Mohammed Karim Lamrani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamrani.

Mohammed Karim Lamrani
Illustration.
Fonctions
Premier ministre du Maroc

(1 an, 9 mois et 14 jours)
Monarque Hassan II
Gouvernement Lamrani VI (1993-1994)
Lamrani V (1992-1993)
Prédécesseur Azzeddine Laraki
Successeur Abdellatif Filali

(2 ans et 10 mois)
Monarque Hassan II
Gouvernement Lamrani IV (1985-1986)
Lamrani III (1983-1985)
Prédécesseur Maati Bouabid
Successeur Azzeddine Laraki

(1 an, 3 mois et 16 jours)
Monarque Hassan II
Gouvernement Lamrani II (1972-1972)
Lamrani I (1971-1972)
Prédécesseur Ahmed Laraki
Successeur Ahmed Osman
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Fès (Maroc)
Date de décès (à 99 ans)
Nationalité Marocaine
Parti politique Technocrate
Enfants Saïda Karim Lamrani
Hassan Karim Lamrani
Latifa Karim Lamrani
Leila Karim Lamrani
Religion Islam sunnite

Mohammed Karim Lamrani
Premiers ministres du Maroc

Mohammed Karim Lamrani (en arabe : محمد كريم العمراني), né le à Fès et mort le [1],[2], est un homme d'affaires et homme d'État marocain.

Président du Groupe Safari, il a été le Premier ministre de six gouvernements du Maroc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière dans les affaires[modifier | modifier le code]

Né à Fès en 1919, Mohammed Karim Lamrani a été directeur de l'Office chérifien des phosphates[3] , l'entreprise nationale marocaine qui s'occupe de l'exploitation et de la vente du phosphate, première ressource minière du pays, et de ses dérivées.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mohammed Karim Lamrani a été le Premier ministre pendant six gouvernements depuis l'indépendance, tous sous le règne de Hassan II :

En 1983, il occupe le poste de ministre du programme d'ajustement structurel, chargé des négociations avec les institutions financières internationales[5].

Famille[modifier | modifier le code]

Sa fille Saïda Lamrani Karim dirige le groupe safari[6].

Mécénats[modifier | modifier le code]

Karim Lamrani a financé la restauration complète du Fondouk Nejjarine. Il a été le plus grand contributeur à la construction de la mosquée Hassan II avec 20 millions de dirhams, devant Moulay Ali Kettani 19 millions et le roi Hassan II 6 millions.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Mohamed Karim Lamrani », www.leseco.ma | L'actualité en continu,‎ (lire en ligne, consulté le 20 septembre 2018)
  2. « Mohamed Karim Lamrani n'est plus », sur lematin.ma, 20 septembre 2018
  3. (en) Sean Moroney, Handbooks to the modern world: Africa, Facts on File Publications, (ISBN 9780816016235, lire en ligne)
  4. « Les 28 premiers gouvernements du Royaume du Maroc » [PDF], sur www.maroc.ma (consulté le 13 juin 2012)
  5. « Karim Lamrani. Le Joker de Hassan II », Telquel.ma,‎ (lire en ligne, consulté le 29 décembre 2017)
  6. « Maroc : Saïda Karim Lamrani, icône du business – JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le 29 décembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]