Moulay Hafid Elalamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alami.
Moulay Hafid Elalamy
Moulay Hafid Elalamy en 2014
Moulay Hafid Elalamy en 2014
Fonctions
Ministre marocain de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Économie numérique
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 2 jours)
Monarque Mohammed VI
Chef du gouvernement Abdel-Ilah Benkiran
Saâdeddine El Othmani
Gouvernement Benkiran II
El Othmani
Législature IXe législature
Prédécesseur Abdelkader Amara
Biographie
Nom de naissance Moulay Hafid Elalamy
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Marrakech
Nationalité Marocaine
Parti politique Rassemblement national des indépendants
Diplômé de Université de Sherbrooke
Profession Homme d'affaires
Religion Islam

Moulay Hafid Elalamy, né le à Marrakech, est le président fondateur du Groupe Saham, acteur marocain de référence dans des métiers de service à forte valeur ajoutée : assurance, assistance, offshoring, santé et immobilier. Moulay Hafid Elalamy a également été à la tête de la CGEM de 2006 à 2009. Il est le 40e homme le plus riche d'Afrique avec une fortune personnelle estimée à 620 millions de dollars.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Université de Sherbrooke en systèmes d'information, Moulay Hafid Elalamy entame sa carrière au Canada en tant que Conseiller Senior auprès du Ministère des Finances du Québec avant d'intégrer Saint-Maurice, une compagnie d'assurance canadienne où il occupe la responsabilité de Directeur de Systèmes d'Information.

De retour au Maroc Moulay Hafid Elalamy rejoint la Compagnie Africaine d'Assurance, filiale du Groupe ONA, en tant que Directeur Général.

En 1995, il crée le Groupe Saham, opérateur clé des métiers de service : Finance (Assurance, Assistance, crédit à la consommation), Offshoring, Santé.

En 2005, Moulay Hafid Elalamy devient Président Directeur Général de CNIA Assurance à la suite de son acquisition par le Groupe Saham.

En 2009, le Groupe acquiert une nouvelle compagnie d'Assurance ESSAADA Assurance qui fusionne avec CNIA Assurance en 2009 et devient CNIA SAADA Assurance.

En 2010, le Groupe acquiert le Groupe Colina.

En 2013, nommé Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l’Économie numérique dans le nouveau gouvernement marocain Benkirane II.

Personnalité reconnue du monde économique et social marocain, Moulay Hafid Elalamy a été Président du patronat marocain la Confédération générale des entreprises du Maroc de 2006 à 2009. Durant son mandat[1] il a notamment contribué à la définition de la stratégie industrielle du Maroc.

Engagements[modifier | modifier le code]

Membre de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité présidée par le Roi Mohammed VI.

Administrateur et trésorier de l'Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, présidée par son altesse Royale la princesse Lalla Salma.

Gouverneur de la Faculté d'administration de l'Université de Sherbrooke.

Vice-président de la Fédération Marocaine des Sociétés d'assurance et de réassurance.

Membre du comité d'investissement de la Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraite.

Moulay Hafid Elalamy et l'entrepreneuriat[modifier | modifier le code]

Moulay Hafid Elalamy mène plusieurs actions pour promouvoir l'entrepreneuriat :

  • La Fondation SAHAM:

La Fondation SAHAM "pour l'égalité des chances" constitue le moyen d'action privilégié du Groupe Saham pour contribuer au déblocage des verrous de la société en matière d'accès à l'emploi et ce, en accompagnant les jeunes dans la réalisation de leur projet entrepreneurial.

  • Le Club Sherpa:

Le club Sherpa (affilié au groupe SAHAM) participe activement à l'émergence de structures pérennes, compétitives et créatrices d'emploi au Maroc. Depuis sa création en 2008, le club Sherpa a accueilli environ 300 projets de création d'entreprise, dont une cinquantaine a bénéficié d'un accompagnement.

  • Le Concours MHE Jeunes Entrepreneurs:

En 2012, Moulay Hafid Elalamy a lancé une initiative en faveur des jeunes entrepreneurs : le "Concours MHE Jeunes Entrepreneurs" à l'issue duquel une dizaine de jeunes porteurs de projets ont pu bénéficier d'un soutien financier et d'un accompagnement pour la création de leur entreprise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mohammed VI préside à Fès la signature du contrat-programme relatif au Pacte national pour l'émergence industrielle », sur Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc (consulté le 16 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]