

Famille[modifier | modifier le code]

Mohammed Ouzzine est issu d'une famille originaire de la ville d'Azrou (Moyen Atlas), il est père de deux enfants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]