Lahcen Daoudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lahcen Daoudi
لحسن الداودي
Lahcen Daoudi en octobre 2012
Lahcen Daoudi en octobre 2012
Fonctions
Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres
En fonction depuis le
Monarque Mohammed VI
Président du gouvernement Abdelilah Benkirane
Gouvernement Gouvernement Benkirane
Législature IXe législature
Prédécesseur Ahmed Akhchichine
Député de Béni Mellal
En fonction depuis le
Élection 2002
2007
2011
Législature VIIe législature
VIIIe législature
IXe législature
Biographie
Nom de naissance Lahcen Daoudi
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Beni Mellal (Drapeau du Maroc Maroc)
Nationalité marocaine
Parti politique Parti de la justice et du développement
Diplômé de Université Sidi Mohamed Ben Abdellah
Profession Professeur universitaire
Religion Islam

Lahcen Daoudi est un universitaire et homme politique marocain affilié au Parti de la justice et du développement. Le , il est nommé ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres dans le gouvernement Benkirane.

Origines et études[modifier | modifier le code]

Il est issu d'une famille de riches notables, son père était affilié au Parti de l'Istiqlal (PI). Dans sa jeunesse, il rejoint l'Union nationale des forces populaires (UNFP) de Abderrahim Bouabid.

Il est titulaire d'un DEA, et d'un doctorat en sciences économiques délivrés par l'université de Lyon [1]. Il devient ensuite professeur d'économie au Maroc.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections législatives marocaines de 2002, il est élu député du PJD à Fès.

En 2003, il représente le PJD comme vice-président du parlement.

En 2005, il est élu vice-secrétaire général lors du cinquième congrès national.

Lors des élections législatives marocaines de 2007, il est élu député dans la circonscription Fès-Achamalia à Fès.

Le , il est élu aux élections communales à Rabat.

Après les élections législatives, du 25 novembre 2011 il devient le chef du groupe parlementaire du PJD[2].

Il est désigné le 3 janvier 2012 comme ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement présidé par Abdelilah Benkirane

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lahcen Daoudi. Le visage lisse du PJD », TelQuel,‎ (consulté le 26 novembre 2011)
  2. (en) « Maroc: les islamistes en tête, prêts à former un nouveau gouvernement », TF1,‎ (consulté le 26 novembre 2011)

Articles connexes[modifier | modifier le code]